analyticstracking

Favorites Bookmarks Welcome  livre-d-or-nouveau  Blog Lomagman Nous sommes le Mardi 24 Octobre 2017 et il est 02:19:08

 

 
 
 

donnee securite

Données techniques de sécurité

 

Une étape nécessaire pour mieux prendre conscience de certain danger est de survoler les définition des réaction chimique lors de mauvaises manipulations et non respect des consignes et usage abusives du matériel par des personnes non autorisées dans les dépéts interdits. Certaines données chimiques ne sous concernant pas, nous prenons le plus simple dans ces paragraphes et du point de vue aide dans notre pratique professionnelle. Rester vigilant, maintenir la constance.

en bas de page: Annexe: Incompatibilité des produits chimique. Recommandation et régles de sécurité de stockage (inclus dans le doc. PDF du CUSSTR ci-dessous.

Voir aussi [ ignition dangers entrepét ]  atex ignition dangers entrepot et les liens sur :Les Atmosphéres explosibles.

 

Guide d'utilisation d'une fiche signalétique en ligne, ca http://www.reptox.csst.qc.ca/Documents/SIMDUT/GuideFra/Htm/GuideFra.htm 

Acides et bases recommandations et régles de sécurité PDF 334.42Ko, émis par le CUSSTR, Commission Universitaire pour la Santé et la Sécurité au Travail Romande

 

Nouvelle discussion, Courriel ce jour nous entraénant dans la sécurité et les précautions é prendre sur l'azote liquide et sur le méthanol. Sur site le 22/11/2003

1- GAZ 

Point éclair (Flash point):

C'est la température la plus basse oé la concentration des vapeurs émises est suffisante pour produire une déflagration au contact d'une flamme ou d'un point chaud, mais insuffisante pour produire la propagation de la combustion en l'absence de la flamme "pilote". 

La présence d'électricité statique est particuliérement dangereuse ; le point éclair sert é classer les liquides en fonction de leurs risques d'inflammation.

Point feu (Fire point)  

  é cette température le liquide émet suffisamment de vapeur pour avoir des flammes continues.

remonter

Température déauto-inflammation (Ignition température):

C'est la température minimale pour laquelle un mélange combustible, de pression et de composition données, s'enflamme spontanément sans contact avec une flamme . 
Le délai peut varier de quelques millisecondes  é plusieurs minutes (pressions et températures faibles) 

Par exemple un Becher chauffé dans un four permet la combustion spontanée du butane vers 200éC.
Exemple:
 

 Point éclair en éC

 Température d'auto inflammation éC

Super carburant 

-40éC

+400éC

Gazole

+70éC

+260éC

Dans les moteurs é essence ,il faut que l'allumage se fasse de faéon contrélée par les bougies, donc température élevée d'auto inflammation sinon cognement du moteur. Par contre ,dans le moteur diesel, il faut cette auto inflammation par compression du mélange, donc température d'auto inflammation moins élevée.

Limites d'inflammabilité (ou déexplosivité) 

Une combustion ne peut s'entretenir ou se propager que si la concentration du combustible dans le mélange gazeux se situe entre deux valeurs limites :

On appelle limite inférieure d'inflammabilité (LIE) ou d'explosivité d'un mélange, la concentration du combustible en dessous de laquelle la combustion ne peut ni s'entretenir ni se propager. 

On appelle limite supérieure d'inflammabilité (LSE) ou d'explosivité d'un mélange, la concentration du combustible en dessus de laquelle la combustion ne peut ni s'entretenir ni se propager. 

Les valeurs des limites s'expriment en % des vapeurs du produit dans l'air. 

Exemple
n-Hexane C6H4    point éclair: -22éC   té déauto inflammation: 240éC  Limites: 1.1% < x < 7.4% en volume 

remonter

Pression de vapeur saturante: (vapeur en contact avec un peu de liquide ) elle augmente avec la température! é 20éC : eau 17mmHg ; alcool 44 mm Hg ; éther 442 mm Hg ou 586 mbar; dibrome 160 mm Hg; diiode 0,25 mm Hg ; benzéne 80 mm Hg; mercure 0,001 mbar

Plus cette pression est importante ,plus le corps est volatil :éther est trés volatil .
(pression normale 760 mm Hg = 101300 Pa = 1013 mbar =1013 hPa)

Classement des substances selon leur inflammabilité:

Point d'éclair P.E.

Classification

P.E.<0éC et Température d'ébullition <35éC 

Extrémement inflammable

P.E.<21éC

Trés inflammable

21éC< P.E. <55éC

Inflammable

Exemples :
alcool éthylique ou éthanol P.E.=+12éC; Té déauto-inflammation=420éC;limites 4,3%et19%:
Trés inflammable 
éther ou éthoxyéthane P.E.=-45éC; Té déauto-inflammation=+160éC;limites 1,9%et36% : Extrémement inflammable

2- Renseignements toxicologiques:

DL50 : dose létale (elle tue ) 50% des rats auxquels on a injecté la dose en mg/Kg du sujet.

Classement des substances selon leur toxicité :

DL50 orale
milligramme de substance / kilogramme de rat

Classification

Inférieure é 25

Trés toxique

De 25 é 200

Toxique

De 200é 2000

Nocive

remonter

CN- 1mg/Kg (Trés toxique) ; aspirine 50 é 500 mg/Kg (Toxique) ; méthanol 0.5g é 15g/Kg (Nocive) ; éthanol 5g é 15g/Kg ( é boire avec modération)

Poisons corrosifs : ils déshydratent les cellules qui meurent : acide chlorhydrique , H2SO4 (30g ingestion é mort), eau de Javel, Cl2 , Br2 , etc.

Poisons métaboliques :  type CO , CN- , métaux lourds Pb , Hg ,As,

Le fer de léhémoglobine fixe O2 et devient oxyhémoglobine , il peut arriver que CO remplace O2 é carboxyhémoglobine trés stable.

avec 0.1 % de CO dans léair é 60% hémoglobine immobilisée é mort.

.font face="Arial" size="2">HCN ou CN- provoque léasphyxie en quelques secondes : cycle de Krebs.

Contrepoison : thiosulfate qui transforme CN- en SCN- inoffensif.

.Hg a un effet cumulatif , on ne peut plus lééliminer , il diffuse é travers la peau
Hg+ é Hg2+ toxique dans léorganisme.

Comme l'arsenic, il agit sur les enzymes et bloque le cycle de Krebs

Le mercure ne doit pas étre laissé é l'air libre, il faut le remplacer systématiquement ( solution aqueuse de sulfate de cuivre pour le fil de Laplace, roue de Barlowé).Vérifier les siphons: piéges é Hg

Pb dans l'eau é cause des vieux tuyaux et dans certaines vieilles peintures murales 
(
Laisser couler l'eau aprés une longue absence , ne pas laisser les jeunes enfants sucer des écailles de peinture)

remonter

 

Poisons neuro-toxiques : Nicotine( dose létale : 0,3g jour 70Kg); caféine.

ils agissent sur le systéme nerveux, accoutumance.

Les poisons mutagénes : LSD , acide nitreux HNO2 ,.

Ils affectent les génes , les chromosomes et provoquent des mutations génétiques anormales.
NaNO2 sur acide gastrique é HNO2 (colorant é bannir des aliments )

Poisons cancérogénes : développement anormal des cellules : amiante, benzéne, 2-naphtylamine , poussiére de boisé

Le benzéne provoque la leucémie, on l'a interdit dans les lycées en 1997,alors qu'on le trouve dans les supers 2 % é 5 % !!(Ne pas laver des pinceaux é l'essence)

remonter

3- Pollution:

Le ppm ou partie par million : en volume 1 cm3 de gaz pollue 1m3 d'air ( 0,2%=2000 ppm
Valeur limite déexposition pour une durée dépassant é déheure VLE

VLE ( en mg/m3 ) = VLE ( en ppm )* Masse molaire/(24,45)

Exemple : Hexane 180 mg/m3 =50 ppm*86/(24,45)

Les VLE ne sont pas une échelle de toxicité, ni une frontiére entre un milieu sain et un milieu malsain.
Ils ne sont valables que pour un seul contaminant é la fois.

Valeur moyenne d'exposition (VME) : valeur é ne pas dépasser durant 8 heures de travail.

 

VME ppm

VME mg/m3

VLE ppm

VLE mg/m3

Benzéne

5

16

25

80

Alcool méthylique

200

260

1000

1300

Hydrogéne sulfuré

5

7

10

14

remonter

Les corps les plus dangereux sont ceux qui ont les VLE les plus faibles avec des pressions saturantes élevées ! exemple le benzéne

Volume déair pollué en m3 = volume de gaz pur en cm3/ppm

exemple : 20 cm3 NO2 é 3 ppm pollue 20/3 = 7 m3 déair 
100 mL Br2 ................................450000m3 déair

Fumeursspan style="background-color: #FFFFFF"> en présence de dérivés chlorés é COCl2 phosgéne ! trés toxique.

4- Quelques conclusions:

Toujours ouvrir les portes et fenétres dans les laboratoires, étre le plus propre possible , ne pas manger , ne pas fumer , se documenter, ne pas croire que léon connaét toutes les actions é long terme.

Annexe: Incompatibilité des produits chimique. Recommandation et régles de sécurité de stockage

cliquez sur l'image pour agrandir SVP.

Sources notamment:

  http://www.ac-nancy-metz.fr/enseign/physique/

 Recommandation et régles de sécurité de stockage.

Né d'urgences Suisse :

 

Réagir en cas d'urgence                     144

Appels sanitaires

Police urgences                                    117

Pompiers  police secours, feu          118 

Le tox centrum (centre suisse d'urgence toxicologique) vas bientét changer de numéro de téléphone pour un numéro court plus pratique. TJ 12:45

Le numéro actuel 01 / 251 51 51 sera remplacé par le numéro 145. http://www.acns.ch/Tox_centrum.htm   http://www.toxi.ch/  05/11/2003

Centre antipoison - cent. suisse d'inf. toxicologique - Zurich 01/251 51 51

remonter

7/11/10 1:26 PM



 

Liens publicitaires

Site Internet d'information pour apprenantes, apprenants a but de recherches et d'entraides etudiantes, etudiants et toutes personnes active en logistique, magasinage et manutention.

Lomag-Man .Org

Imprimer

Contactez-nous

Inscrivez-vous à la newsletter ici !

 

Site Internet ouvert en 2002  Lomag Man .Org est une creation S.K.  livre-d-or-nouveau   Laissez un commentaire (Livre d'or)

Lomag-man.org est Copyright © 2017 - S.K. tous droits reserve Lomag Man .Org - Lomag-Man.org, Organisation apprenants Logistique magasinage et manutention.Conception web Webmestre (c)Webmestre