Favorites Bookmarks Welcome  livre-d-or-nouveau  Blog Lomagman Nous sommes le Dimanche 22 Janvier 2017 et il est 21:18:13

 

 
 
 

systemesderetenue_normemach_chariot
Voir aussi: exigencestechniquespublicationCE03-3.d-all ainsi que: 

elevation_despersonnes_chariot

Système de retenue du conducteur (ceinture de sécurité, cabine, étriers latéraux). Nouvelle réglementation en Suisse à partir du 1er janvier 2004. Infos . Voir la documentation en  mise en ligne le 02/02/2004

Page en cours d'introduction. Merci.

/systemesderetenue_pourchariots_elevateurs_as467_sui. pdf 166.48Ko

 

Exemple d'un système de retenue pour chariot élévateur: 19/07/2004

 

/exemple_usinage_systde_retenuecariste/systretenue_chariotpps_an.pdf 923 Ko

Juste une page de trouvée dans une revue de  communication: Source: Communications de la CFST, n° 57, juin 2004 page 5. Source: Communications SUVA 29/03/2005

 

Élévation des personnes: Nouvelle documentation ou lien.    Par ici.  levage des personnes    En ligne le 02/04/2005

 

 

/levage_depersonnes_chariotelevateur_nacelle_as407.pdf   384 Ko

Communications de la CFST, n° 57, juin 2004

Lecture du texte direct ci-dessous.

ou vers la page:copieommunicdelacfstn57juin2004page5.php

en ligne le 29/03/2005

Communications de la CFST, n° 57, juin 2004 page 5 De nombreux accidents dus au renversement ou au retournement de chariots élévateurs se produisent tous les ans en Suisse. En l’absence d’un système de retenue du conducteur, ces accidents sont souvent graves.
5 Les systèmes de retenue (ceinture de sécurité, cabine, étriers latéraux) permettent de sauver des vies.
       
Réglementation Conformément à la législation en vigueur en Suisse, tous les chariots élévateurs mis en circulation à partir du 01. 01. 1997 doivent être équipés d’un système de retenue par le fabricant ou l’importateur. Si ces chariots n’en sont pas équipés, le fabricant ou l’importateur doit y remédier à ses propres frais. En outre, la CFST vient de décider que les chariots élévateurs à contrepoids et latéraux ne dépassant pas 10 tonnes de capacité de levage et mis en circulation avant 1997 doivent être équipés d’un système de retenue aux frais de leur propriétaire. Volontairement, la CFST n’a pas prévu de période de transition.  C’est pourquoi ces systèmes sont obligatoires pour tous les chariots élévateurs à contrepoids et latéraux ne dépassant pas 10 tonnes de capacité de levage. Les organes de surveillance en matière de sécurité au travail (Suva, cantons, seco) contrôlent les chariots élévateurs, depuis le 1er janvier 2004, au cours de leurs visites d’inspection dans les entreprises. Ils conseillent et exigent l’installation d’un système de retenue pour les chariots élévateurs non équipés. Comme une catapulte Les chariots élévateurs non équipés d’un système de retenue se comportent comme une catapulte lorsqu’ils se renversent: leur conducteur est projeté à l’extérieur dans la direction de chute du véhicule. S’il tente de quitter son poste de conduite, le cariste risque alors de se faire coincer sous le véhicule ou d’être heurté par la structure du toit de protection. De graves blessures peuvent en découler. Chaque année en Suisse, de tels accidents entraînent plusieurs cas d’invalidité. On déplore presque tous les ans un accident mortel. Ces accidents sont liés aux caractéristiques techniques des chariots élévateurs. En effet, ils sont très étroits et hauts afin d’être très maniables et opérationnels partout, d’où une tendance à se renverser facilement. Le cariste doit tenir compte de ces caractéristiques pour garantir sa sécurité. Les principaux facteurs de risque de renversement sont:
  •  excès de vitesse dans les virages (force centrifuge),
  • virages avec charge levée (centre de gravité),
  • état du sol (surfaces inégales),
  • rampes d’accès ou quais de chargement (chutes dans le vide). Les caristes ne sont pas toujours conscients qu’un chariot élévateur non chargé a plus de chance de se renverser dans un virage que lorsqu’il est chargé correctement. Choix d’un système de retenue Il faut tenir compte des besoins des caristes.
Les principaux critères d'évaluation lors du choix du système de retenue sont:
  •  la conception ergonomique pour assurer la liberté de mouvement lors des manoeuvres en marche arrière et lors de l’accès au poste de conduite,
  •  l’adaptation du système à la morphologie du cariste,
  •  l'utilisation simple et correcte,
  •  la fiabilité.

Il est préférable de choisir un système de retenue efficace (par exemple cabine avec portières, étriers latéraux, ceinture avec dispositif de surveillance de la fermeture). Vous trouverez des informations complémentaires sous www.suva.ch/chariots-elevateurs.  Secteur industrie et arts et métiers.

Petite page au format PDF:communications_pg5_delacfstn57juin2004.pdf

systretenue_chariotpps_an systretenue_chariotpps_an

Sites: http://www.cfst.ch/ Koordinationskommission für Arbeitssicherheit. Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail.

Suva:  SuvaPro - Home http://www.suva.ch/de/home/suvapro.htm

en ligne le 29/03/2005 Source: Communications de la CFST, n° 57, juin 2004 page 5
 
07.12.2010 15:32:54  


 

Liens publicitaires

Site Internet d'information pour apprenantes, apprenants a but de recherches et d'entraides etudiantes, etudiants et toutes personnes active en logistique, magasinage et manutention.

Lomag-Man .Org

Imprimer

Contactez-nous

Inscrivez-vous à la newsletter ici !

 

Site Internet ouvert en 2002  Lomag Man .Org est une creation S.K.  livre-d-or-nouveau   Laissez un commentaire (Livre d'or)

Lomag-man.org est Copyright © 2016 - S.K. tous droits reserve Lomag Man .Org - Lomag-Man.org, Organisation apprenants Logistique magasinage et manutention.Conception web Webmestre (c)Webmestre