Favorites Bookmarks Welcome  livre-d-or-nouveau  Blog Lomagman Nous sommes le Lundi 24 Juillet 2017 et il est 00:46:07

 

 
 
 

ATTAQUES-CHIMIQUES_aux_USA_Annonce-TRUMP-LePantagon_par-des-abeilles-et-insectes-Terroristes-Avec-des-piqures-aux-armes-chimiques_suite-aux-bombardements-en-Syrie
DOSSIER 1  Page 1: Donald TRUMP, on s'est TROMPE  TRUMP_dossier-2-organismes-infrastuctures-environnement-psychologiquement-cliniquement-foux L.echec-sur-l.Obamacare-pointe_l.incompetence_de-Donald-Trump-inhumain-amerique-des-annees-1800-selonlespresses DOSSIER 3: trump-aider_et-les-pays-civilise_les-beaux-enfants-de.syrie-les-mochent-passent-encore-attaques-usa DOSSIER 4:trump-et-sa-maison-blanche-anxieux-aliene-paranoiaque-l.etat-profond-d.ou-il-vient  manque-de-syntaxes-intelligibles-de-l.equipe-de-TRUMP_dialogues-vides-de-substance-en-gouvernance attaque-londre_TRUMP-et_Rex Tillerson-ont-trop-ouvert-leurs-gueules-contre-lesauteurs-d.attentats  DOSSIER 5: 3em-Guerre-Mondial_provoquee-par-TRUMP-nos-vies-ne-lui-appartiennent-ni-les-autres-Pays-ne-le-concerne pas a-ce-pas-ni-celle-de-la-Planete. trump-aider_et-les-pays-civilise_les-beaux-enfants-de.syrie-les-mochent-passent-encore-attaques-usa  PAGE SPECIALE: CRIME-de-GUERRE-USA_TRUMP_sur-Enfants-68-morts_suite-aux-bombardements-en-Syrie-et-Afganistant-Provoquant-les-ripostes-des-Terroristes DIAPOSITIVE:  Tiny-Trump-super-grand-homme-donald-trump-apprenti-gov_USA  Donald Trump-inspire-lescaricaturistes-d.un-medias-suisse-02.2017 DIAPO  Accord-climat_ avec-ou-sans-Trump_une-dynamique-est-lancee_des-barbares-irrespectueux-de-la-planete

Cette Page, avec VIDEO: etats-unis-trump-une-honte-nationale-humiliation-insulte-des-dames-journalistes-mal-eduque-injurieux-president-par-tricherie TRUMP EST INFREQUANTABLE !!!

Nucleaire-NordCoreen-Technologie-En-Domaine-Du-Public_Echec-de-TRUMP-Vs_Kim-Yong-Un_Tests-Missile-LonguePortee missile-Kim-Jong-_bonjour_a_Un_Xi Jinping-Donald Trump-obsolete-depuis-70ans, en cours, 04.07.2017

 

Cette Page: Fake-News-et-tromperies-sur-une-preparation-d.attaque-chimique-d.Assad.en.syrie_TRUMP-SteveBannon-JamesMattis Macron est tombé dans le piège en proposant de punir ASSAD à côté de TRUMP!

(Page en preparation, merci 29.06.17) Ceci était inventé pour avoir de la voix, et détourner l'attention à son avantage sur le vote La présentation du texte health care bill du Sénat censé abroger le système d’assurance-santé introduit sous la précédente administration a été repoussée faute d’une majorité pour l’adopter.

 Fake News, fausse une du TIME créée par TRUMP !!! une-fausse-une-a-la-gloire-de-trump-exposee-dans-ses-clubs-de-golf-n-a-pas-plu-a-time En bas de page SVP, merci. 29.06.2017

 

PAGE Annexe : Une attaque chimique orcherstrée par des essaims d'abeilles, des insectes à piqures, et certains oiseaux est imminante sur tout le térritoire des Etats Unis d'Amérique, selon Donald TRUMP, Le Pantagon, la CIA, La NSA, le FBI, les satellites, et les oiseaux espions formés pour suivre ce qui se passe en Syrie de Assad !! USA_obamacaire-for-our-healthcare-BILL_SOLDIER_abeilles-tueuses-africanisees-chimical-terroristes-attaques killer-bee-sting_on_USA_Heathcare-BILL-WITH-CHEMICAL-KNIF-sm how-to-save-not-people-because-healthcare-BILL-not-perfect-LEAR--Escape-fro

Lire en bas de page SVP, (page en cours de toxicité, merci, le 27.06.2017)

 

Trump-ses-Mensonges-Legislation-diffamation-FBI-et-membres-de-son-equipe-aux-personnes-et-tout-organismes = Page Annexe

Cette page: CRIME-de-GUERRE-USA_TRUMP_sur-Enfants-68-morts_suite-aux-bombardements-en-Syrie-et-Afganistant-Provoquant-les-ripostes-des-Terroristes---Page en préparation, merci 17.04.2017------


Cette PAGE: Fake-News-et-tromperies-sur-une-preparation-d.attaque-chimique-d.Assad.en.syrie_TRUMP-SteveBannon-JamesMattis


Lire ci-dessous, (Page en préparation, merci 29.06.17)

Trump-affiche-sa-fausse--Une-de-Time_usurpateur-et-faussaire_menteur-mauve-Monde Fake News, fausse une du TIME créée par TRUMP !!! une-fausse-une-a-la-gloire-de-trump-exposee-dans-ses-clubs-de-golf-n-a-pas-plu-a-time

Donald TRUMP a inventé une éventuelle attaque chimique de Assad, contre son peuple en Syrie, vers le 26.06.17. Certains chefs d'Etat se sont pris dans cette information sans fondement, et même le Kremelin et Poutine n'ont pas suivis le piège grossier de l'équipe de TRUMP !! Macron est tombé dans le piège en proposant de punir ASSAD à côté de TRUMP!

Le lendemain, sans que l'on ai un seul son de clauche de nul protagoniste en Syrie, ils annoncent comme par magie que "Assad a pris au sérieux la menace de Trump, aidé par la France, d'intervenir pour le punir, et ne fera pas usage d'armes chimiques" . Ceci était inventé pour avoir de la voix, et détourner l'attention à son avantage sur le vote La présentation du texte health care bill du Sénat censé abroger le système d’assurance-santé introduit sous la précédente administration a été repoussée faute d’une majorité pour l’adopter. Lire en bas de colonne de droite les fausses informations de distractions sur ASSAD...

Le Trumpcare dans l’impasse

La présentation du texte du Sénat censé abroger le système d’assurance-santé introduit sous la précédente administration a été repoussée faute d’une majorité pour l’adopter.

LE MONDE | 28.06.2017 à 06h44 • Mis à jour le 28.06.2017 à 10h28 | Par 


Rien n’y a fait. Ni les tête-à-tête avec le président, ni les déjeuners avec le vice-président, ni les innombrables coups de téléphone de l’exécutif américain aux élus républicains réticents à entériner la réforme de l’assurance-santé promise par Donald Trump. La présentation du texte du Sénat censé abroger le système d’assurance-santé introduit sous la précédente administration a été repoussée faute d’une majorité pour l’adopter.

Alors que le vote était prévu pour la fin de cette semaine, le chef de file de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a annoncé, mardi 27 juin, sa décision de repousser, au mieux, dans le courant du mois de juillet – après la semaine de congés liée à la fête nationale du 4 juillet –, la présentation de ce texte emblématique, censé abroger rapidement l’Obamacare, le système introduit sous la précédente administration.

Après les difficultés déjà rencontrées à la Chambre des représentants sur ce texte, en mai, ce nouveau délai sonne comme un revers pour le président américain et son vice-président, qui ne parviennent pas à construire une majorité républicaine solide sur une réforme pourtant présentée comme une urgence face au « désastre » du système en vigueur.

Mardi après-midi, Donald Trump a pris la peine de recevoir les sénateurs du « Grand Old Party » (GOP) pour tenter de sortir de cette impasse politique, évoquant toutefois un possible échec, selon la presse américaine.

« Le statu quo n’est pas tenable »

Ce nouveau contretemps met aussi à mal l’autorité de Mitch McConnell sur les troupes républicaines, et il interroge sur leur capacité à élaborer un système alternatif à l’Obamacare, qu’elles promettent pourtant depuis sept ans. « Le statu quo n’est simplement pas tenable »,a répété, mardi, le chef de la majorité républicaine au Sénat.

Mardi, cinq sénateurs républicains avaient fait savoir qu’ils ne voteraient pas en l’état le texte, intitulé « Better Care Reconciliation Act ». Or, le Sénat, composé de cent élus, ne compte que cinquante-deux républicains et ne pouvait donc se permettre autant de défections, d’où la décision de reporter le vote.

Les démocrates, de leur côté, ont affirmé qu’ils se prononceraient en bloc contre la réforme envisagée, s’attirant à plusieurs reprises les foudres du président américain. M. Trump a une nouvelle fois dénoncé, mardi, sur Twitter, ce positionnement. « Avec ZÉRO démocrate pour les aider, les sénateurs républicains travaillent dur ! »

Le projet amendé par les sénateurs se heurte aux mêmes déboires que le texte initial, voté à une très courte majorité par la Chambre des représentants. Jugé insuffisamment réformateur par l’aile ultraconservatrice du GOP, il ne satisfait pas non plus une partie des élus plus modérés, qui craignent les effets dévastateurs des nouvelles mesures sur une partie de leur électorat. Les premiers estiment que la couverture santé des Américains continue de coûter trop cher aux finances publiques ; les seconds s’élèvent, au contraire, contre les coupes prévues dans les aides aux familles les plus modestes.

Inquiétude de l’opinion publique

Lundi, un rapport du bureau du budget du Congrès (CBO), une instance non partisane, avait une nouvelle fois estimé que les dispositions prévues dans le texte du Sénat priveraient 22 millions d’Américains supplémentaires d’assurance-maladie sur les dix prochaines années, portant à près de 50 millions le nombre de personnes dans ce cas.

Elles se traduiraient aussi, dans un premier temps, par une hausse des primes d’assurance pour certaines tranches de la population, en particulier les plus de 65 ans. Les économies réalisées sur les subventions publiques – notamment celles allouées au système Medicaid, destiné aux plus pauvres et aux handicapés – et la baisse de certains des impôts ayant permis le financement de l’Obamacare permettraient, elles, une baisse du déficit de 321 milliards de dollars (282 milliards d’euros) sur dix ans.

Elu en partie sur sa promesse d’abroger et de remplacer l’Obamacare, un système critiqué par une partie des Américains pour son caractère obligatoire et le coût des primes d’assurance, M. Trump fait aujourd’hui face à une opinion publique inquiète des effets du futur « Trumpcare ».

Un sondage publié le 21 juin par l’université Quinnipiac indiquait que seuls 17 % des Américains approuvaient les termes de la loi sur l’assurance-santé votée en mai par la Chambre des représentants. Et, désormais, seule une minorité de républicains (42 %) partagent cette opinion. De quoi faire réfléchir les élus, alors que les élections de mi-mandat se tiendront en 2018.

Dans ce contexte, il n’est pas certain qu’un délai de quelques semaines suffise à rapprocher des positions qui, au sein du GOP, paraissent difficilement conciliables.

(avec la courtoisie du Monde, merci)

les généraux H.R. McMaster (Sécurité nationale(1)), et Jim Mattis (2)(Défense). 12 3 Tous à côté des plaques, et le Pantagon! 4- le pire psychopathe !!!

se croient les maître du monde, et pense être infaillibles sur leurs tourbillons d'un mécanisme inutillement complexe, et digne d'une paranoia aigue !

 

actu_news-2-infos-monde politique, environnement, le tout TRUMP, etc...

-------------------------

donald-trump-souffre-t-il-de-demence-precoce-IL-EST-FOUX-A-LIER


le-trumpcare-dans-l-impasse_le-texte-au-Senat-abroger-Obamacare-repousse-faute-majorite

Etats-Unis : les républicains renoncent à voter la réforme de la santé, faute de consensus

Le chef de file de la majorité républicaine au Sénat espérait faire adopter un texte avant la suspension, à la fin de la semaine, de la session parlementaire.

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 27.06.2017 à 20h53 • Mis à jour le 28.06.2017 à 04h45

Le chef de file de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a décidé de repousser, mardi 27 juin, le vote de la réforme de la santé afin d’obtenir un soutien plus large des sénateurs de son parti, ont fait savoir des assistants parlementaires.

M. McConnell espérait faire adopter un texte avant la suspension, à la fin de la semaine, de la session parlementaire. Selon le sénateur républicain David Perdue, l’objectif est de voter la réforme en juillet.

Parallèlement, le président américain, Donald Trump a convoqué à la Maison Blanche les 52 parlementaires républicains du Sénat afin d’évoquer avec eux les suites de cette réforme qu’il a promise au cours de sa campagne électorale.

Abroger l’Obamacare

Ce report montre que ni lui ni le président ne sont parvenus à convaincre un nombre suffisant de parlementaires pour faire adopter cette réforme dont l’objectif est d’abroger partiellement l’Affordable Care Act, plus connu sous le nom d’Obamacare.

Farouchement opposés à l’abrogation et au remplacement de la réforme emblématique de la présidence Obama, les 48 sénateurs démocrates n’ont besoin que de trois voix supplémentaires pour obtenir le rejet du texte présenté jeudi par la


majorité républicaine.

Lire dans cettecolonne de droite les fausses informations de distractions sur une fausse imminente utilisation d'armes chimiques de ASSAD...Pas un maux d'aucun protagoniste engagé en Syrie!! Puis vous avez par la suite la résolution venu de nul part de la "peur faite sur ASSAD, acceptant docilement de ne pas utiliser les armes chimiques"...FAKE NEWS!!

FAKE-NEWS-de-TRUMP-et-ses-conseilles_ASSAD-preparerait-une-attaque-chimique-selon-washington-qui-menace-damas-27.6.17

Selon Washington, Assad préparerait une attaque chimique en Syrie.


Les Etats-Unis ont menacé lundi soir le régime syrien, accusé de préparer une nouvelle attaque chimique contre des civils
Le régime syrien de Bachar el-Assad préparerait une nouvelle attaque chimique, ont annoncé lundi 26 juin au soir les Etats-Unis, qui se sont dits prêts à riposter comme ils l’avaient fait après une attaque similaire début avril, dans un contexte de tensions grandissantes entre les deux pays.
«Les Etats-Unis ont identifié de potentiels préparatifs d’une autre attaque chimique par le régime syrien d’Assad qui pourrait provoquer le massacre de civils, y compris des enfants innocents», a écrit le porte-parole de la Maison-Blanche Sean Spicer dans un communiqué.
Ces activités «sont similaires aux préparatifs du régime avant son attaque à l’arme chimique du 4 avril», a noté le représentant de l’exécutif américain.
ette attaque avait provoqué une riposte militaire des Etats-Unis, qui avaient tiré 59 missiles contre une base aérienne en Syrie, marquant la première intervention armée de Washington contre le régime de Damas.

«Le prix fort»
Si le président syrien lançait une autre attaque à l’arme chimique «lui et son armée paieraient le prix fort», a prévenu Sean Spicer.
L’attaque chimique présumée du 4 avril à Khan Cheikhoun, dans la province rebelle d’Idleb (nord-ouest) avait fait 88 morts, dont 31 enfants, provoquant l’indignation de nombreuses capitales qui mettent en cause le régime de Bachar el-Assad.
Ce raid était, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), la deuxième «attaque chimique» la plus meurtrière depuis le début du conflit en 2011 après celle au gaz sarin qui avait fait plus de 1400 morts dans la banlieue de Damas en 2013. Damas et Moscou réfutent les accusations occidentales.
Emotion et riposte
Le président américain Donald Trump avait fait part de son émotion après l’attaque du 4 avril notamment en raison du nombre élevé d’enfants tués. Les Etats-Unis avaient riposté dans la nuit du 6 au 7 avril, en tirant 59 missiles de croisière Tomahawk depuis deux navires américains en Méditerranée vers la base aérienne d’Al-Chaayrate, près de Homs (centre).
Sean Spicer a tenu à rappeler dans son communiqué lundi que l’objectif des Etats-Unis en Syrie est uniquement de lutter contre le groupe Etat islamique et pas de lancer une guerre contre le régime d’Assad.
Les Etats-Unis sont officiellement présents en Syrie pour conseiller et pour armer les Forces démocratiques syriennes (FDS) qui luttent contre le groupe EI.
Poussée de fièvre
Mais cette mise en garde a lieu dans un contexte de poussée de fièvre entre le régime syrien et les forces soutenues par les Etats-Unis dans le pays, qui fait planer le spectre d’une confrontation militaire avec le régime de Damas.
Les Etats-Unis ont ainsi abattu le 18 juin un avion syrien dans l’est de la Syrie, expliquant que l’appareil menaçait des FDS alliées de la coalition. Et à trois reprises au moins depuis le début mai dans la région d’Al-Tanaf, près de la frontière avec l’Irak et la Jordanie, les forces américaines ont bombardé des forces prorégime qui menaçaient des soldats de la coalition.
Ces tensions ont par ricochet détérioré les relations avec la Russie, alliée du régime syrien, qui avait dénoncé comme un «acte d’agression» la destruction de l’avion syrien, reprochant à Washington de ne pas l’avoir prévenue.

DES INVENTIONS, FAUX, POUR SE METTRE EN SAUVEUR ET "CONFIRMER SES PROMESSES DE CAMPAGNE D'ELECTIONS", ET OBTENIR LE VOTE DU SENAT SUR LE "HEARTH CARE BILL" OU "HEARTH CARE TRUMP", qui n'a pas était abrogé, et repporté. Devant remplacer le dur travail humains et d'un engagement de longue haleine de l'équipe d'OBAMA, sur L'OBAMACARE.

Puis vous avez par la suite la résolution venu de nul part de la "peur faite sur ASSAD, acceptant docilement de ne pas utiliser les armes chimiques"...FAKE NEWS!!

Bon, je n'ai plus retrouvé, cet article faisant suite aux menaces de TRUMP, et Macron, sur la préparation non prouvée d'une attaques aux armes chimiques de ASSAD sur Damas...

La suite était, une "acceptation" sans déclaration confirmant qu'ASSAD "ne vas pas utiliser d'armes chimiques"...Tout docile, sans demande de preuve, et ni signe de Poutine ou n'importe que groupes engagées en guerre en Syrie, ou en Irak...BIZZARE

TrumpObama.WhiteHouse_INCROYABLE_a-refuse-d.apprendre-les-regles

   la-dangereuse-ignorance-de-trump_Fox News-il-sembleconfondre_le-leader-nord­coreen_avecsonpere_voireavec_songrand­pere-L.Obsetats-unis-de-airbnb-a-spacex-plus-de-150-societes-high-tech-attaquent-les-decrets-anti-immigration-de-donald-trump20.04.17

  

-------------------------------------------------------------------------

Avec Trump, l'Amérique est à nouveau le gendarme du monde.

Contrairement à ce qu'il a toujpours répété depuis des mois, et années, TRUMP "America First", maintenant les raison pour gaspiller les 54 millards d'augmentation du budget de l'armée prennent du volume CHAQUE JOUR, ALORS QU'IL AVAIT DECLARER, TRUMP, NE PLUS EMBELLIR LES AUTRES PAYS DU MONDE, NE DE S'ENGERER D'AUCUNE RAISON DANS LEURS PROBLEMES INTERNES QUELQU'ÎLS SOIENT. "JE NE FERAIT PAS COMME MES PREDECESSEURS QUI N'ETAIENT PAS A LA HAUTEUR". "ET ENTOURE D'INCAPABLES" 10.04.17 syrie-avec-donald-trump-l-amerique-est-a-nouveau-le-gendarme-du-monde-contrairement-a-ces-paroles-de-ne-plus-embellir-les-autres-pays

Hommage au "chef suprême" nord coréen Kim Jong-Un sous des portraits de son grand-père Kim Il-Sung et de son père Kim Jong-Il, le 11 avril 2017 au Palais populaire de la culture à Pyongyang.

 

 

 

Je n'arrive pas à faire l'équation: Nombre dorganismes + des milliers d'employés trés bien honoré financièrement. Voyageants toute l'année dans leur bureau à travers le monde. Font des assemblées immenses, hotel et tout frais payés. Des milliards pour leurs fonctionnements. Des soit disant relevés sur les terrains ou se déroule, les enfants soldats, les enfants tués par toutes sortes de militaires, que ça soie des USA, Russe, Yougoslave, Touamoutou, France, Irlande Colombie, Brésil, ne porte pas ses fruits depuis 60 ou 70 ans !! ambassadrice-etats-unis-onu-nikki-Haley_Conseil-secu-frappeamericaine-jeudi7.04.17. Vous avez fait quoi VOUS, ET, TRUMP, CES VINGT DERNIERES ANNEES, pour l'enfance, sur des cas résoluts par des simples ONG, et Médecins sans Frontière ? Hein ? RIEN !

L'armée syrienne a été avertie de la menace d'une opération punitive américaine plusieurs heures avant que des missiles de croisière frappent la base aérienne d'al-Chaayrate dans le centre du pays, a affirmé vendredi une source militaire syrienne.

  Exemple de bombardement amicale 3: donald-trump-interdit-aux-ressortissants-de-140-pays-non-civilises-l-entree-sur-le-territoire-americain

...Un «gros coup porté aux relations russo-américaines», une «violation du droit international», une «agression contre un Etat souverain»a déclaré Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin. Le ministre des affaires étrangères Sergueï Lavrov a dénoncé «un faux prétexte», allusion au bombardement au gaz sarin par l’aviation syrienne du village de Khan Cheikhoun, destiné, selon lui, à «détourner l’attention des victimes civiles en Irak» (dans la bataille de Mossoul).....

etats-unis-frappent-syrie-guerre-froide_et-troisieme-guerre-mondiale_06.04.17-christian-latreille_ICI.Radio-Canada

 

 

 

 

 

04-Jul-2017 6:25 PM

Cette page annexe: trump-aider_et-les-pays-civilise_les-beaux-enfants-de.syrie-les-mochent-passent-encore-attaques-usa

article en préparation. merci. 08.04.2017

TRUMP_dossier-2-organismes-infrastuctures-environnement-psychologiquement-cliniquement-foux (En préparation 13.02.17)


 

Liens publicitaires

Site Internet d'information pour apprenantes, apprenants a but de recherches et d'entraides etudiantes, etudiants et toutes personnes active en logistique, magasinage et manutention.

Lomag-Man .Org

Imprimer

Contactez-nous

Inscrivez-vous à la newsletter ici !

 

Site Internet ouvert en 2002  Lomag Man .Org est une creation S.K.  livre-d-or-nouveau   Laissez un commentaire (Livre d'or)

Lomag-man.org est Copyright © 2017 - S.K. tous droits reserve Lomag Man .Org - Lomag-Man.org, Organisation apprenants Logistique magasinage et manutention.Conception web Webmestre (c)Webmestre