Favorites Bookmarks Welcome  livre-d-or-nouveau  Blog Lomagman Nous sommes le Mardi 28 Mars 2017 et il est 04:27:51

 

 
 
 

environnementnormeapercu

 [page 2 environnement pratique] et les liens utiles

  Etude ISO 14000 impact sur l'entreprise. doc. PDF

loi féd. sur la protection de l'environnement http://www.admin.ch/ch/f/rs/814_01/

http://www.ademe.fr/  Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie. Fr.  

Deux nouvelles normes destinées à évaluer l'effet cytotoxique des matériaux viennent de paraître...

Responsabilité sociale. Un programme onusien incite les entreprises à respecter les droits du travail et les normes environnementales. en bas de page SVP.

environnement/ label_eco_euro_version a_fr. PDF 635.64Ko (650891 octets)

glossary_environnement_canada. 21,74 Ko Glossaire

 [économie actualité code de bonne conduite  ] best practice 8/12/02 page annexe.

http://www.glu.org/francais/rep_section1.html  La Responsabilité élargie des producteurs (RÉP) 01/08/2003

In an effort to elevate sustainability reporting to levels long-expected of financial reporting, the Global Reporting Initiative has posted the Sustainability Reporting Guidelines (link to www.globalreporting.org) on their website. Les directives reflètent les contributions de nombreux dépositaires de partout dans le monde, y compris des compagnies, des organismes de comptabilité, des investisseurs, et des groupes environnementaux et sociaux de recommandation. Télécharger le guide Sustainability Reporting Guidelines. En plusieurs langues. 02/06/2005

L'ENVIRONNEMENT

 

LA PROTECTION
DE L'ENVIRONNEMENT
DANS L'ENTREPRISE

 

La protection de l'environnement est désormais encadrée par une réglementation.

Polluer est devenu une infraction ou un délit.

L' entreprise s'organise pour réduire toute nuisance et prévenir toute pollution.

Par l'information et la formation interne, on permet de sensibiliser le personnel à des actions individuelles simples favorisant l'amélioration et le respect de l'environnement, par exemple :

l'économie d'eau,

le tri des déchets,

éviter les rejets à l'égout.

remonter

L'ENVIRONNEMENT :   
LES ENJEUX
POUR L'ENTREPRISE

La protection de l'environnement est une préoccupation importante.

Face à une pollution accidentelle ou chronique, les entreprises sont de plus en plus observées et épiées. L'administration, la justice et les assureurs exercent une pression directe sur l'entreprise par leurs contrôles et leurs sanctions.

Les associations écologiques, la population et les élus relayés par les médias réagissent de plus en plus activement.

L'entreprise et ses dirigeants se doivent de mesurer les enjeux pour l'image de marque et leur responsabilité.

remonter

LA NORME ISO 14001 :
SON CONTENU,
SA MISE EN ŒUVRE

Face aux enjeux, l'entreprise doit manager la préservation de l'environnement.

La norme ISO 14001 permet de mettre en place une organisation appelée "système de management environnemental" (S.M.E.).

Elle insiste sur la sensibilisation, facteur d'intérêt pour la démarche et les objectifs à atteindre.

Elle insiste aussi sur la formation du personnel, facteur de compréhension du fonctionnement du S.M.E.

Le respect des consignes, des modes opératoires et des procédures dépend complètement de l'adhésion de tous les acteurs.
AUDITEURS INTERNES
DU S.M.E.

Votre entreprise est en train de mettre en place son S.M.E. Afin de répondre à l'exigence de la norme, vous devez réaliser des audits internes.

Il est proposé par des organismes externes de former votre équipe d'auditeurs à la pratique de l'audit. Cette formation est constituée d'une partie théorique et d'une partie pratique d'audit sur le terrain.

Les auditeurs internes ont pour but de vérifier la conformité de votre S.M.E. par rapport à la norme. Mais c'est aussi l'occasion de communiquer et de sensibiliser. C'est surtout l'instrument de progrès de votre système en cohérence avec le principe d'amélioration continue.
--->>exemple sur production des sacs en plastique ordinaire par l'utilisation des composants non polluants.

remonter

ISO 9000 et ISO 14000

Les familles ISO 9000 et ISO 14000 comptent parmi les normes de l'ISO qui sont les plus connues et ont rencontré le plus vif succès. L'ISO 9000 est devenue une référence internationale pour les exigences qualités dans les relations interentreprises et l'ISO 14000 devrait réussir aussi bien, sinon mieux, en aidant les entreprises à relever leurs défis en matière d'environnement.

Les normes ISO sont, dans leur grande majorité, spécifiques à un produit, matériau ou processus. Toutefois, les normes qui ont donné aux familles ISO 9000 et ISO 14000 leur réputation mondiale sont des «normes génériques de système de management». Le terme «générique» signifie que les mêmes normes peuvent être appliquées à tout organisme, grand ou petit, quel que soit son produit, y compris s'il s'agit d'un service, dans tout secteur d'activité, et que l'organisme soit une entreprise commerciale, une administration publique ou un département gouvernemental. Le terme «système de management» se rapporte à ce que l'organisme fait pour gérer ses processus ou activités. Le terme «générique» signifie aussi que si l'organisme, indépendamment que ce qu'il est ou fait, souhaite établir un système de management de la qualité ou un système de management environnemental, il doit alors y inclure un certain nombre de caractéristiques essentielles qui sont explicitées dans les normes pertinentes des familles ISO 9000 ou ISO 14000.

L'ISO 9000 traite du «management de la qualité», ce terme recouvrant tout ce que l'organisme réalise pour améliorer la satisfaction des clients en répondant à leurs exigences et aux exigences réglementaires applicables et en améliorant à cet égard continuellement ses performances. L'ISO 14000 traite au premier chef du «management environnemental», c'est-à-dire de ce que réalise l'organisme pour réduire au minimum les effets dommageables de ses activités sur l'environnement et pour améliorer en permanence sa performance environnementale.

Voir aussi la section ISO  

Lien utile : http://www.umwelt-schweiz.ch/buwal/fr/  Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage Suisse

Pour les jeunes : http://www.woodworld.ch/ 

 

  Etude ISO 14000 impact sur l'entreprise. doc. PDF

Description: Cette étude présente l'impact qu'ont les SME (Systèmes de Management Environnementaux) sur les entreprises, notamment sur leur politique et leur vie sociale et leur fonctionnement. Cette étude est intéressante, car les systèmes de management de la qualité et de l'environnement sont de plus en plus unifiés.

remonter 

Responsabilité sociale. Un programme onusien incite les entreprises à respecter les droits du travail et les normes environnementales. Des ONG dénoncent un appareil à «blanchir les multinationales»

 
Le Seco invite les PME suisses à se joindre au Pacte mondial des Nations unies
Ram Etwareea
Mercredi 30 octobre 2002


Lancé en 1999 à Davos, le Pacte mondial de l'ONU, une sorte de manifeste appelant les entreprises à respecter les principes de développement durable, n'a pas attiré un grand nombre d'adhérents en Suisse. Ils sont seulement cinq: Nestlé, ABB, Credit Suisse, Novartis et Serono. C'est pourquoi le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco), en collaboration avec la Cnuced, a organisé mardi une journée d'informations à Genève à l'intention de petites et moyennes entreprises suisses, les invitant à se joindre au mouvement onusien. «Les PME représentent 99% de notre économie et au moins 30 000 d'entre elles sont actives sur le marché étranger, a expliqué Ueli Forster, président d'economiesuisse aux quelque 400 participants. Adhérer au Pacte mondial et adopter les principes de développement durable est dans leur intérêt.» «Les entreprises restant en dehors seront pénalisées», a averti le secrétaire d'Etat à l'économie David Syz. Pour l'occasion, les organisateurs avaient mobilisé quelques chefs de grandes entreprises pour témoigner de leur expérience au sein du Pacte mondial. C'est dans ce contexte que Peter Brabeck-Letmathe, CEO de Nestlé, a décrit l'engagement de son groupe à travers le monde. «Les gens oublient que les multinationales sont dirigées par des humains appelés à assumer leur responsabilité sociale», a-t-il plaidé tout en faisant remarquer que le groupe fait vivre directement ou indirectement un million de personnes dans le monde. Robin Cornelius, patron de Switcher, a juré que son entreprise respecte avec bonheur les droits du travail et l'environnement à tous les niveaux de la production et de la distribution. «Il s'agit d'une philosophie inhérente à la société», a-t-il démontré par le biais d'un petit film tourné en Inde.

remonter
Egalement présent, Georg Kell, directeur exécutif du Pacte, a salué l'initiative suisse et a fait remarquer que 700 entreprises font désormais partie du mouvement, dont la moitié venant des pays pauvres dont la Chine, l'Inde, le Brésil et le Nigeria. Selon lui, le Pacte est aussi un instrument de développement. Ces derniers ont besoin d'investissements étrangers directs et de commerce international. Il a par ailleurs appelé les entreprises à s'impliquer dans les pays les moins avancés, dans les pays en conflit ainsi que dans la lutte contre la corruption.

Le Pacte ne fait toutefois pas l'unanimité, notamment chez des organisations non gouvernementales (ONG) qui accusent le système onusien de vouloir «blanchir des entreprises qui sont présentes dans les Etats où les droits de l'homme sont violés, qui ne respectent pas les droits du travail ou encore qui font fi de l'environnement». Pour Lara Cataldi, de la Déclaration de Berne, groupe de pression suisse, le Pacte offre une belle plateforme de propagande. «Il suffit à une entreprise, qui de manière générale ne respecte ni l'esprit ni les dispositions de base, de faire un projet en ligne avec le Pacte pour figurer en bonne place sur le site Internet de l'ONU», dénonce-t-elle. En lien avec cette accusation, Corpwatch.org publie régulièrement les noms des entreprises membres du Pacte mais qui ne respectent pas ses principes.

Les ONG dénoncent aussi l'abus du logo du mouvement onusien par les adhérents. Goerg Kell assure que le droit d'utilisation est strictement contrôlé et qu'aucune entreprise n'y a accès. Ce qui n'a pourtant pas empêché DaimlerChrysler d'utiliser un logo onusien légèrement remanié (voir l'illustration). Le plus gros problème, disent les ONG, c'est l'absence de tout contrôle des activités des entreprises faisant partie du Pacte mondial. «Le système n'est pas fait pour être contrôlé», ont dit en chœur David Syz et Georg Kell. «Nous encourageons nos membres à rendre public le bilan de leurs activités sociales», dit ce dernier. Pour le secrétaire d'Etat à l'économie, les organisations faîtières comme economiesuisse pourraient mettre en place une certaine surveillance.

Source Tps

remonter

 Qualité de l’eau : contrer la migration des matériaux 20/07/2003
 
Les matériaux utilisés dans les installations de production, de traitement et de distribution d’eau destinée à la consommation humaine peuvent dégrader, de manière significative, la qualité de l’eau livrée aux consommateurs.

Cette influence peut prendre des proportions importantes lorsque se développent des phénomènes de corrosion (canalisations métalliques et bétons) ou de dégradation (matériaux organiques).

Depuis 1999, la France a mis en place un système d’attestation de conformité sanitaire (ACS) permettant de vérifier l’innocuité des matériaux au contact des eaux destinées à la consommation humaine.

Dans ce cadre, la commission "Effet des matériaux en contact avec l’eau potable" a engagé la rédaction de protocoles d’essais.

Les deux derniers viennent de paraître.

- La norme XP P 41-250-3 définit le protocole d’essai destiné à évaluer l’effet cytotoxique des matériaux organiques sur la qualité des eaux.
- La norme XP P 41-260-3 définit une méthode d’essai permettant l’évaluation en laboratoire de l’effet cytotoxique éventuel des matériaux à base de ciment sur les eaux à leur contact.

Elles complètent les deux premières parties de la norme XP P 41-250 (matériaux organiques) publiées en 2001, de même que les deux premières parties de la norme XP P 41-260 (matériaux à base de ciment), et la norme XP P 41-270 sur la vérification de l’inertie des matériaux constitutifs des modules de filtration.


Source : Enjeux n°236

Actu et News

In an effort to elevate sustainability reporting to levels long-expected of financial reporting, the Global Reporting Initiative has posted the Sustainability Reporting Guidelines (link to www.globalreporting.org) on their website. Les directives reflètent les contributions de nombreux dépositaires de partout dans le monde, y compris des compagnies, des organismes de comptabilité, des investisseurs, et des groupes environnementaux et sociaux de recommandation. 02/06/2005 Télécharger le guide sustainability reporting. En plusieurs langues. Ou sur site: http://www.globalreporting.org/guidelines/2002.asp

 

remonter

15.05.2009 15:55:30

 

 



 

Liens publicitaires

Site Internet d'information pour apprenantes, apprenants a but de recherches et d'entraides etudiantes, etudiants et toutes personnes active en logistique, magasinage et manutention.

Lomag-Man .Org

Imprimer

Contactez-nous

Inscrivez-vous à la newsletter ici !

 

Site Internet ouvert en 2002  Lomag Man .Org est une creation S.K.  livre-d-or-nouveau   Laissez un commentaire (Livre d'or)

Lomag-man.org est Copyright © 2017 - S.K. tous droits reserve Lomag Man .Org - Lomag-Man.org, Organisation apprenants Logistique magasinage et manutention.Conception web Webmestre (c)Webmestre