analyticstracking

Favorites Bookmarks Welcome  livre-d-or-nouveau  Blog Lomagman Nous sommes le Mardi 26 Septembre 2017 et il est 00:30:42

 

 
 
 

ordreproprete_stockwms
Ordre et propreté des Stocks WMS

 

ENTRETIEN GéNéRAL                                                       téléchargement
Voici quelques principes qui s'adapte de maniére général é tout entreprise et en

particulier pour un bon fonctionnement des stocks et de la marchandise en parfaite 

condition de stockage, et une prévention constante pour notre santé.


Généralités

1.    L'entretien est au coeur de presque tous les sujets traitant de la prévention des accidents. On lui accorde tellement d'importance en ce domaine qu'il mérite un chapitre spécial en réunissant tous les aspects. Ordre et propreté peuvent jouer, dans l'accomplissement d'une téche, un réle encore plus important que n'importe quel facteur visant é diminuer les accidents et les blessures. Ordre et propreté dégagent une atmosphére propre é remonter le moral des employés et, par le fait méme, é favoriser une meilleure production. Un lieu de travail en désordre invite é un travail négligé.

2.    Il ne faut pas interpréter l'expression "ordre et propreté" comme s'il fallait toujours avoir le balai é la main-, elle signifie plutét: une place pour chaque chose et chaque chose é sa place. Ceci ne s'obtient pas par le fait de procéder de temps en temps é un grand nettoyage et au rangement des affaires mais exige un effort constant et une attention particuliére. Il s'agit d'un classement ordonné des phases du travail, des outils, du matériel, des installations d'entreposage et de l'approvisionnement. Chaque chose doit étre é sa place, bien rangée et en bon état. De la graisse ou de l'huile qui n'est pas é sa place est une cause fréquente de dérapages, de chutes ou d'incendies. S'il y a de la saleté et des déchets partout, c'est qu'ils ne sont pas é leur place.

3.    Il faut encourager et élaborer un programme d'entretien avec autant de soin et de précision que toute autre activité concernant tout le personnel ou nécessitant sa participation et sa collaboration. Ce programme doit étre permanent et contenir des techniques de vérification de toutes les opérations, é intervalles réguliers, ainsi que des moyens d'action rapide en cas de négligence ou de laisser-aller.

4.    L'élimination des entassements, des encombrements et de la saleté est un moyen simple, direct et avantageux d'éviter les accidents. Les résultats de ces améliorations sont efficaces et se font ressentir immédiatement. Un bon entretien permanent ainsi qu'un bon éclairage et une bonne aération constituent un moyen efficace de lutte contre les accidents habituels les blessures causées par les trébuchements, les dérapages, les chutes, les objets qu'on échappe ou qu'on heurte, et permettent d'éviter que des membres ou autres parties du corps ne se fassent coincer entre les objets.

5.    Un grand nettoyage et la mise en application d'un programme bien conéu et bien administré peuvent donner les résultats immédiats suivants: a. Réduction des coéts de fonctionnement. A partir du moment oé un atelier est propre et qu'un systéme d'entretien y a été mis sur pied, il faut moins de temps et d'effort pour le garder propre. b. Augmentation de la production. Une fois les obstacles é la production éliminés, on peut implanter des méthodes ordonnées de saine administration sans empéchement retard. c. Contréle de la production. Les matériaux et les piéces détachées ne se perdent pas et ne se mélangent pas, il est par conséquent plus facile de vérifier le fonctionnement des opérations et de compiler des données pour les dossiers. d. Conservation des matériaux et des piéces ou- i, y compris les déchets et les restes, sont facilement et rapidement placés é l'endroit qui leur est réservé. e. économie de temps. 11 n'est plus nécessaire de chercher les outils, les piéces détachées ou les matériaux. f. Utilisation rentable des planchers. Les alentours des machines débarrassés de tout obstacle permettent aux conducteurs de circuler librement et offrent aux mécaniciens un accés facile aux machines et au matériel. g. Allées dégagées. La circulation s'en trouve accélérée tandis que les collisions entre les chariots ou avec des machines et des matériaux entreposés diminuent. h. Domination du nombre d'accidents. Un espace de travail suffisant ainsi que l'élimination des causes de trébuchements, de dérapages, de heurts contre les objets et de chutes d'objets, ne peuvent que diminuer les accidents. j. Amélioration du moral des employés. Un environnement propre et relativement peu dangereux améliore l'attitude des employés. édifices

1.    Inspection. Inspecter réguliérement les aires de travail, -les nouvelles constructions et les ateliers de réparation pour s'assurer de leur bon ordre et de leur propreté et pour veiller é l'élimination des risques d'incendie.

2.    Signaux d'avertissement et barricades. Un édifice comporte toujours inévitablement des dangers temporaires tels que des ouvertures dans les planchers ou des saillies. Lorsque ces dangers existent, il faut installer des signaux d'avertissement appropriés, des indicateurs de danger ou des barricades bien éclairées.

3.    Ramassage des déchets. Placer les rebuts et les déchets de matériaux dans des boétes, des réceptacles ou des poubelles clairement identifiée. A la fin de chaque journée de travail, retirer tous les déchets des édifices et garder les aires de travail dégagées de toute accumulation de débris combustibles.

4.    Matériaux inflammables. Garder les matériaux trés inflammables, chiffons gras, dans des contenants de métal é couvercle se refermant automatiquement et en vider le contenu é la fin de chaque journée de travail.

5.    Cendres. Déposer les cendres dans des contenants non combustibles munis de couvercle et placés au moins é 2 pieds des murs, des cloisons ou des matériaux entreposés combustibles.

6.    Passages et allées. Prévoir pour les allées des espaces a limités dans les édifices et les bureaux et les garder dégagées de tout obstacle, y compris de rallonges.

7.    Carrefours dangereux. On peut généralement éliminer Fers risques de -collision aux carrefours dangereux en y installant des miroirs.

8.    Niveaux des planchers. Bien indiquer les différences de niveaux que présente le plancher des allées. Installer des garde- fous si cela est nécessaire.

9.    Course. Ne jamais courir dans les édifices pour éviter les dangers de dérapages, de chutes et de collisions.

10.    Planchers cirés ou mouillés. Les planchers mouillés ou trés bien astiqués peuvent faire déraper. Pour diminuer ce risque, garder les planchers secs pendant les heures de travail. Lorsqu'on applique de la cire, en choisir une émulsive é l'eau et antidérapante; l'appliquer selon le mode d'emploi.

11.    Graisse. Enlever immédiatement les graisses, l'huile et autres matériaux qui rendent les planchers ou les quais glissants. Des composés absorbants, autres que la sciure, peuvent étre utilisés pour enlever les matiéres glissantes.

12.    Revétements de planchers. Poser les tapis bien é plat. Enlever immédiatement tout revétement de plancher léche ou déchiré. Les tapis non fixés au plancher doivent avoir l'envers caoutchouté ou étre doublés d'une épaisseur de caoutchouc ou d'un autre matériau adhésif.

Top of Page

13.    Cébles et flexibles. Les aires de soudure doivent étre bien isolées. Les flexibles des bombonnes é oxygéne, les arrivées de vapeur et d'air, les conduits de soudure électrique, les fils électriques et les rallonges doivent étre retirés des planchers et suspendus é des étais, des crochets ou des poutres.

14.    Nettoyants liquides. Les produits nettoyants liquides pour plancher doivent avoir un point d'inflammabilité supérieur é 100 degrés Fahrenheit conformément aux réglements de prévention des incendies. Des normes spécifiques répondent é cette exigence. Pour nettoyer les planchers ne jamais utiliser d'essence, de naphte, de dissolvants ou tout autre liquide trés inflammable.

15.    Dangers de chute. Débarrasser les planchers des clous saillants, des échardes, des trous et des planches inutiles.

16.    Murs et plafonds. Réduire au minimum toutes les aspérités. Conserver les plafonds en bon état libres de tout plétre ou peinture qui pourrait se détacher et blesser les personnes circulant au-dessous ou é nuire é l'avancement des travaux.

17.    Marches d'escalier. Les marches d'escalier, é moins d'étre en bois, doivent étre recouvertes d'une matiére antidérapante.

18.    Rampes. Munir les escaliers de plus de 88 pouces de large d'une rampe auxiliaire au centre, en plus de celles des cétés. Munir ceux de plus de 44 pouces mais de moins de 88 pouces de large d'une rampe sur chacun des cétés. Munir d'une rampe au moins les escaliers qui ont entre 22 et 44 pouces de large.

19.    Hauteur des garde-corps. Munir les sorties d'escalier de garde-corps d'une hauteur d'au moins 36 pouces et d'au plus 42 pouces, mesurés é partir du plancher. Les garde-corps des escaliers devront avoir de 30 é 34 pouces de haut, du sommet du garde-corps é la surface de la marche, au niveau de la contremarche. Poser des garde-corps intermédiaires ou des grillages, du sommet du garde corps jusqu'au niveau du plancher ou des marches.

20.    éclairage et entretien. Les escaliers doivent étre bien éclairés. Ils doivent toujours étre propres, secs et exempts de matiéres glissantes, de déchets ou de matériel entreposé.

21.    Usage des escaliers. Lorsque c'est possible, planifier les fonctions des employés de faéon é leur éviter l'usage des escaliers. Bien recommander aux employés de marcher et non de courir dans les escaliers et d'utiliser les rampes.

22.    Portes. Il est interdit d'ouvrir ou de franchir les portes en toute héte car il est souvent impossible de savoir si quelqu'un ou quelque chose ne se trouve pas derriére. Placer des affiches sur les portes donnant sur les couloirs: DANGER OUVRIR LES PORTES LENTEMENT.

23.    Panneaux vitrés. Dans toute porte pleine, il est souhaitable de pratiquer é la hauteur moyenne des yeux, une ouverture oé l'on placera un panneau de verre transparent. Le verre doit étre assez épais pour ne pas éclater quelle que soit la maniére dont on ferme la porte. Les grands panneaux vitrés dans les portes é travers lesquelles circulent des véhicules doivent étre munis de grilles ou de protecteurs. On recommande pour les panneaux vitrés de grande taille ou placés au bas des portes d'utiliser du verre Georgie, poli et armé de fil de fer ou du verre de sécurité laminé ou encore du plastique transparent.

24.    Taquets d'arrét des portes. Placer pour les portes des taquet endroit oé l'on ne risque pas de s'y accrocher.

25.    Tension des ressorts. Les ressorts des portes se refermant automatiquement doivent étre étirés de faéon é ce que les portes ne se referment pas trop vite.

26.    Portes revolver. Une personne é la fois, et une seulement, doit pénétrer dans la section des portes revolver.

27.    éclairage. Un bon éclairage et des couleurs vives incident é travailler prudemment et rehaussent le moral. Un tel environnement encourage é la propreté et é l'enlévement des déchets puisqu'il n'y a pas de coins sombres oé y dissimuler les saletés. Voici d'autres mesures de sécurité concernant l'éclairage: a. Absence d'éblouissement. Toujours maintenir un bon éclairage risques couloir set le serres de travail. éviter les éblouissements dus aux ampoules sans abat-jour ou é la réflexion que provoquent les surfaces trés polies. b. Vérifications de l'état de l'éclairage. Procéder périodiquement é les vérifications de l'intensité de la lumiére, de l'importance des ombres et de la répartition de l'éclairage. c. Nettoyage. Les globes et les réflecteurs ne donnent -pas un bon éclairage s'ils sont recouverts d'une accumulation de poussiére et de suie. Garder propres les globes, les réflecteurs et les murs. Dans les endroits trop sombres pour permettre une bonne réflexion, peindre les murs d'une couleur claire. d. Suggestions. Il faut comprendre que les circonstances peuvent parfois empécher l'installation d'un systéme en tout point conforme aux normes prescrites. Avant d'essayer d'améliorer le systéme d'éclairage, le personnel médical, les agents de sécurité et les ingénieurs du bétiment doivent étre pleinement convaincus de la nécessité de ces améliorations pour la santé, la sécurité et l'efficacité.

28.    Aération. Une bonne aération contribue au confort, é l'efficacité et é la santé du personnel. Voici les facteurs dont il faut tenir compte: a. Odeurs. Les odeurs peuvent étre tout é fait inoffensives ou bien étre le signe de mesures d'urgence é prendre en présence de substances dangereuses. Des odeurs inoffensives peuvent causer suffisamment d'inconfort pour influencer le moral et le rendement des employés. Souvent le meilleur reméde consiste é insuffler de l'air frais, venant de l'extérieur, dans l'ai redistribué. On peut également utiliser des désinfectants pour détruire les bactéries, maintenir la propreté nécessaire ou faire usage de filtres é air fonctionnant au charbon de bois. Les désodorisants ne font que masquer les odeurs dangereuses et ne doivent pas étre employés seuls. b. Poussiéres, émanations, gaz et vapeurs. Les poussiéres, les émanations, les gaz ou les vapeurs dangereux ou indésirables peuvent vicier l'air des aires de travail. Prendre des mesures radicales pour protéger le personnel et pour éliminer, é leur source, ces agents de contamination. c. Chaleur. Les dangers de chaleur excessive sont bien connus: inconfort, fatigue, épuisement et évanouissement. On remarque un reléchement général de la discipline et une contrariété aux moindres réglements lorsque l'atmosphére est chaude. Les vétements protecteurs et les équipements spéciaux deviennent encombrants et sont souvent mis de cété. La chaleur excessive peut aussi influencer le rendement et l'état des machines. De méme, l'absence de chaleur suffisante peut avoir des effets néfastes sur la sécurité; elle peut par exemple abaisser le moral, occasionner le port de trop de vétements et diminuer la dextérité. Vérifier périodiquement pendant l'année, toutes les aires de travail pour s'assurer que l'aération et le chauffage concourent é l'efficacité, é la santé et aux bonnes habitudes de travail. d. Humidité. L'humidité excessive est comme la chaleur excessive, en ce sens qu'elle a des effets néfastes sur la sécurité. Les fortes chaleurs et une grande humidité endommagent plusieurs sortes de machines et d'édifices. A des températures se situant entre 65 et 72 degrés Fahrenheit, l'humidité relative joue un réle négligeable en matiére de confort. Si la température augmente, le contréle de la température du corps dépend de plus en plus de la faculté de refroidissement de la sueur qui s'évapore. On peut réduire le degré d'humidité en introduisant de l'air, relativement plus sec, venant de l'extérieur. Si la température est trés humide, un systéme de climatisation permet de bien contréler l'humidité. Les déshumidificateurs augmentent bien souvent, involontairement, la chaleur de la piéce et sont de puissance limitée. La vapeur d'eau se déplace facilement é moins d'étre retenue par un coupe vapeur. e. Méthodes d'aération. En général l'aération provient de - systémes de chauffage, de lanterneaux, de ventilateurs muraux, de jalousies, de conduits d'aération, de fentes, de portes, de fenétres et de systémes de climatisation. On introduit de l'air frais pour enlever la poussiére, la fumée, les émanations, les odeurs et les gaz, l'excés de chaleur et, évidemment, pour refaire le plein d'oxygéne. Les ventilateurs placés dans les piéces font circuler l'air, augmentent l'effet rafraéchissant de l'évaporation et procurent une température uniforme dans toute la piéce. Un ventilateur dirigé vers une fenétre ouverte est un excellent moyen de remplacer l'air d'une piéce ou d'un édifice. Un ventilateur dirigé vers l'intérieur est beaucoup moins efficace.

Top of Page

29.    Fenétres. Les fenétres doivent étre entretenues de faéon é rester fonctionnelles c'est-é-dire qu'il faut les nettoyer réguliérement et remplacer immédiatement toute vitre cassée ou fendue. Les fenétres qu'il faut ouvrir souvent doivent étre souples et fonctionner avec un minimum d'effort. Les poignées doivent pouvoir s'agripper facilement sans que la main ne glisse. Ne pas placer ou entreposer d'objets sur les rebords de fenétres.

 Terrains

1.    Généralités. Nombre des habitudes d'ordre et de propreté recommandées pour l'intérieur des édifices s'appliquent également aux terrains environnants. éliminer les dangers de chutes et de dérapages; les lieux doivent étre propres, sans rebuts et les machines entreposées de faéon ordonnée.

2.    Passages pour piétons. Les passages destinés aux piétons doivent étre clairement délimités par des bornes reconnaissables, et plus particuliérement aux carrefours. En certains endroits trés dangereux, il peut étre souhaitable de placer des garde-corps pour empécher les piétons de descendre des trottoirs. Les trottoirs doivent étre plats, en bon état et ne présenter aucun danger de chutes ou de dérapages. Peindre en jaune les marches et les dénivellations brusques. Enlever aussi vite que possible la glace et la neige des trottoirs, répandre fréquemment du sable ou du sel les jours oé la température descend au-dessous du point de congélation.

3.    Escaliers. Les escaliers et les marches extérieures doivent présenter une surface plane, en bon état et ne pas étre encombrés. Les girons doivent avoir une surface antidérapante efficace par temps humide aussi bien que par temps sec. Enlever souvent la glace et la neige et répandre du sable et/ou du sel sur les marches lorsqu'il géle. Recouvrir les marches naturellement glissantes d'une matiére antidérapante ou de girons rugueux. Utiliser des garde-corps si cela est nécessaire.

4.    Herbes et mauvaises herbes. Ne pas laisser pousser au hasard les herbes et les mauvaises herbes é moins de 50 pieds des édifices. Couper souvent l'herbe que pousse autour des édifices, couper aussi les mauvaises herbes ou, si cela est nécessaire, les détruire au moyen de désherbants approuvés. 

5.    Aires de construction. Bréler ou nettoyer toutes les aires de construction et toutes les cours d'entreposage avant d'y déposer du bois ou autre matériaux combustible. Il est souhaitable de laisser un espace propre de 50 pieds autour des cours d'entreposage. Si on nettoie par le feu, le Service des incendies doit surveiller les opérations.

6.    Matériaux combustibles. Entreposer les matériaux combustibles aux endroits indiqués par direction Service des incendies .

7.    Liquides inflammables. Ne jamais verser dans les égouts ou répandre sur le soi de liquides inflammables. Il faut les recueillir dans des boétes, des barils d'acier ou tout autre contenant approuvé et s'en débarrasser ensuite de la faéon indiquée.

8.    Routes. Les routes oé circulent les véhicules é moteur doivent étre planes, avoir un revétement en bon état et ne pas présenter de dangers. Toujours garder en bon état les panneaux indiquant le sens de la circulation, la direction et les limites de vitesse. Lorsque les véhicules et les piétons utilisent la méme route, observer aussi les mesures relatives aux passages pour piétons. Enlever la glace et la neige le plus rapidement possible et, lorsqu'il géle, répandre du sable et du sel.

 Outils et Machines

1.    Les outils et les machines sont d'habitude conéus pour un usage précis et les mesures de sécurité les concernant doivent étre tenus. Voici quelques régles générales d'entretien é observer: a. ne pas laisser les outils sur les planchers, les quais, les plates-formes, les échafaudages, les escaliers, les échelles, les corniches, les chevrons ou les parties en mouvement des machines; b. pour l'entreposage les outils et des machines, mettre é la disposition des employés des casiers, des trousses, des silos, des établis ou des remises; c. garder les outils propres, sans excés de graisse et en bon état; d. ne garder et n'utiliser que les outils et les machines agréés; et e. remettre les outils et les machines é leur place si l'on ne s'en sert plus.

 Hygiéne Générale

1.    La mise en vigueur de réglements sur l'environnement et les habitudes de travail tendant é éliminer ou é réduire les dangers d'accidents ont beaucoup d'influence sur le bien-étre des travailleurs. Toujours maintenir é de bons niveaux de bonnes habitudes d'hygiéne et de propreté sur toutes les aires de travail. 

 Contréle des pesticides

1.    Généralités. Sauf é de rares exceptions prés, les pesticides sont des poisons qui peuvent étre dans certains cas explosifs et inflammables. Les personnes affectées au mélange, é l'entreposage et é l'application des pesticides doivent étre bien au courant de la nature, des effets et des précautions é prendre en présence du produit utilisé.

2.    Compétence du personnel affecté au contréle des épidémies. L'emploi espéce des et de tout moyen de contréle des épidémies doit se faire par ou sur la surveillance directe de personnes compétentes et ayant reéu une formation é cet effet. 

 Responsabilité Individuelle

1.    Examens médicaux. Tout employé dont la santé est mise en danger doit passer les examens médicaux période prescrits par l'Etat é l'intention des employés civils.

2.    Collaboration. Méme si, en matiére de santé et de sécurité, la responsabilité premiére incombe é des personnes compétentes et bien formées, tous les employés doivent étre convaincus de la nécessité d'une prudence et d'une collaboration constantes avec les autres.

 Toilettes et Casiers

1.    éclairage. Installer l'éclairage de faéon é procurer suffisamment de lumiére dans toutes les parties de la piéce et é ce qu'il hors de portée des usagers. Placer les interrupteurs de faéon é ce qu'il ne soit pas possible de les faire fonctionner quand ils sont en contact avec un conducteur relié au sol.

2.    Chauffage a. isoler les appareils de chauffage pour empécher que les employés ne s'y brélent, b. munir les poéles, les chaudiéres et les radiateurs é gaz d'une prise d'air extérieure faite d'un conduit approuvé; c. les conduits improvisés, en position fermée, peuvent geler é basse température et provoquer des empoisonnements é l'oxyde de carbone; d. donner aux bréleurs installés dans des endroits fermés un approvisionnement d'air suffisant. et e. ne pas faire fonctionner une chaudiére é air chaud lorsque la porte de la soufflerie est ouverte. Dans une piéce fermée, des gaz pourraient s'échapper du tuyau.

Top of Page

3.    Planchers. Dans les salles de bain, les dérapages et les chutes sur les planchers mouillés sont la principale cause d'accidents. Nettoyer le carrelage sans le cirer.

4.    Chauffe-eau. Voici les précautions é prendre avec les chauffe- eau: a. il est préférable de ne pas placer les chauffe-eau au mazout dans les salles de bain ou les salles de casiers. Cependant, oé qu'ils soient, ils doivent avoir un tuyau d'aération donnant sur l'extérieur-, b. ne pas placer de soupapes d'arrét entre les soupapes de séreté et les réservoirs; c. ne pas faire fonctionner de chauffe-eau dont le niveau de l'eau est faible. Le remplissage d'un réservoir surchauffé peut causer une explosion-. d. ne pas diminuer l'arrivée d'eau d'un élément de chauffage placé é l'extérieur pour en accélérer le réchauffement Cela risque de porter l'eau au point d'ébullition et d'entraéner le sabotage inexpliqué des dispositifs de sécurité, et e. régler les thermostats sur une température de 160 degrés Fahrenheit au maximum.

5.    Savon. Presque toutes les personnes ayant une peau normale peuvent utiliser de l'eau du savon sens ressentir d'irritation. Cependant, les bains trop fréquents, un air sec et des piéces surchauffées contribuent souvent é créer ce que l'on appelle les "démangeaisons d'hiver". La peau devenant plus séche avec l'ége, les personnes plus égées doivent utiliser moins de savon que les jeunes adultes. La faible alcalinité du savon n'abéme pas la peau généralement les substituts de savons, moins alcalins, faits é partir de détergents synthétiques sont rarement nécessaires. Prendre les précautions suivantes: a. Acidité et alcalinité. On recommande pour les toilettes le savon liquide ou en poudre, servi dans des contenants appropriés, parce qu'on peut en déterminer é J'avance le taux d'acidité et d'alcalinité. Cela est trés important lorsque les employés peuvent attraper des dermatites. On ne conseille pas ]'utilisation d'abrasifs minéraux, de savon abrasif au bois, de savon trés alcalin, de détergent en poudre, de soda é laver, de triphosphate de soude et de poudre é récurer car ils sont durs pour les mains. b. Agent nettoyant é sec. On recommande, pour débarrasser les mains de la plupart des sols résistant é l'eau, d'utiliser un agent nettoyant conforme aux prescriptions. En rincer é l'eau claire les résidus restant sur les mains. 

6.    Douches. On recommande fortement l'installation de douches, si les employés sont exposés é la chaleur excessive, é l'humidité, aux poussiéres ou aux gaz et liquides toxiques. Prendre les précautions suivantes: a. Planchers. Les planchers et les environs des douches doivent étre faits d'un matériel. antidérapant, tel que du ciment recouvert d'une surface rugueuse ou d'un carrelage en céramique; b. Approvisionnement en eau. Chaque douche doit étre munie de manettes bien indiquées pour l'eau chaude et l'eau froide permettant aux usagers de régler la température de l'eau. Installer une ou plusieurs soupapes de régularisation sur un mur de cété pour qu'elles soient facilement accessibles de l'extérieur de la douche; c. Tuyaux. Placer les conduits d'arrivée d'eau des douches de faéon é ce qu'il ne soit pas possible aux usagers de toucher les tuyaux d'eau chaude.

lien utile http://www.seco-admin.ch/f_index.html  et http://www.suva.ch/fr/home/suvapro.htm 

voir aussi  layout aménagement

pictogramme é télécharger

outils qualité

téléchargement

guide inspection implantation. PDFmodéle 

mis  é disposition. Adaptable é convenance 227.12Ko (232575 octets)31pg.

hygiéne ENTREPOT fruit et légume  ca. 248 Ko

Les 5 S introduction. Les 5 S é télécharger : ../../qualite/chapitre7_les5_s. PDF voir intro

 

remonter

21.05.2008 15:37:22

Page Web modifiée le 12/24/99 10:50:26 AM  http://www.vcds.forces.gc.ca/ 

 



 

Liens publicitaires

Site Internet d'information pour apprenantes, apprenants a but de recherches et d'entraides etudiantes, etudiants et toutes personnes active en logistique, magasinage et manutention.

Lomag-Man .Org

Imprimer

Contactez-nous

Inscrivez-vous à la newsletter ici !

 

Site Internet ouvert en 2002  Lomag Man .Org est une creation S.K.  livre-d-or-nouveau   Laissez un commentaire (Livre d'or)

Lomag-man.org est Copyright © 2017 - S.K. tous droits reserve Lomag Man .Org - Lomag-Man.org, Organisation apprenants Logistique magasinage et manutention.Conception web Webmestre (c)Webmestre