Favorites Bookmarks Welcome  livre-d-or-nouveau  Blog Lomagman Nous sommes le Samedi 21 Janvier 2017 et il est 14:22:19

 

 
 
 

art41apprenantsadultes
art41 formationadultes

Remonter ] [documentation recherche  ] [ apprenants ][formation adultes] [ formation continue art41 ] [guide méthodique] [courriel d'internautes vos mails. php][centre formation Marly] [manutentionnaire fiche activité] moyens aides apprenants  courriel_internautes_salaires_secteurlogistique 27/07/2003[ courrielcondition_detravail_discussion ]

Quelques liens d'organismes à même de vous fournir tout ce qu'il vous faut : http://www.orientation.vd.ch/cgi-bin/search/hyperseek.cgi 

bureau du département de la formation et de la jeunesse : http://www.dfj.vd.ch/ 

Dernière infos de l'orientation scolaire et professionnelle vaudoise sur l'ouverture d'un nouveau bureau d'accueil lien :

http://www.dfj.vd.ch/pub/courrier/ligne/courrier17web/4ocosp/ocosp.htm

Pour juste un échantillonnage, qui se complète bien entendu par les divers bureau ORP régionaux.

les liens [ utiles formation ] page annexe du site

 

A.- Jeunes apprenants (Apprentissage)      B.- Article 41 (préparation CFC pour adultes)

[Télécharger la brochure Article 41 (PDF 75 KB)] [Questions fréquentes] ci-dessous dans la page htm.

Bref passage et clin d'oeil sur les principes en matière de formation en profitant de cet outil de communication, cette section renvoi aux organismes en charge. Voilà, ensuite le site dédié aux travailleuses et travailleurs en logistique. Bon surf ;-)

Petit saut à travers l'Europe, présentation en real time du métier de logistique transport (Belgique) avec des notions de base notamment incoterms, de la prise de commande, choix du moyen de transport, journée du camionneur original et utile. LetsGo ! transport logistique letsgo. PDF 398 Ko http://www.letsgo.be/fr/index.htm 

Toute la doc:

La nouvelle loi sur la formation professionnelle nLFPr

http://www.bbt.admin.ch/dossiers/nbb/f/dok.htm Si le lien fonctionne encore!!

 

Dans le canton de Vaud, 150 métiers sont accessibles par apprentissage. Il faut avoir quinze ans révolus au début de la formation. Deux possibilités

La formation peut se dérouler en entreprise (formation duale), sous la responsabilité d'un maître ou d'une maîtresse d'apprentissage avec qui tu signeras un contrat. Les cours théoriques sont dispensés dans une école professionnelle, à raison de un ou deux jours par semaine.

Selon le métier envisagé, les candidats doivent se présenter à un test d'aptitudes organisé par l'Association professionnelle concernée.

Pour certaines professions, l'apprentissage peut aussi se dérouler en école de métiers. La formation pratique et théorique est alors entièrement dispensée dans des classes et des ateliers. Les conditions d'admission diffèrent selon la filière scolaire suivie et les notes obtenues.

Les candidats et candidates peuvent dans certains cas être soumis à des examens d'admission. La réussite de l'examen final donne droit à un Certificat fédéral de capacité(CFC).

Certificat fédéral de capacité

 

Titre obtenu à l'issue d'une formation par apprentissage. Accompagné d'une Maturité professionnelle, il permet l'accès en Haute Ecole Spécialisée (HES).
Maturité professionnelle
Diplôme attestant d'une solide formation de culture générale acquise pendant ou après un apprentissage de 3 ans au minimum. Ce titre donne accès notamment aux Hautes Ecoles Spécialisées. Par contre, il ne permet pas l'entrée dans les universités ou les écoles polytechniques. Il existe actuellement quatre orientations dans le canton de Vaud: technique, commerciale, artistique et agricole; la maturité professionnelle artisanale pourrait également être décernée. Après un diplôme d'études commerciales, il est possible de faire un stage de 39 semaines en entreprise pour obtenir une maturité professionnelle commerciale.
 

Article 41                

A l’usage des candidats et candidates au Certificat fédéral de capacité par le biais de l’Article 41   

 

Vous exercez votre métier depuis des années mais vous n’avez pas de titre professionnel?

 Vous avez obtenu un certificat fédéral de capacité dans un domaine et vous avez changé de profession?

Vous voulez valoriser votre expérience professionnelle?

Vous voulez évoluer dans votre profession et vous perfectionner?

Vous aimeriez demander une augmentation de salaire, mais votre absence de qualification ne vous permet pas de l’obtenir?

Pour d’autres raisons encore, vous souhaitez obtenir une certification officielle dans votre métier?

Ce qu'il faut savoir

La formation par l’article 41 n’est pas un apprentissage au sens traditionnel, elle est destinée à des adultes au bénéfice d’une expérience professionnelle préalable dans la profession visée.

Le patron d’entreprise n’est pas tenu de former le candidat, la candidate à l’examen de fin d’apprentissage par l’article 41.

Pourtant les examens que vous devrez passer pour obtenir le certificat fédéral de capacité sont les mêmes que ceux auxquels sont soumis apprentis et apprenties.

La loi fédérale sur la formation professionnelle vous permet d’obtenir un certificat fédéral de capacité à certaines conditions

"Les personnes majeures n’ayant pas appris la profession selon la présente loi sont admises à l’examen de fin d’apprentissage à condition qu’elles l’aient exercée pendant une période au moins une fois et demie supérieure à celle prescrite pour l’apprentissage. Elles doivent en outre prouver avoir suivi l’enseignement professionnel ou acquis les connaissances professionnelles d’une autre manière."

A quelles conditions peut-on obtenir un CFC selon l’article 41 ?

Une personne voulant obtenir le certificat fédéral de capacité de CUISINIER ou de CUISINIERE, dont l’apprentissage dure normalement 3 ans, doit avoir au minimum 4,5 ans de pratique préalable.

La pratique requise

Au moment de se présenter à l’examen du CFC, les candidats et candidates, majeurs, doivent avoir travaillé dans la profession visée pendant une durée d’au moins une fois et demie la durée de l’apprentissage. Il peut y avoir eu plusieurs emplois successifs, chez des patrons différents. L’important est de pouvoir en présenter les attestations.

Les connaissances pratiques requises

A l’examen pour l’obtention du certificat fédéral de capacité, les candidats et candidates par le biais de l’article 41 doivent faire la preuve de connaissances pratiques complètes. C’est à eux, à elles de les compléter si nécessaire. L’article 41 n’est pas une formation, mais sanctionne une formation.

Les connaissances théoriques requises

Vous qui êtes intéressé, intéressée par l’art. 41, demandez-vous…

Les candidats et candidates à l’examen du certificat fédéral de capacité doivent connaître les matières détaillées dans le règlement d’apprentissage de la profession visée. Selon les métiers, vous devrez peut-être combler d’éventuelles lacunes en langues étrangères, en comptabilité ou en connaissances techniques. L’article 41 sanctionne une formation théorique complète.

Vous qui êtes intéressé, intéressée par l’art. 41, demandez-vous…

  1. si vous êtes disponible pour acquérir les connaissances théoriques hors de votre temps de travail
  2. si vos connaissances pratiques du métier sont complètes et globales
  3. si vous êtes prêt, prête à les compléter au besoin
  4. si votre patron est disposé à vous aider dans ce but
  5. si vous êtes assez motivé, motivée pour pouvoir faire face aux difficultés éventuelles (coût, investissement familial, etc.)
  6. si votre français est suffisant pour vous permettre de comprendre les sujets d’examen

Quelles démarches faut-il entreprendre ?

  1. Obtenir si nécessaire l’accord de son patron.
  2. Se mettre en rapport avec le Service de la formation professionnelle (SFP) qui vous donnera toutes les informations indispensables à la réalisation de votre démarche.
  3. Adresser au SFP une demande d’admission aux examens de fin d’apprentissage.
  4. Si votre dossier est accepté, le SFP vous le confirmera et vous adressera une autorisation de fréquenter les cours professionnels. Le SFP tient à jour une liste des écoles professionnelles du canton.
  5. Prendre rendez-vous avec le doyen de l’école professionnelle dispensant les cours dans la profession visée et déterminer avec lui, selon vos acquis préalables, le programme des cours théoriques.
  6. Si ne voulez pas ou ne pouvez pas fréquenter une école professionnelle, s’inscrire au besoin dans une école privée du soir dispensant des cours qui vous permettront de combler d’éventuelles lacunes en langues par exemple, en fonction du règlement d’apprentissage.

    Le Service de la formation professionnelle (SFP) vous donnera toutes les informations indispensables à la réalisation de votre démarche.

    Service de la formation professionnelle
    Secteur des examens
    Rue Saint-Martin 14
    1014 Lausanne
    Tél. 021/316 63 66
    Fax. 021/316 63 17                

    remonter

    Cours de formation

    Centre de formation professionnel du nord vaudois d'Yverdon-les-Bains

    Les cours professionnels ne sont pas obligatoires, mais vivement recommandés.

    Comment peut-on se préparer aux examens ?

    Pour les branches théoriques...

    Vous pouvez vous préparer à l’examen des branches théoriques du certificat fédéral de capacité en fréquentant les cours du jour organisés par les écoles professionnelles. Les candidats au bénéfice d’une bonne culture générale et théorique de la profession peuvent également se préparer de manière individuelle, en suivant par exemple des cours organisés en école privée. Le Service de la formation professionnelle recommande aux candidats qui le peuvent, dans certaines professions exigeantes, de suivre les cours officiels. L’examen pour l’obtention du certificat de capacité est difficile, plus encore pour des adultes éloignés depuis longtemps des exigences de l’école.

    Si vous voulez vous préparer à l’examen de fin d’apprentissage selon l’art. 41 en fréquentant une école professionnelle, demandez-vous…

    Et pour les branches pratiques ?

    Assurez-vous que votre patron est prêt à vous initier aux ficelles du métier, à vous en faire connaître tous les aspects, afin que vous puissez faire la preuve, lors de l’examen des branches pratiques, d’un savoir-faire global.

    En cas d’échec à l’examen de fin d’apprentissage, les candidats peuvent se représenter l’année suivante à l’examen des branches insuffisantes

    Si vous voulez vous préparer à l’examen de fin d’apprentissage selon l’art. 41 en fréquentant une école professionnelle, demandez-vous…

    1. Si votre patron est d’accord de vous laisser partir un jour à un jour et demi par semaine pour suivre les cours?
    2. Si vous pouvez trouver un arrangement avec lui (diminution de salaire, heures supplémentaires) et êtes prêt, prête à en accepter les conséquences?
    3. Si vous êtes prêt, prête à suivre les cours avec des élèves plus jeunes que vous?
    4. Si vos connaissances du français sont suffisantes pour vous permettre de suivre l’enseignement professionnel et de comprendre les sujets d’examen?

    Questions fréquentes

    Combien ça coûte ?

    Les frais d'examen sont à la charge du candidat ou de la candidate. Cela représente une somme qui peut varier de 300 francs à 700 francs selon les professions. A cela s'ajoutent éventuellement les frais d'écolage aux cours professionnels et les frais de matériel. Il faut encore compter avec une diminution de salaire proportionnelle à vos jours d'absence au travail. L'Office cantonal des bourses d'études n'entre pas en matière.

    Peut-on se former par l'art. 41 dans toutes les professions ?

    En principe, toutes les professions dont la formation débouche sur un certificat fédéral de capacité peuvent faire l'objet d'une formation par l'article 41.

    Je travaille à temps partiel et je possède déjà un CFC…

    Les personnes travaillant à temps partiel font évaluer la pratique requise par le Service de la formation professionnelle. Celles et ceux qui possèdent déjà un CFC pourront éventuellement être dispensés de passer l'examen portant sur les branches générales.

    J'ai travaillé pendant les années nécessaires, mais je suis sans emploi depuis cinq ans…

    Dans certaines professions, l'examen des branches pratiques est éliminatoire. Il est donc fortement conseillé de retrouver un emploi pour se familiariser à nouveau avec l'environnement de la profession visée. Le Service de la formation professionnelle se réserve le droit de refuser les demandes estimées peu crédibles.

    J'ai arrêté de travailler pour élever mes enfants, et dans l'intervalle la profession a beaucoup évolué…

    Le Service de la formation professionnelle vous conseillera de vous remettre à niveau en pratique comme en théorie. La nécessité de retrouver un emploi et de suivre les cours professionnels s'impose plus particulièrement dans un tel cas.

    Télécharger la brochure Article 41 (PDF 75 KB)

    Toute la doc:

    La nouvelle loi sur la formation professionnelle nLFPr

    http://www.bbt.admin.ch/dossiers/nbb/f/dok.htm Si le lien fonctionne encore!!

    nouvel insertion salaires : Brochures comparatives d'inspiration  salaires  autre secteur, Cliquez y. 18/11/2003

remonter

21.05.2008 14:33:11                 

 



 

Liens publicitaires

Site Internet d'information pour apprenantes, apprenants a but de recherches et d'entraides etudiantes, etudiants et toutes personnes active en logistique, magasinage et manutention.

Lomag-Man .Org

Imprimer

Contactez-nous

Inscrivez-vous à la newsletter ici !

 

Site Internet ouvert en 2002  Lomag Man .Org est une creation S.K.  livre-d-or-nouveau   Laissez un commentaire (Livre d'or)

Lomag-man.org est Copyright © 2016 - S.K. tous droits reserve Lomag Man .Org - Lomag-Man.org, Organisation apprenants Logistique magasinage et manutention.Conception web Webmestre (c)Webmestre