analyticstracking

Favorites Bookmarks Welcome  livre-d-or-nouveau  Blog Lomagman Nous sommes le Mercredi 18 Octobre 2017 et il est 22:08:24

 

 
 
 

la_norme_de_cpfr_xml_pour_le_commerce_global

norme_cpfr_xml_commerce_global

Remonter ] gestionstock baseswms ] documentation_gestionstock ] tenue de stock ] formule wilson ] optimisation_quantitecommande_eoq ] approvisionnement ] systemes aps ] introduction sigmasix ] layout implantation amenagement ] outils qualite partie1 ] financement chariot ] guide liensnormalisation ] production ] kaizen ] index_cpfr_industrie_distribution ] wms_documentation_anglophone ]

index_cpfr_industrie_distribution.php    norme_cpfr_xml_commerce_global    documentation_cpfr_introductif.php.

Petit retour en arriére pour rattraper  une partie ou tout au plus la source de la norme CPFR XML

La norme de CPFR XML pour le commerce global est établie
  Pdf De Téléchargement Le 30 mai 2002  

La norme BASéE XML pour CPFR global(mondial) y promet une réduction aux utilisateurs des dépenses, conduites par des processus commerciaux intégrés et le meilleur accés aux associés de commerce internationaux. Cependant, l'adoption d'utilisateur n'est pas encore assurée.

Naviguer vers la Ligne inférieure (bas de page)

Traduction Net Computer-en cours d'introduction sur site, le 26/10/2003. 

Voir aussi: Un_mot_au_sujet_de_CPFR


Probléme-clé
Comment fera(sera) SCP et SCE soutiennent le courant et des modéles naissants(émergents) d'affaires et des initiatives clefs d'affaires d'entreprise ?

Le 16 avril 2002, le Conseil de Code Uniforme (UCC), l'Association de Numérotage d'Articles européenne (EAN International) et l'Association de Standards de Commerce d'Inter industrie Volontaire (VICS), a annoncé la sortie immédiate de la premiére norme globale(mondiale) d'affaires-de-messagerie pour CPFR (la collaboration faite en planification, en prévision et en approvisionnement).

>voir aussi en page annexe: composants_standards_commerce_global_collaborative

La Longue Route au CPFR XML Norme

CPFR a commencé en janvier 1997 quand VICS a formé un sous-comité CPFR. Ce groupe a livré sa premiére publication en juin 1998, proposant un processus commercial é neuf pas comme une norme d'industrie. Ces efforts premiers, Américains-centraux ont été vus avec le scepticisme par des contreparties(homologues) européennes dans la Réponse Grand public Efficace (ECR) le mouvement. En 2001, un projet du document a été publié avec le support de l'Initiative de Commerce Globale(Mondiale) (GCI), un groupe mondial représentant de grands détaillants, des fabricants de biens de consommation et les provisions de biens de consommation. L'ayant d'une norme XML globale(mondiale) pour CPFR signifie qu'une société déployant CPFR peut négocier plus efficacement avec la communauté globale(mondiale). Les acheteurs et des vendeurs dans le consommateur global(mondial) ont empaqueté des marchandises (CPG) et l'industrie au détail qui signe aux mémes corps de standards (UCC, EAN, VICS, ECR l'Europe et CGI) tout l'appui la norme XML pour CPFR.

Au contraire, l'échange de données électronique (EDI) n'est pas une norme globale(mondiale). La plupart des nations Occidentales assez considérables ont développé leurs groupes de standards EDI propres; plus de différences ont été créées quand ces standards nationaux ont été changés pour adapter des industries spécifiques. Cette norme XML pour CPFR est globale(mondiale) dans la portée et l'applicabilité é quelque chose qu'EDI a échoué é réaliser. Un simple, a approuvé le jeu de documents XML augmentera la confiance d'entreprise que CPFR peut étre déployé en beaucoup de formes différentes, puisque XML des standards ont une langue partagée commune. La norme CPFR permettra é une entreprise d'unir(de connecter) directement avec le commerce d'associés, un e-marché ou un service d'accueil de tiers avec les mémes documents XML. Cependant, les utilisateurs font face é plusieurs obstacles.

Une Menace é l'E-marchés (Entendez E-Business)

La nouvelle capacité d'une entreprise pour utiliser le méme jeu de documents XML avec n'importe quel CPFR est l'associé de de &127; du tout le déploiement CPFR é présente un défi fondamental é la centralisation d'agents comme des e-marchés et le tiers accueillant des services. La proposition de valeur d'un e-marché (spécifiquement, Vend Dans le monde entier au détail l'échange et Transora) a été l'appui de processus commerciaux de niveau é base de réseau et le coét réduit d'intégration avec le commerce d'associés. Le succés d'e-marchés était basé sur la croyance que les standards d'industrie permettraient é l'intégration plus rapide. Ainsi, avec l'établissement du CPFR XML la norme, une barriére pourrait é premiére vue sembler avoir été enlevée : Maintenant que la norme XML est compléte, des détaillants et les fabrications peuvent affluer aux e-marchés pour "faire" CPFR.

Le message d'e-marchés a été "unissent(connectent) é un, unissent(connectent) é tout." Si les associés de commerce d'une entreprise ont été déjé intégrés dans un e-marché, le coét marginal é un associé qui veut négocier avec tous les autres serait beaucoup inférieur, puisqu'il doit seulement unir(connecter) é l'e-marché. Cela signifie quelque chose quand les formats, des modes et des modéles ont eu l'habitude d'intégrer aux associés différent. Cependant, quand il y a une langue avec quel communiquer, la conclusion logique doit "é unissent(connectent) juste ." Tous les associés de commerce des documents XML et l'intégration entre le back-office et des demandes(applications) de réception sont les mémes; une fois qu'une entreprise est partie en direct avec un associé, le coét marginal de connexion au suivant est beaucoup inférieur. Malgré quelques dépenses complémentaires, le trou(vide) de coét relatif entre l'intégration via un e-marché et via un extranet est beaucoup inférieur maintenant é cause de la norme XML. Au lieu du CPFR XML la norme enlevant une barriére é l'adoption d'e-marché, c'est une raison de contourner l'e-marché entiérement et établir et maintenir(entretenir) des rapports(connexions) indépendants, puisque les rapports(connexions) entre des extranets sont pratiquement identiques é ceux entre des e-marchés.

Conclusion d'Utilisateur : les Utilisateurs cherchant é maximiser l'investissement informatique dans leurs stratégies (business-to-business) B2B devraient construire de leurs extranets avec CPFR, parce qu'il fournit le numéro(nombre) le plus grand d'options de flexibilité pour le déploiement et le rapport(la connexion).

Développement commercial Fait en collaboration en pratique

LE CPFR XML la norme est un du plus - des modéles d'industrie avancés(promus) pour des rapports faits en collaboration. Peu d'autres industries ont établi un processus commercial si global(mondial), étendu. D'autres programmes, comme RosettaNet dans l'industrie de haute technologie, ont fait plus de progrés dans le secteur des standards du niveau de transaction B2B (comme des bons de commande et ont avancé(promu) des avis de bateau). Cependant, dans les biens de consommation et l'industrie au détail, CPFR a montré qu'il peut rationaliser ou éliminer ceux des messages de transaction de base.

Cependant, l'évolution de la norme peut créer un peu de confusion. La nouvelle norme globale(mondiale) XML différe du XML CPFR la norme approuvée pour l'utilisation aux Etats-Unis il y a 18 mois par VICS. Malgré des différences entre les deux standards, le manque des mises en oeuvre vivantes de CPFR l'utilisation de la norme Américaine-centrale précédente ne devrait pas causer des problémes principaux pour des sociétés é base d'Etats-Unis. Les entreprises qui ont commencé des projets pilotes avec la norme é base d'Etats-Unis devraient adopter la nouvelle norme pour assurer la conformité.

Conclusion d'Utilisateur : des sociétés é base d'Etats-Unis doivent assurer que leurs projets de CPFR et des fournisseurs de solution soutiennent le plus - le jeu récent de standards XML approuvés par le GCI, pas ceux publiés par VICS en 2001 é é moins que les utilisateurs ne soient sérs qu'il n'y aura aucun commerce international dans la durée de vie (de fonctionnement) de la solution.

Défis En avant

Des obstacles principaux doivent étre surmontés avant que l'adoption répandue ne soit réalisée. La présence d'une norme globale(mondiale) seule assure vraiment son utilisation. Il prendra quelque temps avant que cette norme ne soit largement déployée dans tous ses modéles alternatifs. Il y a eu peu d'utilisation réelle de XML dans des pilotes CPFR et des projets jusqu'é présent, principalement parce que tous les vendeurs ne fournissent pas encore é l'appui de XML. De plus, l'industrie retail/CPG manque de l'expérience avec XML et la technologie du Web. Les entreprises avec un manque d'expérience pratique dans la technologie et une tendance de prendre une approche de bord de saignement devront adopter un plus - la philosophie innovatrice pour devenir un premier adoptant de cette forme de CPFR. Le coét de convertir des processus, des technologies et des demandes(applications) é la norme fera l'adoption progressive pendant alors ensuite trois ans. CPG/retail des entreprises doit commencer é examiner leurs systémes, processus et des technologies pour obtenir le sens du coét d'adoption CPFR et des lancements de plan dans des incréments basés sur la valeur qui sera ajoutée.

Il n'est pas surprenant qu'il a pris ce long pour établir une norme globale(mondiale). La plupart du travail a été fait par les volontaires qui, dans la plupart des cas(affaires), a d'autres engagements. La durée a permis é la norme d'étre largement passée en revue, qui cela a permis d'obtenir le plus large possible achétent - dans de participants. Cependant, il reste toujours pour étre vu si les entreprises qui adoptent CPFR seront convaincues de sa valeur. Les utilisateurs ne devraient pas automatiquement supposer que CPFR est "prét é aller." Projetant pour des processus commerciaux internes et l'intégration é CPFR sur une plate-forme de déploiement préféré sera exigé avant la réalisation CPFR-to-CPFR (peer-to-peer) l'interaction.

Bien qu'une norme XML globale(mondiale) pour CPFR soit un bon début, le maintien B2B des transactions entre des détaillants et leurs fournisseurs n'auront pas de standards XML pendant l'avenir prévisible. Cela signifie que CPFR résoudra un probléme en laissant(quittant) d'autres dans son sillage. CPFR était capable de le déplacer rapidement puisque(depuis que) il ne remplaéait pas de processus de legs précédemment mis en oeuvre; il n'a pas dé remplacer des mises en oeuvre EDI coéteuses ou un autre systéme d'intégration. é moins que les organisations qui ont créé la norme CPFR ne puissent démultiplier ce qu'ils ont appris et répétent l'exercice pour toutes les transactions EDI (une proposition coéteuse), CPFR pourrait étre la seule norme XML globale(mondiale) jamais pour étre adopté par les biens de consommation et l'industrie au détail. Les entreprises qui n'ont pas investi dans EDI peuvent avoir un avantage dans lequel ils peuvent investir une fois dans une norme XML. Cela pourrait le signal un changement significatif de stratégies d'intégration entre des entreprises.

Conclusion d'Utilisateur : les Utilisateurs devraient chercher é adopter l'utilisation de XML pour l'intégration B2B pour soutenir CPFR évolutif; cependant, ce n'est pas nécessaire pour CPFR pilote. La norme XML permet un grand choix "d'extensibilité". Comme tel, la confiance(dépendance) é l'établissement de standards EDI globaux(mondiaux) pour d'autres documents de chevauchement (par exemple, les bons de commande) ne sont pas comme grand. Des standards globaux(mondiaux) pour EDI ne vont pas probablement apparaétre n'importe quel temps bientét, de toute faéon.

Ligne inférieure

Les fabricants de biens de consommation et les détaillants qui négocient généralement devraient utiliser la nouvelle norme XML pour accélérer l'intégration de transaction B2B. Cette norme XML enléve un obstacle principal au déploiement CPFR sur une base évolutive. CPFR permet é l'entreprise fondamentale (le client ou des bons de commande) et la chaéne de provision (des plans d'activité, des prévisions de ventes et des plans de remplissage) des transactions d'étre partagé parmi le commerce d'associés. Avec la disponibilité d'une langue commune, partagée, les utilisateurs devraient commencer é voir des réductions de coét IT comme ils étirent des plates-formes XML-PERMISES. Les sociétés qui négocient nationalement ou devraient internationalement adopter cette norme aussitét que possible en déployant CPFR.


Clef d'Acronyme
B2B     Business-to-business
CGI     Initiative de Commerce Globale(Mondiale)
CPFR     Planification Faite en collaboration, Prévision et d'approvisionnement
CPG     Consommateur a empaqueté marchandises
EAN      Association de Numérotage d'Articles européenne
ECR     Réponse Grand public Efficace
EDI     échange de données électronique
UCC     Uniforme Code Conseil
VICS     Association Volontaire de Standards de Commerce d'Inter industrie 
XML     "Langue de Majoration Extensible"
Acronym Key
B2B     Business-to-business
CGI     Global Commerce Initiative
CPFR     Collaborative Planning, Forecasting and Replenishment
CPG     Consumer packaged goods
EAN      European Articles Numbering Association
ECR     Efficient Consumer Response
EDI     Electronic data interchange
UCC     Uniform Code Council
VICS     Voluntary Interindustry Commerce Standards Association
XML     Extensible Markup Language

index_cpfr_industrie_distribution  la_norme_de_cpfr_xml_pour_le_commerce_global  documentation_cpfr_introductif
composants_standards_commerce_global_collaborative


Andrew White, Karen Peterson
Type De Document: Note De Recherches
Né De Note: E-16-3149

 



 

Liens publicitaires

Site Internet d'information pour apprenantes, apprenants a but de recherches et d'entraides etudiantes, etudiants et toutes personnes active en logistique, magasinage et manutention.

Lomag-Man .Org

Imprimer

Contactez-nous

Inscrivez-vous à la newsletter ici !

 

Site Internet ouvert en 2002  Lomag Man .Org est une creation S.K.  livre-d-or-nouveau   Laissez un commentaire (Livre d'or)

Lomag-man.org est Copyright © 2017 - S.K. tous droits reserve Lomag Man .Org - Lomag-Man.org, Organisation apprenants Logistique magasinage et manutention.Conception web Webmestre (c)Webmestre