Favorites Bookmarks Welcome  livre-d-or-nouveau  Blog Lomagman Nous sommes le Dimanche 30 Avril 2017 et il est 18:55:20

 

 
 
 

etape_entrepotanalysedelavaleur

Présentation

Définition de l'AFNOR :

"L’analyse de la valeur est une méthode de compétitivité organisée et créative visant la satisfaction du besoin de l’utilisateur par une démarche spécifique de conception à la fois fonctionnelle, économique et pluridisciplinaire."

 

 

L’analyse de la valeur est une méthode de travail en groupe pour concevoir ou optimiser un produit afin de satisfaire au mieux les besoins des utilisateurs au meilleur coût.

 

Elle permet :

·       de concevoir, au coût le plus faible, un produit parfaitement adapté aux besoins des utilisateurs,

·       d'améliorer la qualité d'un produit sans en augmenter le coût et sans réduire le niveau des services rendus,

·       de rechercher des solutions créatives qui répondent uniquement au besoin du client et qui permettent de faire des économies.

 

L'analyse de la valeur est caractérisée par l'utilisation de méthodes participatives qui permettent de traduire le besoin du client, non pas par un produit mais par des fonctions utiles. Le produit et sa valeur sont ainsi définis sur la base de ces fonctions qui satisfont au mieux le besoin du client.

La recherche du meilleur rapport "qualité / coût" permet ainsi de répondre à un double objectif de satisfaction et de compétitivité.

   

 

 

remonter 

 

 

 

Finalités

·       Concevoir un "produit" parfaitement adapté aux besoins de son utilisateur au coût le plus faible,

·       Extraire les coûts inutiles d’une prestation, d’un produit et en améliorer la qualité en s’attachant aux fonctions utiles à remplir,

·       Développer le compromis "coûts / performances"

·       Alléger les procédures administratives et réduire les délais de traitement

·       Conserver et optimiser les services rendus tout en générant d’importantes économies.

remonter 

 

 

 

Domaine d’application

L’analyse de la valeur peut s'appliquer dans toutes les entreprises, dans l'ensemble des services, et dans tous les secteurs économiques.

Elle concerne la conception d'un "produit" qui peut être :

·       un produit existant ou nouveau,

·       un processus industriel ou administratif

·       un service interne ou vendu par l'entreprise

 

Terminologie

Les notions fondamentales en matière d'analyse de la valeur sont :

·           Le besoin

·           Les fonctions

·           Le produit

·           Le coût

·           La qualité

·           La valeur

remonter 

 

Besoin

Le besoin est défini comme une nécessité ou un désir éprouvé par un utilisateur. Il peut être exprimé ou implicite.

La définition du besoin permet de préciser les véritables services à rendre et de poser le problème à son plus juste niveau.

Les fonctions attendues d'un produit permettront de répondre à un besoin.

 

 

Fonction

Action d’un produit ou de l’une de ses composantes, exprimée exclusivement en terme de finalités. La fonction se définit par chacun des services attendus.

 

On distingue deux catégories de fonctions :

 

·         les fonctions principales : celles pour lesquelles le produit est effectivement conçu en réponse à un besoin. Ces fonctions sont la raison d'être du produit (un téléphone doit permettre de communiquer à distance, une lampe doit fournir de la lumière...)

 

·         les fonctions secondaires qui se subdivisent en :

- fonctions techniques : résultent des solutions et des choix de construction et de conception adoptés.

- fonctions de contraintes : imposées par le commanditaire, ou par des règlements, des normes...elles résultent d'une limitation de liberté de conception du produit.

- fonctions d’usage : attachées directement à l’utilisation du produit (un téléphone doit être maniable, une lampe stable...)

- fonctions d’estime : éléments subjectifs résultant de motivations psychologiques esthétiques, de la mode, du snobisme...

- fonctions "inutiles" : introduites spécifiquement par le constructeur ne se justifiant pas mais qui permettent une différenciation du produit.

remonter 

 

Produit

C'est l'élément concret qui est fourni à un utilisateur pour répondre à son besoin à travers la satisfaction des fonctions.

 

En analyse de la valeur, le terme produit est pris au sens large c’est à dire aussi bien le produit matériel que le service, le processus industriel ou organisationnel.

Terminologie

(suite)

 

Coût

Le coût d’un produit est l’ensemble des dépenses engendrées pour obtenir un produit et pour le vendre.

On retrouve le principe de la ventilation entre les coûts directs et les coûts indirects :

 

coûts directs

coûts indirects:

 

·       main d’oeuvre

·           services fonctionnels

 

·       matières

·           bâtiments

 

·       amortissement des outils...

·           frais financiers...

 

 

 

Qualité

La qualité est l'ensemble des propriétés et caractéristiques d'un produit ou service qui lui confèrent l'aptitude à satisfaire des besoins exprimés ou  implicites.

Valeur

Jugement porté sur un produit sur la base des attentes et des motivations de l’utilisateur. Elle est exprimée par une grandeur qui croît lorsque la satisfaction du besoin de l’utilisateur augmente et/ou que la dépense afférente au produit diminue.

 Satisfaction du besoin (Qualité, Fonctions)

Valeur = ----------------------------------------------------------

                                                      Coût        

 

remonter 

La définition de la valeur est souvent réduite à la notion de prix de vente.

Dans les faits, la notion de valeur recouvre cependant des notions plus subjectives. La notion de valeur apparaît lorsqu'une personne, pour effectuer un choix, utilise un critère de relation entre la satisfaction du besoin, les contraintes et les dépenses induites. Ainsi parle-t-on de rapport qualité/prix mais bien d'autres critères existent :

·         la valeur d’usage, qui est  à travers l'acte d'achat, la réponse d'un client à un besoin d’utilisation (l'entreprise ne vend un produit qu'à la condition que sa valeur d'usage perçue par l'utilisateur soit grande. Il est donc impératif qu'elle connaisse le besoin de l'utilisateur, et les dépenses qu'il est prêt à associer à la satisfaction de ce besoin)

·         la valeur d'utilité, liée directement à l'utilisation que l'utilisateur va avoir du produit, dans un contexte donné,

·         la valeur de rareté, qui peut être fonction des circonstances d'utilisation du produit comme de la simple concurrence sur le marché,

·         la valeur d'échange, qui correspond essentiellement au prix d'achat et à la perception qu'en a l'acheteur, mais peut également comporter une notion plus large liée, par exemple, à la revente du bien,

·         la valeur d'estime, liée au plaisir ressenti par l'utilisateur lors de l'utilisation, voire de la simple possession, du produit.

remonter 

 

Toutes ces notions, extrêmement relatives, sont en général liées au contexte, à l'environnement, aux personnes considérées...

En définitive, pour l'utilisateur, la valeur est issue des performances (utilité, estime, rareté...) du produit et doit être mise en balance avec les dépenses (coûts) issus à la fois de la conception, de la production et de la distribution du produit mais également aux charges qui peuvent survenir tout au long du cycle d'usage du produit, sous une forme ou sous une autre : monétaires (entretien par exemple), ergonomiques énergétiques ...

remonter 

Caractéristiques de l’analyse de

la valeur

 

L'analyse de la valeur se distingue des autres méthodes par quatre caractéristiques fondamentales :

1.    L'Analyse fonctionnelle :

Dans la mesure où l'analyse de la valeur repose sur la notion de fonctions, l'analyse fonctionnelle est le coeur de la méthode.

Le produit correspondant au besoin du client est défini en termes de fonctions. Ces fonctions sont valorisées afin de déterminer la valeur qui est définie comme le rapport entre la satisfaction du client et le coût du "produit"

2.    Le plan de travail :

Pour mener à bien une étude d'analyse de la valeur, il est nécessaire de respecter un plan de travail strict. Ce plan de travail comporte sept phases distinctes qui seront présentées au paragraphe "Mode opératoire".

3.    Le travail de groupe :

C'est un groupe pluridisciplinaire de 6 à 8 personnes qui est la  véritable structure opérationnelle de l'action d'analyse de la valeur.

4.    L'approche économique globale :

L'analyse de la valeur est un processus de travail dont l'objectif est de trouver le compromis optimal entre le coût et les fonctions d'un produit, tout en assurant un niveau de qualité nécessaire et suffisant

remonter 

Mode opératoire

L'analyse de la valeur suit un plan de travail en 7 phases qui doivent être scrupuleusement respectées (norme NF X 50-152)

La démarche est progressive et prend en compte les résultats des phases amont. Mais elle est aussi itérative, en ce sens que chaque phase peut être remise en cause par celles qui la suivent.

Elle repose par ailleurs sur un groupe de travail pluridisciplinaire qui constitue la structure opérationnelle de l'action d'analyse de la valeur. Ce groupe est animé par un chef de projet.

remonter 

Mode opératoire

(Phase 1)

·       Orientation de l’action

Finalités

Cette phase a pour but de définir les objectifs poursuivis dans le cadre de la démarche d'analyse de la valeur.

L'objectif de cette phase est d'aboutir à une compréhension et une formalisation de la problématique à résoudre.

Elle doit permettre de savoir s'il est intéressant de répondre à la demande, et dans l'affirmative, de construire la structure projet qui va supporter la conception de la réponse.

 

 

Démarche méthodologique de l'étape

Cette phase consiste à déterminer :

·         l'objet de l'étude,

·         les motifs de l'étude,

·         les objectifs poursuivis,

·         le périmètre et les acteurs concernés,

·         les moyens alloués à l'étude

·         le mode d'organisation

·         les risques associés à l'étude,

Elle consiste aussi à structurer :

·         les différentes étapes de l'analyse de la valeur

·         le plan de communication

 

 

Outils à utiliser

Guide méthode accompagnement : Phases : "Initialiser et Préparer le projet",

·         Fondamentaux de déroulement de projet : Phase : "Analyse de l'existant".

 

 

Produits de l'étape

Descriptif du projet

Note de cadrage

remonter 

Mode opératoire

(Phase 2)

·       Rechercher des informations

Finalités

Cette phase a pour but de rassembler et de formaliser les données internes et externes relatives à l'objet de l'étude (besoin à satisfaire) et à son environnement.

Cette phase correspond à un état des lieux du domaine étudié.

 

 

Démarche méthodologique de l'étape

Toutes les informations (techniques, industrielles, économiques, commerciales, sociales, réglementaires, etc...) liées au besoin, aux produits concurrents, à la conception, la fabrication et la distribution du produit doivent être rassemblées.

Il s'agit de définir principalement :

- le besoin à satisfaire

- le marché visé

- la concurrence

- les avantages et inconvénients du produit actuel et des produits concurrents

- l'historique du produit

- les techniques disponibles

- les coûts

- les contraintes (normes, réglementations...)

- les insatisfactions des clients...

 

 

Outils à utiliser

·         Internet

·         Achat d'études de marché,

·         Outil de comptabilité analytique,

·         Fondamentaux de déroulement de projet  : Phase : "Analyse de l'existant"

·         Benchmarking

·         Brainstorming

·         Entretiens

·         Questionnaires

·         Réunions

 

 

Produit de l'étape

Analyse de l'existant.

remonter 

Mode opératoire

(Phase 3)

·       Analyse fonctionnelle

Finalités

L'analyse fonctionnelle constitue la pierre angulaire de la méthode de l’analyse de la valeur. C'est d'elle que dépend au final la qualité du produit.

 L'objectif de cette phase est de rechercher les fonctions principales et secondaires qui satisfont les besoins, puis à les traduire en fonctions techniques.

Ces différentes fonctions sont formalisées au sein du cahier des charges fonctionnel.

 L'atteinte de cet objectif nécessite d'avoir préalablement réalisé un compromis entre deux optiques :

 ·         élargir les possibilités du produit, c'est à dire lui rajouter des fonctionnalités : cette optique répond à un besoin plus large, augmenter la valeur du produit, mais conduit également à augmenter son coût.

·         réduire les possibilités du produit, c'est à dire lui ôter des fonctionnalités : cette optique conduit à réduire la valeur du produit sans garantie de diminuer pour autant son coût.

 Ce compromis est souvent extrêmement difficile à établir, d'autant que, si le premier réflexe des concepteurs est de supprimer des fonctionnalités secondaires du produit ou de réduire leur domaine d'application, l'expérience prouve que ce sont justement ces fonctionnalités qui font le succès ou l'échec d'un produit.

remonter 

 

Démarche méthodologique de l'étape

La démarche consiste à :

·         recenser les fonctions en menant une recherche intuitive et une étude d'environnement des fonctions (réunions de brainstorming, entretiens, créativité, graphe et étude d'environnement)

·         les ordonnancer (arborescence des fonctions ou diagramme FAST ...)

·         les caractériser (tableau de critères)

·         les hiérarchiser (échelles de hiérarchisation des fonctions, méthode du tri croisé)

·         les valoriser (tableau de chiffrage des fonctions)

·         les synthétiser en les formalisant dans le cahier des charges fonctionnel (tableau de synthèse)

Ce cahier des charges fonctionnel (CdCF) fait le bilan des analyses des fonctions et des coûts en faisant apparaître le compromis fonctions/coûts à satisfaire.

 

 

Outils à utiliser

·         Brainstorming

·         Créativité

·         Entretiens

·         Questionnaires

·         Réunions

·         Graphe et étude d'environnement (1)

·         Arborescence des fonctions (1)

·         Diagramme FAST (1)

·         Tableau de critères (1)

·         Tableau de chiffrage des fonctions (1)

·         Tableau de synthèse (1)

Produit de l'étape

·         Cahier des charges fonctionnel validé par le commanditaire  

 

remonter 

Mode opératoire

(Phase 4)

·       Rechercher des solutions

Finalités

L'objectif de cette phase est de trouver le plus grand nombre d’idées de solutions pour chaque fonction à satisfaire.

 

 

Démarche méthodologique de l'étape

Se reporter à la démarche des 3 premières phases de la méthode  "créativité" :

·           formulation du problème,

·           élimination des premières solutions,

·           divergence

 Cette étape nécessite une réelle dynamique de groupe et le respect des attitudes suivantes :

·           l'écoute : acceptation de l'autre et de ses idées (pas de critique et d'autocensure du type : ça existe déjà, on l'a déjà fait, je vais peut être dire une bêtise...)

·           la spontanéité de l'expression : rien de ce qui est évoqué ne l'est par hasard ; aussi se doit-on de tout exprimer, aussi éloigné que cela puisse paraître de la problématique.

·           l'association : tout stimuli évoqué par un membre du groupe suscite chez les autres des évocations associatives

remonter 

 

Outils à utiliser

Brainstorming

Créativité en particulier les techniques de divergence

- Les techniques aléatoires,

- Le concassage et l'altération du problème,

- Les techniques analogiques,

- Les techniques projectives,

- Les techniques d’identifications ou d’analogies personnelles,

- Les techniques combinatoires.

 

 

Produit de l'étape

Définition de plusieurs scénarios de solutions.

 

Mode opératoire

(Phase 5)

·       Etudes et évaluation des solutions

Finalités

Cette phase doit permettre :

·         d'identifier les solutions techniques qui répondent le mieux au Cahier des Charges Fonctionnel,

·         de sélectionner les solutions viables qui seront proposées au commanditaire pour sélection.

remonter 

 

Démarche méthodologique de l'étape

Ce travail est réalisé en groupe et consiste à :

1.    Rechercher des solutions qui répondent le mieux aux critères et objectifs de l'action

2.    Vérifier la faisabilité de chacune des solutions

3.    Evaluer la performance des solutions retenues

 

 

Outils à utiliser

Fiche d'analyse de solutions

Méthode AROC. Se reporter en particulier à l'étape "Proposer des axes de solutions" de la fiche méthode AROC

 

 

Produit de l'étape

Hiérarchisation objective des solutions qui seront présentées au commanditaire pour sélection.

remonter 

Mode opératoire

(Phase 6)

·       Bilan prévisionnel

Finalité

Cette phase vise à permettre au commanditaire de sélectionner un scénario de solution.

 

 

Démarche méthodologique de l'étape

1.    Regroupement des solutions retenues et élaboration d'un bilan prévisionnel intégrant :

 

- les critères de sélection retenus,

- les niveaux atteints ou estimés par chaque solution au regard des besoins exprimés par le commanditaire dans le cahier des charges fonctionnel,

- le chiffrage précis des coûts de chacune des solutions

- la liste détaillée des avantages et inconvénients de chaque solution,

- les conditions d’application.

2.    Présentation au commanditaire

3.    Sélection d'une solution par le commanditaire

 

 

Outils à utiliser

·         Tableau de comparaison des solutions

·         Matrice de choix de solutions

·         Supports de présentation

 

 

Produit de l'étape

Décision du commanditaire.

Mode opératoire

(Phase 7)

·       Suivi de la réalisation

Finalité

Mise en oeuvre et ajustements de la solution retenue

remonter   

 

Démarche méthodologique de l'étape

1.    Mise en place de la solution retenue sous la responsabilité des services opérationnels

2.    Mise en place des moyens de contrôle adaptés au suivi

3.    Identification des écarts entre la réalisation et la prévision

4.    Ajustements et reprise éventuels de l'étude

5.    Bilan final

 

 

Outils à utiliser

·         Planification

·         Bilans

 

 

Produit de l'étape

Rapport final de l'action d'analyse de la valeur

 

remonter 

Avantages

L’analyse de la valeur :

·         permet d’améliorer une situation existante mais aussi de concevoir un nouveau produit.

·         constitue une approche transversale.

·         fournit une aide efficace à l’entreprise pour :

- optimiser ses compétences et ses ressources,

- adapter sa stratégie industrielle et commerciale aux exigences concurrentielles de son marché,

- améliorer la qualité d’un "produit" sans en augmenter le coût ou d’en diminuer le coût sans réduire le niveau des services rendus.

 

 

 

Inconvénients

Méthode très analytique, assez lourde à mettre en oeuvre

Nécessite une forte implication des acteurs

Nécessite une parfaite maîtrise de la part de l'animateur

Outils

 

Recenser les fonctions

 

 

 

Deux outils permettent de recenser les fonctions :

- Le graphe d'environnement

- L'étude d'environnement

 

 

·       Graphe d'environnement

 

Finalités

 

Recenser l'ensemble des fonctions d'un produit en vue d'élaborer le cahier des charges fonctionnel du produit

Principe

Identifier le milieu extérieur au produit, c’est à dire tout ce qui est en contact direct ou virtuel avec lui,

Faire apparaître les relations entre le produit et le milieu extérieur,

Identifier à partir de cette analyse les fonctions que doit satisfaire le produit.

Exemple

Recenser les fonctions d'un stylo :

1.       Identifier les éléments de l'environnement et les représenter sur le graphe ( )

2.       Déterminer les fonctions entre le stylo et les éléments de l'environnement

Les fonctions :

F1 : Ecrire sur un support

F2 : Etre saisissable

F3 : Etre esthétique

F4 : Etre rangeable

remonter 

Outils

 

Recenser les fonctions

 

 

·      Etude d'environnement

Finalités

 

Recenser l'ensemble des fonctions d'un produit en vue d'élaborer le cahier des charges fonctionnel du produit

Principe

Un produit n'est jamais indépendant de son environnement.

Dans la plupart des cas, le produit doit s'adapter à son environnement, c'est-à-dire satisfaire certaines fonctions par rapport à cet environnement.

Il importe par ailleurs d'identifier dans quelles circonstances le produit peut être utilisé: circonstances habituelles, occasionnelles, exceptionnelles.

Les conditions habituelles et occasionnelles doivent systématiquement être prises en considération. En ce qui concerne les conditions exceptionnelles, il est nécessaire d'évaluer leurs conséquences possibles et leur gravité si les fonctions ne sont pas remplies.

Afin de réaliser une étude d'environnement, il importe de distinguer les 4 "familles" suivantes :

- les personnes,

- les éléments physiques,

- les éléments immatériels,

                    - l'ambiance.

remonter 

 

·       Les personnes : elles peuvent être celles qui utilisent le produit, mais il peut aussi s'agir de personnes dont la présence est occasionnelle.  Par exemple, l'acheteur du produit peut ne pas être l'utilisateur et pourtant des fonctions sont à satisfaire vis-à-vis des deux.

·       Les éléments physiques : ils sont nombreux : le sol, une table, les murs, les objets environnants, etc.

·       Les éléments immatériels : il peut s'agir des règlements, des normes, des directives, etc.

·       L'ambiance : l'ambiance peut regrouper des éléments tels que la température, l'hygrométrie, les intempéries, le bruit, les poussières, etc...

 

Mode d'emploi

1.    Rechercher les conditions d'adaptation du produit par rapport à une des familles et des ses composantes et réciproquement.

2.    Rechercher les conditions d'interaction entre une composante d'une famille, le produit et une autre composante (de la même famille ou d'une autre famille)

3.    Matérialise ces conditions à l'aide d'un graphe d'environnement qui représente le produit au centre et les différentes composantes de l'environnement à la périphérie.

 

Exemple

Exemple d'une tondeuse à gazon.

L'un des éléments de l'environnement est un arbre. En cas de rencontre de la tondeuse avec l'arbre, la fonction est "ne pas abîmer l'arbre et réciproquement et résister au choc avec l'arbre”.

L'étude de la fonction d'adaptation conduira peut-être à prévoir autour de la tondeuse un pare-chocs ayant une élasticité suffisante pour ne pas abîmer l'arbre et absorber les chocs.

 

remonter 

Outils

 

Ordonnancer les fonctions

 

 

 

Deux outils permettent d'ordonnancer les fonctions :

- L'arborescence des fonctions

- Le diagramme FAST

 

 

·      Arborescence des fonctions

 

Définition

·         L'arborescence des fonctions permet d'ordonnancer les fonctions en distinguant les fonctions principales et secondaires.

 

Finalités

 

Ordonnancer les fonctions

Exemple

remonter 

 

Recenser les fonctions d'un poste de travail

Fonctions principales

Fonctions secondaires

 

 

niveau supérieur

 

niveau inférieur

A - Gestion

A1 : ... de gérer la souscription

A11 :...de constituer le dossier

A12 :...d’informer et conseiller le client

A13 :...de gérer les contestations

A14 :...de vérifier l’existence du client

A15 :...de gérer la délégation

A16 :...de prendre une décision

A17 :...de transmettre la décision

A18 :...de connaître la décision finale du client

 

A2 : ... de connaître les clients

A21 :     de connaître le partenaire

A22 :     de connaître l’assuré

A23 :     de connaître l’intermédiaire

 

A3 : ... de gérer les sinistres

A31 :...de constituer et contrôler le dossier

A32 :...de prendre une décision

A33 :...de calculer

A34 :...de payer

A35 :...d’informer le client

A36 :...de gérer les contestations

B - Commercial

B1.  

B11...

C - Analyse

C1...

C11...

...

 

 

remonter 

Outils

 

 

Ordonnancer les fonctions

 

 

·      Diagramme FAST

 

 

 

Définition

Le diagramme FAST permet d'ordonnancer les fonctions selon un enchaînement logique en répondant aux questions : pourquoi, comment et quand ?

 

Finalités

 

Représenter graphiquement les fonctions et leurs liens afin de vérifier la pertinence de l’analyse fonctionnelle.

Mode d'emploi

1.    Représenter graphiquement les fonctions d’un produit en allant de la gauche (fonctions principales) vers la droite (fonctions secondaires),

2.    Utiliser l'outil QQOQCP en se posant plus particulièrement les trois questions suivantes :

 

 

- Pourquoi ?

- Comment ?

- Quand ?

 

Permet de remonter vers les fonctions les plus élevées

Permet de descendre vers les fonctions les plus basses

Permet de déterminer les fonctions devant être satisfaites simultanément. (On les dispose sur le diagramme sur la même verticale)

 

Exemple

Les fonctions d'un rétro projecteur

remonter   

 

Outils

 

 

 

Caractériser les fonctions

 

 

 

 

·      Tableau des critères

 

 

 

 

 

Définition

Tableau récapitulatif qui permet de recenser et définir l'ensemble des critères d'appréciation à retenir pour chacune des fonctions

A chaque critère est associé un niveau et une flexibilité.

 

 

- critères d'appréciation :

 

 

 - niveau :

 

 

 

 

 

- flexibilité :

 

critère retenu pour apprécier la manière dont une fonction est remplie ou une contrainte respectée

Le niveau (noté K) d'un critère est généralement une valeur chiffrée pour les critères "objectifs" et une référence pour les critères "subjectifs". Il permet de représenter le poids de chaque fonction.

La flexibilité (noté F) est la tolérance par rapport à la valeur du niveau demandé.

On distingue 4 classes de flexibilité :

F0 : flexibilité nulle, niveau impératif

F1 : flexibilité faible, niveau peu négociable

F2 : flexibilité bonne, niveau négociable

F3 : flexibilité forte, niveau négociable

Finalités

Définir précisément les composantes de chaque fonction

Exemple

Caractériser les fonctions d'un stylo

remonter 

Fonctions

Critères

Niveau

Flexibilité

F

K

1. Laisser une trace sur un support

- temps de conservation

- 4 siècles

10F à 35F

F1

3

 

- couleur

- noire ou bleue

 

 

 

 

- support

- tout support

 

 

 

 

....

....

 

 

 

.....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Outils

 

 

Hiérarchiser les fonctions

 

 

 

Deux outils permettent de hiérarchiser les fonctions :

- L'échelle de hiérarchisation des fonctions

- La méthode du tri croisé

 

 

 

·      L'échelle de hiérarchisation des fonctions

 

 

Définition

Outils permettant de représenter le poids de chaque fonction

 

Finalité

Hiérarchiser les fonctions en fonction des 5 niveaux d'importance suivants

 

K

Importance

 

1

2

3

4

5

Utile

Nécessaire

Importante

Très importante

Vitale

Mode d'emploi

1.    Totaliser pour l'ensemble des fonctions les points obtenus

2.    Calculer pour chaque fonction le pourcentage de répartition obtenu

3.    Représenter ces pourcentages sur un histogramme

remonter 

Outils

 

 

Hiérarchiser les fonctions

 

 

 

·       La méthode du tri croisé

 

Définition

Outils permettant de représenter le poids de chaque fonction

Finalité

·           Hiérarchiser les fonctions lorsque des difficultés apparaissent pour obtenir le consensus du groupe sur le choix des coefficients à affecter aux fonctions.

Mode d'emploi

1.         Comparer les fonctions deux par deux,

2.         Faire figurer dans la case correspondante la fonction qui domine l'autre avec une note de 1 à 3

note 1 : fonction peu supérieure à l'autre,

note 2 : fonction supérieure à l'autre,

note 3 : fonction très supérieure à l'autre.

3.         Totaliser le nombre de points obtenus par chaque fonction

4.         Calculer le pourcentage de répartition obtenu

5.         Représenter ces pourcentages sur un histogramme

remonter

 

Exemple

 

F2

F3

F4

F5

F6

 

F1

F1

F1

F1

F1

F1

 

 

3

3

3

3

3

 

 

F2

F3

F4

F2

F6

 

 

 

2

1

1

2

 

 

 

F3

F3

F3

F6

 

 

 

 

2

2

1

 

 

 

 

F4

F4

F4

 

 

 

 

 

2

3

 

 

 

 

 

F5

F5

 

 

 

 

 

 

2

 

Fonctions

Notes (K)

%:total

F1

15

45%

F2

1

3%

F3

6

18%

F4

6

18%

F5

2

6%

F6

3

9%

 

33

100%

   

remonter 

Outils

 

 

Valoriser les fonctions

 

 

 

 

 

 

·      Tableau de chiffrage des fonctions

 

Finalité

 

Présenter de manière synthétique les résultats de l’analyse fonctionnelle (fonction, coût et valeur) en transférant les coûts de revient des tâches sur les fonctions de services associés

 

Mode d'emploi

Lister les fonctions du produit en abscisse,

Lister les composantes du produit en ordonnée,

Calculer le coût des composantes et le répartir sur les fonctions afin d'avoir le coût de chaque fonction. Cette répartition, d'abord en pourcentage puis en valeur réelle, se fait en proportion du rôle que joue chaque composante dans chaque fonction

 

Exemple

Exemple de présentation pour un stylo

remonter 

 

 

Coût des Fonctions

 

Composantes

Coût des composantes

F1

saisissable

F2

laisser une trace

F3

rangeable

F4

étanche

Fx

corps

15

5

 

10

 

 

bille

4

 

4

 

 

 

encre

3

 

1

 

2

 

réservoir

7

2

 

 

5

 

capuchon

7

4

 

1

2

 

...

 

 

 

 

 

 

Coût des fonctions

46

11

5

11

9

10

Outils

 

 

Synthétiser les fonctions

 

 

 

·      Tableau de synthèse  

 

Finalité

Caractériser et valoriser les fonctions au travers d'un tableau récapitulatif à partir duquel le cahier des charges fonctionnel est réalisé

Exemple

Caractériser et valoriser les fonctions d'un stylo :

 

 

remonter 

 

 

 

 

Fonctions

 

F1

saisissable

F2

laisser une trace

F3

rangeable

Fx

Critères attachés à la fonction

- ...

-temps de conservation

- couleur

- support

- ...

- ...

Niveau correspondant au critères énoncés

- ...

- 4 siècles

- noire ou bleue

- tout support

- ...

- ...

Flexibilité par rapport au niveau

 

5F à 10F

 

 

F (classe de flexibilité)

 

F1

 

 

K (hiérarchisation des fonctions)

 

3

 

 

 

Composantes

Coût des composantes

 

corps

15

5

 

10

 

bille

4

 

4

 

 

encre

3

 

1

 

x

réservoir

7

2

 

 

x

capuchon

7

4

 

1

x

...

 

 

 

 

 

Coût des fonctions

46

11

5

11

...

remonter 

 

 

 

Bibliographie

·         Mieux comprendre les apports de l'analyse de la valeur des projets - ICDC - DRH

·         La maîtrise de la valeur. Gestion de projet et ingénierie simultanée - C.PETITDEMANGE - AFNOR 1990°

·         L’analyse de la valeur -  M.LITAUDON - Editions d’organisation

·         L’analyse de la valeur - stimulant des ressources humaines. B. ADAM - Entreprise Moderne d’Edition 1987

·         L’efficacité du tertiaire par l’analyse de la valeur des processus - P.LEMAITRE /H.P.MADERS - Editions d’organisation

·         Exprimer le besoin - AFNOR, 1989

·         Pratique de l'Analyse Fonctionnelle - Robert Tassinari - Dunod, 1992.

·         La relation client-fournisseur interne - Hervé Garin - AFNOR - mémento "A savoir", 1993.

·         Qualité de service. L'approche ISO 9004-2 : Michel Bellaiche, AFNOR, mémento "A savoir", 1995.

·         Produits et Analyse de la Valeur - Jean Chevallier - CEPADUES-EDITIONS, Collection Automatisation et Production, 1989.

·         L'AFAV : L'Association Française pour l'Analyse de la Valeur a été créée en 1978, pour promouvoir la méthode et développer les outils méthodologiques. Elle édite des normes:

- X 50-100 : "De l'expression du besoin à la compétitivité"

- NF X 50-150 "Analyse de la Valeur, Analyse Fonctionnelle"

- NF X 50-151 "Analyse de la Valeur, Analyse Fonctionnelle. Expression fonctionnelle du besoin et Cahier des Charges Fonctionnel"

- NF X 50-152 "Analyse de la Valeur. Caractéristiques fondamentales"

- X 50-153 "Analyse de la Valeur. Recommandations pour sa mise en œuvre"


(1) cf annexe

remonter 

21.05.2008 15:22:01

  Logistique Magasinage Manutention : entrepot concept : phase analyse de la valeur : etape entrepotanalysedelavaleur : Formation personnelle, Autoformation

Favorites Bookmarks Welcome  livre-d-or-nouveau  Blog Lomagman Nous sommes le Dimanche 30 Avril 2017 et il est 18:55:21