Favorites Bookmarks Welcome  livre-d-or-nouveau  Blog Lomagman Nous sommes le Jeudi 30 Mars 2017 et il est 22:36:09

 

 
 
 

securite

SECURITE de mise, constance, délégation, travail de groupe

dossier parent: santé sécurité travail .HTM  [ base protocole de sécurité entrepôt ] en préparation [ circulation et piétons ] en développement 22/01/20 et des indications en zone réception contrôle Courriel d'internaute:Sécurité entrepôt , lire la suite...18/07/2003

Autre Documents et liens:

 

1.- La gestion des risques 

2.- Pertinence de l'évaluation des risques

3.- Liens utiles

4.- Méthode de gestion des risques de pilotage 2001 fichier à télécharger modèle parfaitement adaptable à tout genre de situation, détaillé et tableau prêt à l'emploi et paramétrable.

La gestion des risques  

La gestion des risques comporte sept étapes méthodologiques correspondant chacune à une mission précise :

1/ La détection des risques :

La détection des risques d’entreprise par le gestionnaire des risques (risk manager) résulte de l’examen des ressources qu’utilise l’entreprise dans son activité.

2/ L’analyse des risques : intensité, coût, fréquence,

Afin de mieux appréhender la quantité et l’intensité des risques événements, le département gestion des risques examine :

- les ressources physiques et matérielles de l’entreprise : bâtiments, matières 1ères..

- les ressources financières

- les ressources incorporelles

- les ressources humaines

3/ L’élimination de certains risques :par des mesures de réorganisation, de prévention, ou de protection

4/ La réduction de certains risques : de leur intensité ou périodicité par des mesures de prévention , de protection ou de formation.

5/ Le transfert sur des tiers hors assurance de la charge de certains risques : externalisation , sous - traitante, infogérance.

6/ La rétention des risques : ceux dont la fréquence élevée et la faible intensité entraînent des conséquences financières que l’entreprise est capable de prendre en charge

7/ L’assurance des risques résiduels c’est-à-dire ceux qui subsistent après les opérations 3,4,5,6 et dont la réalisation exceptionnelle mettrait en péril la situation financière de l’entreprise.

remonter

La formation de risque au travail

1 - GENERALITES

Pour prévenir les risques professionnels, des formations à la sécurité ont été crées permettant aux salariés de s’adapter aux exigences de leur environnement technique et organisationnel. Le chef d’entreprise a mis en œuvre une formation pratique et appropriée au profit de leur propres salariés comme de ceux qui sont mis à leur disposition.

2 - CONTENU DE LA FORMATION

Chaque salarié reçoit une information sur :

les risques liés à l’exécution du travail (comportements - gestes - dispositifs de protection et de secours)

les risques liés à la circulation dans l’entreprise (règles de circulations des véhicules ; issues et voies d’évacuation en cas de sinistres etc..)

la conduite à tenir lors d’un accident ou d’une intoxication sur le lieu de travail.

Dispensée sur les lieux de travail, la formation à la sécurité s’adresse à tous les salariés et est financée en totalité par l’employeur. Les salariés plus particulièrement exposés à des risques précis reçoivent une formation renforcée.
C’est le cas des employés utilisant régulièrement :

des machines, véhicules, engins de construction

des produits chimiques

des appareils de manutentions...

Sources :
- Dictionnaire général de l’assurance - Christian Sanrapt - Edition Arcature..
- Risques et assurances des PME - PMI - Jacques Charbonnier - L’ARGUS et DUNOB - 1990

Lien utile évaluation des risques professionnels http://www.inrs.fr/indexnosdoss.html  23/01/2003 et ci-dessous quelques documents qui accompagne le texte du site INRS 

http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=MEST0111432D Evaluation des risques professionnels

évaluation des risques professionnels/circulaire6drt_evalrisque_prof.pdf

évaluation des risques professionnels/evalrisqpro_doc043352239520.rtf

évaluation des risques professionnels/questfreg_evalrisq_ed887.pdf

 

Document de l'INRS Analyse des Risques et Prévention des Accidents Majeurs analrisq_preventaccidmaj-inrs61_2004.pdf 503 Ko En ligne le 06/04/2005


 

World Day for Safety and Health at Work. http://www.ilo.org/public/english/protection/safework/worldday/index.htm
An Annual Event. 28/04/2005. Le Logo: http://www.ilo.org/public/english/protection/safework/worldday/products05/emblem_fr.jpg
 


 documentation/Forklift_Safety_Booklet.pdf Anglais

dossier connexe [/incendie/incendie. htm ] [ securisation_obgets_entrepot ] (à venir) 01/06/2003

Avons reçu un courriel ed 800 est remplacé par l'ed 975. (avec tous nos remerciements). La circulation en entreprise. Édition INRS ED 975- 1re édition • février 2006
Santé et sécurité :démarche, méthodes et connaissances techniques. Remplace la brochure ed 800.OLD
 circulation_enentreprise_inrs_fr_ed800.pdf 6 Mo

securite/circulation-en-entreprise/ed975.pdf 


Chargement et déchargement des poids lourds à quai. Recommandation: R 432. octobre 2007

chargement/chargement-et-dechargement/R432.pdf

 

Une partie de l'émission: Vidéosurveillance, délations, filatures [ videosurveillance-delations-filatures_au-job_0307 ] Capital: dimanche 4 mars 2007 à 20:50 sur M6

Video: CAMIONS VICTIMES DE BRAQUAGE. " tombé du camion ". ....8 heures du matin, Autoroute du Sud. Les gendarmes viennent d'être appelés par un chauffeur routier victime d'un " braquage " sur une aire d'autoroute....

Remonter ]  [ securisation_objets_entrepot ]  [ videosurveillance-delations-filatures_au-job_0307 ]

 

Courriel d'internaute: local de charge des batteries traction pour chariots  sur site le 28/07/2003

codage bouteilles de  gaz transportable ed87. PDF 178 Ko

Infos utile du style canadien:

normes protection incendie stockage intérieur extérieur canada. 201 Ko

 

../santé travail/valeurs essentielles travail. 116 Ko

11machines_dangereux_cusstr suisse. 88 Ko

guide prévention en milieu du travail csst canada. 89 Ko

Quelques documents de la base de données ARIA : une base de données relative à l'accidentologie industrielle 27/04/2005

Chariot auto moteur Manuel de conduite  manuten_chariots_ed766. pdf Page 35 Consignes en cas d'INCENDIE

Audit Opérationnel;Audit Logistique Synthèse.   auditoperationnel_log_synthese.php. Proposition en Sécurité et amélioration du système. 16/05/2005

Le but de la Gestion des risques est d’identifier les problèmes potentiels avant qu’ils ne surviennent de sorte que les activités de traitement des risques puissent être planifiées et déclenchées... gestiondurisque_parcours_exemples  gestionintegreedesrisques_methodesavancees  RiskManagement_Exemples Site, le 28/06/2005

Troubles musculo-squelettiques, la Manutention en milieux des centre de colis postaux. Un sujet qui pourrait concerné tout un chacun. Le présent numéro renferme les résultats et les recommandations de l’étude sur le chargement libre commandée par le STTP. Ces conclusions et recommandations sont.... 09/07/2005

 

pertinence évaluation risque en entrep lire ci-contre    prevention_risque_prof_w_france. PDF

evaluation_risq_prof_france.   prévenir fr. PDF


Guide INRS sur la mise en place de l'évaluation des risques professionnels dans les PME/PMI

/guide_eval_risques_ed840.pdf Edition INRS

Principes et pratiques de réalisation du document unique évaluation des risques professionnels
principes_etpratiquesrisqprof-ed886.pdf


 

reglement_chariot_de_manutention/regles_cadre_chariot_de_manutention_fr ch11.pdf   124.54Ko (127528 octets)

 

Les chariots automoteurs de manutention. Format PDF
Cette brochure a été élaborée en collaboration avec le Syndicat des industries de matériels de manutention (SIMMA), par un groupe de travail comprenant I’INRS, le SIMMA, des représentants des CRAM et des constructeurs de chariots automoteurs de manutention et d’équipements annexes.

Edition INRS ED 812 Format PDF 1532.07 Ko (1568837 octets)

 

R386_recommand_elevatpersonne. machines sécurité normes 29/05/2003

Nouvelles entrées documentaires sur:machines sécurité normes 21/06/2003 guide_securite_machines et aide_directive_securite_machines  

 

etape_entrepot_analyse_de_la_valeur et etape_entrepot_cahier_des_charges.htm (en cours, exemple de notice de sécurité à l'usage à l'usage des établissements industriels, entrepôts, bureaux, annexes. Liste des tâches).01/06/2003

 

./manutention/gestion équipement. 1965.27Ko (2012438 octets)

 

Exemple de catalogue de marquage industriel: marquages_industriels_u-178-183

 

http://www.ekas.ch/index-fr.php?frameset=26 Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail. et son rapport. rapport_f_2001.pdf

et la communication de la CFST sur la contribution en matière de prévention par la médecine du travail. communication_042003CFST_fr54. PDF Suisse. page sur la formation des caristes: de 11 à 16.  prevention_communication_suisse.pdf

courriel condition de travail discussion. htm Discussion sur les conditions de travail dans une entreprise qui "encourage" l'abus de l'alcool sur les caristes, notre droit à la différence dans une équipe, et des liens sur les voies légaux. dimanche 07/03/2004

Réponse courriel 09/06/2003: ouverture des pages antidéflagrant principe.htm classification division classifications groupe

Courriel du 21/05/2003 images insolites chariots. Gare aux mésaventures !

ATTENTION ! : Risques importants de basculement lors du transport des piles de palettes -> 

Ecartement et sens d'introduction des fourches et vitesse adaptée. Voir illustration et pages du site. 18/11/2003

Nouvelle discussion, Courriel ce jour nous entraînant dans la sécurité et les précautions à prendre sur l'azote liquide et sur le méthanol. Sur site le 22/11/2003

Documents et liens:

http://www.simma.com/version4/p_2_01.asp?Langue=francais&Haut=p_2_02.asp&Bas=p_2_03.htm 

Charte rayonnages et normes.

http://www.simma.com/version4/francais/quifaitquoi/p_4_08.htm 

http://www.simma.com/version4/francais/presentation/p_4_06.htm 

Résumé : Cette brochure a été réalisée par un groupe de travail rassemblant les CRAM, l'INRS, des constructeurs et le syndicat des industries de matériels de manutention (SIMMA).
Elle est destinée aux constructeurs et aux utilisateurs pour les aider à prendre toutes les dispositions, notamment dès la conception, pour garantir la sécurité du personnel lors de la construction, l'exploitation et la maintenance des rayonnages.
Ce document est disponible en texte intégral ci-dessous sur le site (taille du fichier : 1570 ko)

Date : 2001
Référence : ED 771
Collection : Edition INRS

../normes/document_ed771_rayonnages_metalliques. PDF

guide évaluation des risques dept49.pdf 

http://www.cram-pl.fr/ 

passag_charg_palettis_control_acceperson_ed90. groupe d'ingénieurs CRAM - INRS : "Passage des charges palettisées - Contrôle de l'accès de personnes",  fiche pratique de sécurité ED 90 mai 2000, 4 p. http://www.inrs.fr/dossiers/ed90.html version HTM. 

http://www.shs.fr/ Sécurité hygiène Services

Guide Canadien de prévention en milieux professionnel....Tableau de collecte des données, ..personnes désignées à la méthode d’enquête sur les accidents. ...doc_ppt_pdf\guideprev_ca_dc_200_16082_2.pdf 637.17 Ko (652458 octets) Site 15/01/2006

 

Voici le lien du site LE GUIDE LESEUR DE LA SECURITE INCENDIE POUR LE PARTICULIER ET LE PROFESSIONNEL. 29/11/2003

http://www.pc-securite.dpn.ch/ Ici on obtiens une bonne sensibilisation en matière de disposition de secours basique et aussi une bonne orientation et assurance pour des cas d'hésitation. Prendre de l'avant face aux dangers domestiques ou en entreprise.

 

Réseau d'information belge pour la prévention, à l'initiative de l' ''Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail". http://be.osha.eu.int   Informations accessible en néerlandais et en français. En ligne le 05/07/2004

S.H.S. Sécurité Hygiène Service

Pertinence de l'évaluation des risques

Nous conviendrons tout d'abord que le vocable évaluation a été choisi car la mesure au sens métrologique du terme ne peut convenir pour appréhender un phénomène qui comporte de l'incertitude d'une part en terme de survenance et d'autre part quant à l'étendue des effets.

Nous conviendrons ensuite que pour évaluer un RISQUE, il faut en connaître la physionomie. L'ÉVALUATION des RISQUES nécessite par conséquent de les ANALYSER. Ce qui suppose un inventaire des dangers ou des phénomènes dangereux inhérents à l'activité de l'entreprise.

On pense en premier lieu aux dangers engendrés par les équipements, les engins, les véhicules, les matières dangereuses et les phénomènes liés à leur exploitation. Les effets redoutés sont bien entendus l'accident de travail ou l'atteinte à la santé, on pense aux maladies professionnelles.

Pour certaines activités, le risque peut être externe et humain : l'agression pour le convoyeur de fonds, le banquier ; le risque peut être animal : le dresseur, l'ouvrier d'abattoir, la morsure du chien pour le facteur.

À l'extrême, il faut penser au risque du terrorisme.

PERTINENCE pour le MANAGEMENT

L'ENTREPRENEUR qui va de l'avant a souvent une réputation d'homme qui prend des risques. Il y en a qui essaient…

Ce n'est pas en tout cas la définition de l'ENTREPRENEUR, car le VRAI, le SÉRIEUX PRÉVOIT, CALCULE de façon que son affaire " MISE DE FOND/ RAPPORT " ne pâtisse d'aucun effet INDÉSIRABLE PRÉVISIBLE.

Le monde industriel a accumulé des décennies d'expérience de progrès, il est de plus en plus en mesure de PRÉVOIR.

Le monde social érigé au cours de ces mêmes décennies a subi le coût humain des effets indésirables : l'accident du travail. Il l'a traduit en coûts économiques et en coûts juridiques codifiés dans la législation : les médias, la communication s'appuient sur des IMAGES de MARQUE, nom de personnes, de sociétés, de produits pour qui toute tache porte atteinte à la performance de façon indirecte.

Égrener les " tuiles ", voir les sinistres devant son conseil d'administration, devant son président, devant son DG, devant son directeur bref devant son CHEF pour expliquer les pertes ou la non atteinte des objectifs n'est pas faire preuve d'une grande PRÉVOYANCE ni d'une grande CLAIRVOYANCE.

À ce titre, l'évaluation des risques est aussi pertinente que connaître la taille d'un marché et les parts des concurrents.

QUEL PRAGMATISME pour une ÉVALUATION PERTINENTE ?

Tout l'art du management de l'entrepreneur est de se fonder sur une vision juste du risque sans tomber dans l'excès, la psychose, le spectre du 11 septembre ou le syndrome de l'épée de Damoclès. Il faut cerner le risque de façon réaliste pour l'apprécier à sa valeur aussi juste que possible.

L'utilisation d'une échelle de valeur est par conséquent nécessaire afin de classer les risques.

L'objet d'un classement est de contribuer à la mise en adéquation du traitement avec les capacités de l'entreprise à mettre en œuvre les moyens aptes à maîtriser l'occurrence d'un sinistre.

Ceci est d'autant plus judicieux que le volume de moyens nécessaires est important et qu'il dépasse les capacités raisonnables de l'entreprise.

L'objectif est bien de faciliter les choix.

La responsabilité de l'état est bien de légaliser l'arbitrage des décisions à prendre. Entre le plan d'actions idéal, par définition exhaustif et le programme annuel de prévention, il y a bien à arbitrer entre la position :

" LA SÉCURITE n'a pas de PRIX "
et la célèbre réponse
" oui mais elle a un COÛT ".

Dès lors, on comprend que l'échelle de valeur qui inspire la réflexion et calibre la décision doit être PERTINENTE.

L'académie donne la définition suivante de la pertinence : " caractère de ce qui est pertinent, approprié, judicieux ". J'y ajouterai " capacité à susciter un accord interne et externe, un effet consensuel ".

Ou plus précisément, quels critères prendre en compte pour qualifier le danger ou le phénomène dangereux ?

L'expérience que nous menons en tant que consultant nous fait dire qu'il n'existe pas de méthode universelle qui répond à la perfection et équitablement à tous les besoins. 

Évaluer le risque d'incident sur une tranche nucléaire d'une de nos centrales ou évaluer le risque de collision entre les chariots élévateurs d'entrepôts de la distribution ne relève pas d'une même méthode. Le choix est large et chaque entreprise peut faire son marché.

L'entreprise de fonderie d'aluminium ou de distillation de zinc s'inspirera des méthodes du nucléaire, l'entreprise de production sera très intéressée par la méthode de la distribution pour ses activités logistiques.

Néanmoins, des critères fondamentaux communs se dessinent.

La probabilité que le danger inventorié soit générateur d'accidents est un premier critère. L'échelle de probabilité importe peu mais il vaut mieux choisir une échelle de quelques degrés , c'est préférable à celle d'une grande amplitude.

Nous avons pour notre part opter pour 3 degrés basés sur la connaissance rétrospective du phénomène :
 1. ne s'est jamais produit,
 2. s'est produit une fois,
 3. s'est produit plus d'une fois.

Nous considérons qu'un risque qui s'est produit 3, 7 ou 49 fois n'est pas fondamentalement plus à craindre que celui qui s'est produit 2 fois. Dans tous les cas, il faut agir.

La gravité potentielle des conséquences du phénomène est un autre critère déterminant. Là aussi la connaissance rétrospective des sinistres permet une cotation fondée sur le vécu. Comme pour la probabilité, elle n'augure pas de l'avenir, mais situe bien la perspective.

Nous avons opté pour 4 degrés :
 1. bénin sans arrêt,
 2. avec I.T. (incapacité temporaire),
 3. avec séquelles I.P.P. (invalidité permanente partielle),
 4. avec I.P. ou décès.

La plupart des méthodes convergent sur ces deux critères avec des amplitudes d'échelle dont la grande étendue a généralement pour effet de compliquer l'appréciation de l'analyste.

Certaines s'en tiennent à ces deux critères d'autres ajoutent des ingrédients plus ou moins sophistiqués.

L'alternative qui se pose à ce stade de la réflexion traduit une fois encore la PERTINENCE de l'évaluation des risques. 

Faut-il une MÉTHODE EXPERTE pratiquée par un EXPERT ?

Faut-il une méthode pragmatique pratiquée par les utilisateurs qui côtoient le risque de l'intérieur en tant que personne exposée ou auteur ou générateur du risque ?

Soyons modeste et reconnaissons qu'aucune n'apportera une garantie face à l'aléa évident qui caractérise tout risque.

Par contre, il est certain que l'implication des utilisateurs dans une démarche qui leur fait regarder autrement les risques de leur équipement, les dangers de leur environnement, les risques de leurs pratiques ou de leurs réflexes apporte 

quelques avantages qu'il faut peser :


 1. le danger est mieux décrit, il prend le relief du vécu. Quand il est à l'aise, l'équipier-l'opérateur est fier de montrer son travail à quelqu'un qui s'intéresse,
 2. les évènements, les anecdotes, les presqu'accidents valent largement l'historique en base de données le mieux renseigné,
 3. la recherche de solution sur le terrain permet toujours une adaptation simple,
 4. tout le dialogue qui sous-tend ce recueil d'informations sur tel ou tel danger est riche d'impact sur les états d'esprit,
 5. le repositionnement sur une échelle de valeur des risques vécus au quotidien dont la conscience est érodée par la routine et l'habitude peut être adroitement utilisé pour réactiver des réflexes, des attitudes prudentes, des comportements respectueux, des raisonnements rigoureux.

Intégrer les pratiques du terrain à la démarche d'évaluation
ou
L'art de tirer partie d'une obligation légale au profit
de l'esprit sécurité, de la culture sécurité et du management de la prévention.


Les paramètres d'exposition au risque sont bien entendu déterminants.
L'effectif exposé : il y a souvent un effectif officiel exposé pour raison de service et l'effectif officieux exposé pour raison de coup de main ou par curiosité ou autre raison inattendue.
   La durée de l'exposition
   La fréquence d'exposition
   Le moment de l'exposition

Ces quatre critères sont assez objectifs. Le relevé doit se faire avec les gens de terrain dans un contexte vrai et transparent.

Un autre critère déterminant est plus délicat à quantifier. Il porte sur le comportement des personnes exposées vis à vis du risque :
" en ont-elles conscience ?
" connaissent-elles les règles, consignes, modes opératoires ?
" leurs gestes, leurs pratiques tiennent-elles compte du risque ?
" respectent-elles rigoureusement les attitudes attendues ?
" sinon, est-ce pour de réelles raisons qu'il faut résoudre ou est-ce parce qu'elles le minimisent par rejet de toute contrainte ou par esprit de contradiction qui marche au prétexte ?

Pour recueillir ces informations, il faut bien sûr impliquer les opérateurs. C'est une occasion de dialogue qu'il faut gérer, autrement dit :

                         L'évaluateur gagnera beaucoup de crédit
                            s'il est animateur et bon communicant.

http://www.shs.fr/index.htm tout le programme. pertinence évaluation risque en entrep même document format texte

demarchedemaitrise_du_risqueexemple_EN292-1.doc Word doc. 295.00Ko (302080 octets)

 

Liens utiles

http://astre.scor.com/astrehelp/fr/General/somqualFS.htm (protection)

http://astre.scor.com/astrehelp/fr/General/somqualCONS.htm (constr.)  

exemple d'un plan de sécurité CERN lien ci-dessous

http://lhc-div.web.cern.ch/lhc-div/SAFE/Securite.html 

Lien utile évaluation des risques professionnels http://www.inrs.fr/indexnosdoss.html  23/01/2003

http://encpb.scola.ac-paris.fr/france/inrs_3rb/locaux/arrete_du_4_novembre_1993.html 

 

eurogip_infos_34. Bulletin d'infos http://www.eurogip.fr/fr/ 

remonter 

19.09.2008 12:09:46

Le but de la Gestion des risques est d’identifier les problèmes potentiels avant qu’ils ne surviennent de sorte que les activités de traitement des risques puissent être planifiées et déclenchées... gestiondurisque_parcours_exemples  gestionintegreedesrisques_methodesavancees  RiskManagement_Exemples Site, le 28/06/2005
Méthode de gestion de risque

Méthode de gestion des risques de pilotage 2001 fichier à télécharger ci-dessous

échantillon: image ci-contre

remonter   cliquez pour agrandir 

remonter  cliquez pour agrandir 

remonter  cliquez pour agrandir 

19.09.2008 12:09:46

meth_gest_risq_depilotage_marit.pdf

3352.72Ko (3433182 octets) 98 pages

 

Logistique Magasinage Manutention : securite : securitegeneralites : Formation personnelle, Autoformation

Favorites Bookmarks Welcome  livre-d-or-nouveau  Blog Lomagman Nous sommes le Jeudi 30 Mars 2017 et il est 22:36:09