Favorites Bookmarks Welcome  livre-d-or-nouveau  Blog Lomagman Nous sommes le Mardi 25 Avril 2017 et il est 18:24:53

 

 
 
 

recyclage index

recyclage index

Remonter ] recyclage index ] environnement norme ] toxiques matieresdangereuses ] glossairetermes_ag ] dangers carburants ] mention risque ] donnee securite ] symboles etiquettes ] [ glossaire recyclage dechets managers]

Nouvelle page: logistique_a_rebours

Recyclage

[ Page 2 Modes de recyclage]  [matières dangereuses] [déchets spéciaux] [reverse logistique] [pictogrammes symboles récupération ]

Le symbole de la boucle de Möbius

Comme introduction, je vous présente une société       moteur dans le secteur du recyclage comme donnée   primaire.-->>bas page : Loi fédérale du 7 octobre 1983 sur la protection de l'environnement (Loi sur la protection de l'environnement, LPE) 

Le recyclage des matières plastique en Suisse Doc.PDF70.83Ko (72535 octets) Buwal-OFEFP Office fédéral de l'environnement et du paysage CH

Liens utiles en bas de page

environnement/ label_eco_euro_versiona_fr. 635.64Ko (650891 octets)  [économie actualité code de bonne conduite  ] best practice 8/12/02

Liens et sujets annexes

 

Flash:

Gironde - Collecte d'emballages vides de produits phytosanitaires du 15 au 19 septembre 12/08/2003 - 12h15 (FR) 

http://www.terre-net.com/actus/actus_detail.asp?id=32491&periode= 

 

Deux nouvelles normes destinées à évaluer l'effet cytotoxique des matériaux viennent de paraître... sur le site, cliquez ici  20/07/2003

Courriel du 25/07/2003 sur la liste N°ONU des matières dangereuses.

Les fichiers son traité en section :toxiques matières dangereuses du site.

 

New  signalisation_transport_matieres_dangereuses 27/07/2003


Conception et fabrication des emballages en matière plastique pour une VALORISATION OPTIMISEE. Un guide pratique de La Chambre Syndicale des Emballages en Matière Plastique (CSEMP). Ici au format PDF

Guideconceptemballage_valoris-06022004.pdf 1367.11 Ko

Guideconceptemballage_valoris-06022004-org.doc Document Microsoft Word 2554.72 Ko (2616035 octets). Produits recycles: documents_telechargement\recyclageemballagesplastique.pdf

Site, le 10/09/2005


 

Bilan du recyclage 1997-2006 (168 pages), deux points dans les préoccupations actuelles de réduction des emballages ont ...

Bilan_recyclage-rapport-complet-1997-2006-france.pdf 04.02.2009

 

 

Guide pour les établissements publics d'enseignement supérieur ou de recherche. Ce document est inspiré du guide de la prévention « déchets d’activité de recherche » édité par l’INRA, que
nous remercions tout particulièrement. En ligne le 06/04/2005

ICI au format  pdf documents_telechargement\guidepreventiondechetspublication_382.pdf 1462 Ko


 

 "Le recyclage fait beaucoup de bien" en bas de page Italie

recyclage du plastique procédé au Canada 11.72Ko (12005 octets)  Adobe Acrobat-->>comme ça on voyage un peu partout ;-)

panorama.exe  animation Flash panorama retrace les grands évènements réglementaires de 1975 à nos jours. France (lien télécharger Flash)

Rapport de surveillance environnementale sur les matières toxiques et dangereuses dans les produits et déchets issus des technologies de l'information et des télécommunications.

/mat_tox_dang_equipm_electro_IT_Telecom_Haz_Mats_fr.pdf 253.99Ko (260085 octets) 

Liens Recyclage en bas de page

 

 

RecyclageDéchetterie

infos_news_recyclage_dechetterie

  Vidéo TV:  ampoules-afaibleconsommation-ch   reduire-les-dechets-fr 

 

Brève introduction  par les pratiquants en la matière

FERRO RecyclingUn succès du recyclage des boîtes de conserve :
Presque deux boîtes de conserve vides sur trois vont déjà
au recyclage.
Vetrorecycling
Le recyclage des boîtes de conserve 
en fer blanc est rationnel au point de
vue écologique et économique. En
outre, recycler les boîtes usagées
coûte moins cher que les incinérer.
On ne se limite pas à ménager
l'environnement: la récupération 
des boîtes de conserve usagées
permet aussi de réutiliser de l'acier
et de l'étain, matériaux précieux.
Une bonne affaire pour tous. 
Participez-y vous aussi!

Vetro-Recycling SA est la plus grande entreprise de recyclage de verre, puisqu’elle recycle 40% du verre usagé en Suisse. Le verre usagé récupéré par Vetro-Recycling SA est traité et totalement réintroduit dans l’industrie verrière sous forme de matière première destinée à la production de nouveaux emballages en verre
45 partenaires de Vetro-Recycling SA vont chercher les conteneurs avec des camions, le transport ne s’effectuant sur route que sur 25 Km en moyenne, à savoir jusqu’au centre régional le plus proche.

Swiss Recyclingfond Bois

L'  Association Swiss Recycling a été fondée en 1992. Ses membres sont les six organisations : IGORA, Zurich (aluminium); PET Recycling Schweiz, Zurich (bouteilles à boisson en PET); Ferro-Recycling, Zurich (fer blanc); Vetro-Recycling AG, Bülach (verre); INOBAT, Berne (Piles) et la communauté de travail TEXAID, Berne (produits textiles). L'association Swiss Recycling exploite les synergies possibles entre les diverses organisations de recyclage dans le domaine de la communication, en informant sur une base commune le grand publique sur la collecte séparée et correcte et sur la réutilisation des matériaux. Par ailleurs, elle promeut les intérêts de toutes les organisations de recyclage actives en Suisse en matière d'élimination séparée. Autonome, indépendante et spécialisée, cette association est incontournable pour les autorités, les politiciens, les écoles et le commerce, une interlocutrice pour toutes les questions relevant du recyclage au niveau national.

Les déchets et l'enseignement dans les écoles

fond PETL'association organise et finance en Suisse romande et alémanique des séances d'information destinées aux écoles, consacrées à l'environnement , aux déchets et au recyclage. Des enseignants au bénéfice d'une formation spécifique familiarisent les élèves de tous les niveaux avec les problèmes de l'élimination séparée et du recyclage des matériaux. Les informations portent sur le verre, le PET, l'aluminium, le fer-blanc, le papier, le compost, les produits textiles, les piles et les huiles usées. Les élèves apprennent à connaître les meilleures solutions pour les déchets ménagers, les éléments recyclables et ceux  destinés aux ordures ainsi que les produits fabriqués avec les matières récupérées. Cet enseignement a pour but de montrer aux jeunes le cheminement que suivent ces matériaux et de leur faire prendre conscience parallèlement du problème posé par notre montagne de déchets. Pour l'association, l'activité d'information menée auprès des écoles est une tâche primordiale; chaque enfant est en effet à la fois impliqué et pollueur et peut lui aussi contribuer à réduire nos déchets.

Directive pour la collecte des matériaux

La récupération des déchets n'est judicieuse que si la collecte respecte certains principes en matière de pureté et de tri. Pour informer la population, l'association a publié une directive en couleur pour la collecte des différentes matières. Cette directive doit inciter enfants et adultes à bien collecter les matériaux. Elle donne des renseignements sur les substances réutilisables, sur le déroulement et l'emplacement des collectes, sur les produits qui n'ont pas leur place dans les conteneurs et sur le traitement des matériaux. Cette directive contient également des informations illustrées de photos expressives sur le verre, l'aluminium, le fer-blanc, le PET, les produits textiles, les huiles usées, les piles, le papier et le carton, le compost et les déchets spéciaux. Elle peut être commandée gratuitement par écrit auprès de l'Association Swiss

Liens utiles : http://www.umwelt-schweiz.ch/buwal/fr/  Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage OFEFP Suisse

http://www.sens.ch/  appareils ménagers

 ..\glossaire dico\glossaire_lexiquedico_translog_metiers Les Glossaires.

Pour les jeunes : http://www.woodworld.ch/  Nouvel apprentissage Suisse de Recycleur Lien : http://www.recyclage.ch/francais.html 

Que fait-on avec ?...les matières recyclées ? suivez le lien ci-dessous : http://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/3-ISE/ISE_QueFait_OnAvec.html 

 

http://www.glu.org/francais/rep_section1.html  La Responsabilité élargie des producteurs (RÉP)

 

Aluminium :

http://www.igora.ch/fr/index.htm 

http://www.igora.ch/fr/wissen/wis-downloads.htm 

http://www.geneve.ch/diae/environnement/guide_dechets/homed.html  Guide en ligne. Genève.

remonter  

Numéro RS

814.01

Titre

Loi fédérale du 7 octobre 1983 sur la protection de l'environnement (Loi sur la protection de l'environnement, LPE)

Abréviation

LPE

Date

7 octobre 1983

Entrée en vigueur

1er janvier 1985

Source

RO 1984 1122

Texte
Etat: 27 novembre 2001

 

PDF

PDF (40 pages, 207 KB)

LE RECYCLAGE FAIT BEAUCOUP DE BIEN

L’Italie est en train de faire d’importants pas en avant en matière de récupération et de recyclage. Mais cela ne suffit pas : il faut intervenir sur le système de production et sur les habitudes des consommateurs. Le fait de consommer et réutiliser correctement les soi-disant “matières secondes” exige un ensemble équilibré de comportements. Précisons que les “matières secondes” sont les “matières premières résultant du recyclage de produits et d’emballages précédemment utilisés par des consommateurs finals”.Ce que les citoyens européens peuvent faire et comment le faire.

remonter  

Nous avons fait un tour d’Europe et avons découvert des choses très intéressantes à propos du recyclage et de l’utilisation des matières secondes. Des projets, des initiatives, des lois et des normes abordent le problème à la base. A savoir : produire moins de déchets et les recycler correctement.

Le Danemark, par exemple, a banni les canettes de bière et d’autres boissons. Pas de canettes, pas d’aluminium utilisé (dont la production est une grande dévoratrice d’énergie) et beaucoup de verre, facile à récupérer. Mais comment récupérer le verre à 100% ? Il est très simple : en réintroduisant les verres consignés, autrefois utilisés aussi chez nous !

Autre exemple. En France, dans la commune de Sorinières, le système de taxation pour le ramassage des déchets urbains a été révolutionné. Les habitants paient en fonction du volume de déchets qu’ils produisent effectivement. Cela les pousse naturellement à en produire le moins possible et, donc, à acheter des produits dont les emballages entraînent un moindre gaspillage, etc. Grâce à ce nouveau système, chaque habitant de la commune a produit 112 kg de déchets en moins en l’espace d’un an.

En Espagne, la commune de San Cugat del Valle a mis en place avec succès entre 1992 et 1999 une initiative poursuivant trois objectifs : l’utilisation des sacs de shopping en toile (plutôt qu’en plastique), le recyclage des bouteilles en verre d’un célèbre vin local et une campagne de sensibilisation auprès des écoles en matière de récupération et de recyclage.

Les bons exemples ne manquent pas même en Italie. Deux communes de Vénétie, S.Giustino in Colle et Martellago, ont respectivement réduit leur production de déchets de 23% et de 16%, grâce à une efficace campagne d’information sur le “compost” (production d’engrais à partir des déchets alimentaires et de jardinage).
remonter  

Et les entreprises ?

Il est certes possible de demander la collaboration des citoyens afin qu’ils changent leurs habitudes sociales, mais il faut surtout que les entreprises modifient leurs procédés de fabrication, de manière à ce que leurs résidus soient réutilisables.

Le Prof. Günter Pauli dirige ZERI, une initiative de l’ONU. Grâce à Internet, un réseau de spécialistes étudie dans le monde entier des solutions permettant de rendre les déchets industriels utiles, peu nuisibles pour la nature, voire rentables. Une excellente façon de convaincre les entreprises ! Prenons l’exemple de la bière, dont la production exige beaucoup d’eau. Une fois évacuée, cette eau, qui contient d’importantes quantités d’orge fermenté, pourrait être utilisée pour cultiver des champignons, dont le terreau pourrait servir à élever des lombrics, qui constituent à leur tour un excellent engrais et une bonne nourriture pour les poulets….
      Il faut admettre que le “cycle de la bière” de Günter Pauli n’a pas été accueilli trop favorablement en Europe, où l’eau est très abondante. Ses idées ont par contre suscité un certain intérêt dans des pays où l’eau est une ressource précieuse et rare.

De toute manière, c’est le bon chemin à parcourir.

Comment et quoi recycler ?
Le papier

Le verre

Les matières plastiques

remonter  
Le papier

La consommation de papier ne cesse d’augmenter
La production de papier ne cesse de croître dans le monde entier. En Europe, au cours des 25 dernières années, la consommation de papier et de carton a augmenté de 4% par an. Malheureusement, l’on a assisté à une croissance exponentielle de la consommation de produits jetables ou à usage unique, c’est-à-dire les emballages et les essuie-tout, qui ont pris la place des chiffons à l’usage aussi bien domestique qu’industriel.
L'Europe et les nations productrices de cellulose "déboisent" moins…. chez elles. Le “déboisement” est par contre une maladie grave dans le sud du monde. La tendance est orientée vers les “forêts spécialisées” et la replantation d’arbres pour la production de cellulose.

Les forêts pour la cellulose se développent. Qu’est-ce que cela entraîne ?
Le développement des “forêts spécialisées” réduit la quantité des variétés présentes et est en nette contre-tendance par rapport à la nécessité, proclamée avec force, de sauvegarder et de revitaliser la biodiversité, seule garantie pour l’avenir de notre planète. C’est ici que l’énorme valeur de la récupération et du recyclage du papier entre en jeu.

Les avantages du papier recyclé
Il permet de limiter le recours au patrimoine forestier, avec tous les avantages que cela comporte. Il permet de réduire la consommation d’énergie et les émissions polluantes découlant de la production de cellulose. En particulier, il permet de réduire l’utilisation de substances chimiques de blanchissement de la cellulose pour la production de papier blanc. Il permet de réduire la consommation d’eau dans le cycle de production final. Un apport important en matière première recyclée est très bénéfique, même s’il faut faire attention à produire davantage de “papier écologique” que de “papier recyclé”. Le papier recyclé tend en effet à être trop grisâtre et peu adapté à une impression de bonne qualité. Pour obtenir du papier blanc, il convient d’utiliser le papier “écologique” (d’après le modèle allemand), qui est un savant mélange de matière première neuve et de matière première recyclée. Cela permet d’éviter le recours au “deinking” (blanchissement du papier recyclé), qui pose d’énormes problèmes de traitement des résidus “hautement toxiques”.

Les emballages utilisent efficacement le papier recyclé
De nombreux matériels d’emballage peuvent utiliser sans inconvénients la matière première issue du recyclage du papier. En effet, ils exigent un traitement plus léger de “deinking” et ne présentent pas les problèmes de réduction des “performances” propres à la matière seconde (recyclée).

L’Italie est-elle la Cendrillon d’Europe en matière de recyclage et de récupération du papier ?
Pas en termes de taux de recyclage, mais certainement en termes de taux de ramassage. A cause de la mauvaise organisation du ramassage différencié des déchets dans les communes italiennes, 30% seulement du papier est effectivement ramassé pour être recyclé. Le reste est destiné à engorger encore les décharges, ce qui entraîne une augmentation des coûts, des volumes et des dommages écologiques. La moyenne européenne de récupération du papier à recycler est de 44%. Mais rien qu’en prenant en compte les Pays-Bas, qui affichent un taux de 65%, l’on peut envisager d’atteindre 80% de matière recyclée.

Le papier - Les matières plastique

remonter  
Le verre

Le verre est un ancien matériau
Il est produit pas fusion à partir de silice, c’est-à-dire de sable ou carbonate de calcium, de sodium et d’autres composants secondaires. Depuis les années 70, l’on utilise également la ferraille pour produire le verre. Cette méthode permet de réduire la consommation de matière première et d’énergie. Cela a également permis de revaloriser le marché de la ferraille. Par ailleurs, cette pratique ne compromet en aucune manière les performances du matériau.

Les avantages du recyclage du verre
Le verre, dont les performances demeurent intactes même lorsqu’il est utilisé comme matière seconde, peut être recyclé à partir des débris ou des bouteilles vides (par exemple, dans la restauration collective). Notamment dans le domaine des eaux minérales, la récupération des bouteilles donne d’excellents résultats, grâce à un cycle parfaitement testé et donnant les meilleures garanties d’hygiène au consommateur final.

Le recyclage peut être amélioré
Dans plusieurs pays européens, le ramassage du verre s’effectue en fonction de sa couleur : vert, blanc ou ambre. La collaboration de la population est fondamentale. Le triage du verre peut être également réalisé par sélection optique ou manuelle, pendant ou après le ramassage différencié. Le triage est un procédé important pour améliorer l’efficacité et l’économie du processus de recyclage.

Les standards de qualité du verre recyclé sont-ils inférieurs ?
Non, à condition que le ramassage soit exécuté correctement, avec un triage en fonction des couleurs. Non, si l’on élimine les impuretés métalliques et plastiques pendant le traitement. En particulier, la contamination par les matériaux céramiques peut s’avérer préjudiciable pour la qualité de la matière première. Le coût de l’élimination de la contamination provenant des matériaux céramiques est extrêmement élevé, même s’il s’agit d’un procédé réalisable sur le plan technologique.

Le ramassage du verre en Europe
En 1997, une bouteille sur deux utilisées en Europe était recyclée. Les pays européens affichent des taux très variables en matière de ramassage du verre. L’Autriche est le leader dans ce domaine (88%), tandis que la Grande-Bretagne se situe à la dernière place du classement (23%). L’Italie (34%) occupe la troisième place avant le dernier, derrière l’Espagne et le Portugal.
Les marges d’amélioration du ramassage et de l’utilisation du verre sont donc encore très larges.

Le papier - Le verre

remonter  
Les matières plastiques

Le recyclage des matières plastiques? Cela n’est pas une nouveauté
Les déchets de la production industrielle des matières plastiques sont depuis toujours réutilisés par les entreprises. Des projets et des essais ont été lancés depuis très longtemps pour favoriser l’utilisation des matières plastiques récupérées. Contrairement à ce qui se passe dans le processus industriel, la réutilisation de la matière seconde n’est cependant pas si automatique.

Les avantages du recyclage des matières plastiques
Le recyclage apporte des avantages environnementaux indiscutables. La production d’un article à partir de polymères (structure de base des matières plastiques) recyclés ne comporte pas de traitements supplémentaires contraignants et supprime le cycle d’extraction, raffinage et fabrication desdits polymères, qui sont les composants les plus "lourds” pour l’environnement, notamment sur le plan de la consommation d’énergie.

Le problème de la qualité de la matière seconde
L'industrie se plaint souvent de la mauvaise qualité de la "matière seconde” dans le domaine des matières plastiques. Cela ne fait aucun doute : le recyclage des matières plastiques est énormément conditionné par la “contamination” des matériaux récupérés. En effet, les matières plastiques appartiennent à des typologies différentes et le fait de les mélanger entraîne un affaiblissement de leur structure.
D’où la nécessité de perfectionner le triage préalable et la phase qui suit immédiatement le ramassage.

Le point sur le recyclage en Europe
Les informations disponibles remontent à il y a trois ans, mais sont néanmoins assez éloquentes. Bien entendu, il s’agit là de déchets post-consommation : l’Allemagne excelle avec près de 24%, suivie de l’Autriche (20%) et ainsi de suite, jusqu’à l’Italie (7,5%) et la Grande-Bretagne (4,8%). Le recyclage mécanique est le plus courant. Si les matières plastiques sont triées correctement par type de polymère, leur réutilisation est simple et économique. Le recyclage mécanique comporte le broyage, la pulvérisation et le chauffage des matières plastiques, suivis de l’estampage (ou extrusion) des nouveaux produits.
      Il a été tenté de réaliser un recyclage chimique des matière plastiques pour obtenir de nouveau des “polymères vierges”, mais les coûts de traitement et l’énergie nécessaire rendent cette forme de recyclage peu économique. Examinons maintenant les principales typologies de matières plastiques et leurs réutilisations.

remonter  

Le polyéthylène
Il s’agit de la matière plastique la plus répandue. Il est essentiellement utilisé en tant que couche intermédiaire entre deux couches plastique vierges pour produire des emballages pour détergents. L’utilisation la plus consolidée concerne la production des sacs à poubelle et des bouchons.
Le PET
Il est utilisé pour produire de nouveaux conteneurs pour les détergents liquides. La matière seconde est généralement mélangée à 35% avec de la matière première vierge. Ce matériau est largement utilisé dans la production de composants automobiles et de matières premières pour le secteur du textile.
Dans le textile, le PET est connu sous le nom de “fibre de polyester”, qui joue un rôle primordial parmi les fibres qui sont mélangées avec la laine, le coton, le lin, etc.
Le PVC
Le consommateur distingue généralement une bouteille en PVC d’une bouteille en PET par le fait que la première, si elle comprimée entre deux doigts, craque, tandis que la seconde est plus flexible et plus souple. Le PVC, soupçonné depuis toujours de contaminer les produits alimentaires, est largement utilisé dans la production de tuyaux rigides pour le bâtiment, de conduites hydriques d’égouts, de raccords et de collecteurs, de goulottes pour les câbles électriques et téléphoniques.
Les matières secondes mixtes
Le fait qu’il existe des matières “secondes” provenant du ramassage “indifférencié” des matières plastiques n’exclut pas la possibilité de les réutiliser de manière efficace.
Grâce au développement des technologies de production, les matières plastiques hétérogènes (c’est ainsi qu’on les appelle) sont utilisées dans les aménagements urbains, le pavage des pistes cyclables, les espaces de jeu pour les enfants, les panneaux routiers ainsi que dans la production de biens de consommations divers (stylos, postes de téléphone, articles de bureau, montres, seaux, etc.).
Les matières plastiques contribuent elles aussi à la protection de la nature
Il ne faut pas seulement considérer le plastique comme une matière première polluante. De par ses qualités de stabilité et d’indéformabilité dans le temps, le plastique, s’il est utilisé correctement, contribue à préserver la nature contre une consommation excessive déterminée par la grande quantité de biens périssables produits.

Qu’est-ce qu’on peut récupérer et recycler ?
En Europe et ailleurs, les marges pour le ramassage et la réutilisation des matières premières et secondes sont très larges et diversifiées. Il suffit de penser aux réfrigérateurs, aux voitures, aux ordinateurs, aux matériels ferreux, à la ferraille de tous types, au papier et au carton, aux pellicules photographiques, aux déchets domestiques et de jardinage, aux bouteilles de verre, aux plastiques, aux eaux et aux huiles usées, aux canettes en bande étamée ou en aluminium, etc.

remonter  

Classement européen (données 96/97)
Bien qu’elles soient incomplètes, ces données
traduisent la situation générale

 

Pays

% ramassage
     
papier verre plastique
Allemagne 70,20 79 23,60
Suisse 62,90 91  
Pays Bas 61.90 82 10,30
Espagne 42,00 37  
Grande Bretagne 40,50 23 4,80
France 40 52 6,00
Italie 30,50 34 7,50
       
Moyenne européenne 48,70 53 9,70
Le polyester provenant des
matières plastiques recyclées utilisé
dans le secteur de la confection.
Typologie de tissu utilisation
Ouates anoraks
gants
tute da sci
combinaisons de ski
Filés pull-overs
sweaters
laine polaire

Liens Recyclage

 

NOUVEAU procédé de recyclage automobile : taux de valorisation = ... EcoParis - Paris,France
En collaboration avec la société belge Comet-Sambre, le service "Métallurgie, traitement des minerais et recyclage" (MTMR) du département Geomac de l ... 

http://www.ecoparis.org/breve.php3?id_breve=12231  16/04/2004

 

http://www.geneve.ch/inf-eau-dechets/dechets/infos_utiles/glossaire/index.asp 

http://www.cercle-recyclage.asso.fr/publi/dossiers/materiaux/recup03.htm 

LA FABRICATION DU PAPIER ET DU CARTON 

RecyclageDéchetterie

remonter

04.03.2009 10:34:43



 

Liens publicitaires

Site Internet d'information pour apprenantes, apprenants a but de recherches et d'entraides etudiantes, etudiants et toutes personnes active en logistique, magasinage et manutention.

Lomag-Man .Org

Imprimer

Contactez-nous

Inscrivez-vous à la newsletter ici !

 

Site Internet ouvert en 2002  Lomag Man .Org est une creation S.K.  livre-d-or-nouveau   Laissez un commentaire (Livre d'or)

Lomag-man.org est Copyright © 2017 - S.K. tous droits reserve Lomag Man .Org - Lomag-Man.org, Organisation apprenants Logistique magasinage et manutention.Conception web Webmestre (c)Webmestre