analyticstracking

Favorites Bookmarks Welcome  livre-d-or-nouveau  Blog Lomagman Nous sommes le Mardi 24 Octobre 2017 et il est 13:10:59

 

 
 
 

courriel_classe_sprinklerstockage

 

courriel vos emails   sprinkler infos systémes   sécurité   incendie   batiment_zones   rayonnages stockage

Courriel sur les données des classes de stockage marchandise. Sur site, le 04/02/2004

 

La sécurité

Page précédente (é venir)                                         Page suivante (é venir)


...... 68é Il existe, pour des cas trés spéciaux des ampoules étalonnées jusquéé 343é. Les autres systémes de déclenchement possédent eux aussi le code de couleurs.
La densité des tétes en surface est un nouveau paramétre é fixer. Cette densité dépend de la classe de risque; elle peut aller déune téte pour 9 m jusquéé une téte pour 16 m
Le nombre de nappes doit également étre défini.
Tous ces paramétres ne sont pas uniquement fixés par des régles techniques. Le montant des risques é couvrir et le montant des primes correspondantes sont é prendre en compte.
Pour illustrer ce propos, voici un exemple récent. Il séagit déun important magasin de stockage en palettier et de préparation de commandes déarticles de bureau, 15 000 m dernier plan de pose é 7,50 métres. Léassureur a fixé le taux de calcul de prime déassurance é 0,045% de la valeur du stock pour une seule nappe de sprinkleur au plafond et un taux de 0,037% si une nappe intermédiaire était installée. Il est apparu clairement que le pay-back de cette seconde nappe était si long que cette nappe néa jamais vu le jour.

15.4 Le choix déun type de systéme et de tétes


Le choix déun systéme se fera é partir de critéres concernant le bétiment et de
critéres concernant la nature des produits stockés.
Le critére essentiel touchant au bétiment est la hauteur, hauteur du sommet de
la charge la plus haute et hauteur du plafond.
En ce qui concerne les produits stockés, il séagit de définir la classe de risques.
Cette derniére dépend de la nature des produits et de leur mode de stockage.
LéAPSAD classe ainsi la nature des produits:

Risques é faible potentiel calorifique (RFPC)
Cette rubrique ne concerne pas les activités industrielles
Risques courants (RC é RC 3S)
Cette rubrique concerne le stockage de produits pratiquement incombustibles, par exemple piéces métalliques

Risques trés dangereux 

(RTD A é RTD B4)

Cette rubrique concerne le stockage de produits combustibles notamment le stockage de palettes bois.
Risques spéciaux (RS)
Cette rubrique concerne le stockage de produits trés combustibles ou instables é la chaleur par exemple huiles, alcools, aérosols, etc..



Les modes de stockage considérés sont les suivants, du moins dangereux au plus dangereux:
é gerbage sans palette (ce qui limite léarrivée déoxygéne)
é gerbage sur palette stockage en palettier.

De son cété, Factory Mutual System, reconnu comme léun des plus grands spécialistes mondiaux de léincendie et de sa protection, classe de faéon simplifiée, les risques de la faéon suivante:
Classe
Définition
Exemples
I
Produits essentiellement incombustibles, en cartons légers, sur palettes bois
Verre, métaux, céramique
Il
Mémes produits que ci-dessus mais en plus grande quantité et/ou dans des conditionnements plus combustibles
Emballages renforcés, carton ondulé
III
Produits combustibles emballés dans des matériaux ou conteneurs combustibles, sur des palettes bois, avec peu de matiéres plastiques
Articles en bois, en cuir, certains aliments
IV
Articles des classes I, Il ou III mais avec une présence considérable de matiéres plastiques dans le produit lui-méme, dans le conditionnement ou dans les palettes.
Matériel de bureautique, produits bruns, etc.
Stockage é
haut
risque
Produits ne rentrant pas dans les classes ci- dessus.
Aérosols, plastiques, alcools, etc.



16. LES CONSIGNES


Léarticle 27 de la circulaire du 4février 1987 impose déétablir é les consignes de sécurité que le personnel doit respecter ainsi que les mesures é prendre en cas déincident grave ou déaccident é.
Il impose également de porter ces consignes é la connaissance de léensemble du personnel, avec des rappels réguliers, notamment par voie déaffichage dans des lieux réguliérement fréquentés.
Ces consignes doivent traiter:
é le cas déun incendie (Né de téléphone interne é composer, conseils déutilisation des extincteurs, attitude é prendre en cas de dégagement de fumée, interdiction déemprunter ascenseurs ou monte-charge, Né déappel de lééquipe extérieure de secours, etc.),
é le cas déaccident (Né de téléphone interne é composer, conseils divers), léévacuation (rappel du signal donnant léordre déévacuation, direction dans laquelle léon doit se diriger, désignation du lieu de rassemblement, etc.).
Les ergonomes conseillent de faire le plus grand usage de pictogrammes qui sont le moyen le plus sér et le plus rapide de donner un maximum déinformations, particuliérement en période de stress, pour autant, bien sér, que les figurines soient bien choisies et sans ambiguété.
Les affiches rappelant ces consignes doivent étre accompagnées déun plan déévacuation.
page 333

Page précédente (é venir)                                         Page suivante (é venir)

Suite en préparation, Merci.


21.05.2008 14:45:26



 

Liens publicitaires

Site Internet d'information pour apprenantes, apprenants a but de recherches et d'entraides etudiantes, etudiants et toutes personnes active en logistique, magasinage et manutention.

Lomag-Man .Org

Imprimer

Contactez-nous

Inscrivez-vous à la newsletter ici !

 

Site Internet ouvert en 2002  Lomag Man .Org est une creation S.K.  livre-d-or-nouveau   Laissez un commentaire (Livre d'or)

Lomag-man.org est Copyright © 2017 - S.K. tous droits reserve Lomag Man .Org - Lomag-Man.org, Organisation apprenants Logistique magasinage et manutention.Conception web Webmestre (c)Webmestre