Favorites Welcome  livre-d-or-nouveau  (fermé)

 

ACTUS-INDFOS-2020 News-2018-monde-Sommets-Inutiles-trump-Otanactualites-news-2018   2018-700-ans_genocides_TRUMP_OMC-OTANINDEX-4_2018

 
banderolle_https_scriptes-dangereux-fausses-infos-des-navigateurs_16.10.18 RDC, FATSHI INVITE TOUS LES CONGOLAIS À COLLABORER AVEC LES FARDC POUR LA RÉUSSITE DE L’ÉTAT DE SIÈGE A L'EST (EN PREMIER) Rdc-Fatshi-invite-tous-les-congolais-a-collaborer-avec-les_Fardc_pour-la-reussite-de-l.etat-de-siege-a-l.Est TOSANGANA, TO AIDER MOKONZI, MUANA YA MBOKA FATSHI, VIVAAAA !!! FARDC-Forces-armees-du Congo-RDC-etat-de-siege-de-Fatshi-mai-2021.  TOSANGANA, TO AIDER MOKONZI, MUANA YA MBOKA FATSHI,
 
news-readerman-small-congo-rdc-1
BRÈVES
Armoirie-congo-RDC-demie-lune-Paix-justice-travail-carre
Ecusson-Patch-Termocollant-Edge-Brode-Flag-Printed-Congo-DRC

NON-PROFIT ORGANIZATION      

Nous ne pouvons pas diffuser à cause du volume, la situation au Congo RDC de Félix TSHISEKEDI. /> Il y a trop en une journée ! Allez SVP sur YouTube Politique RDC avec un traducteur du Lingala. Aucun grand média ne diffusent pas les vraies informations de FATSHI, Congo RDC. Tous corrompus !Nous ne pouvons pas diffuser à cause du volume, la situation au Congo RDC de Félix TSHISEKEDI. Il y a trop en une journée ! Allez SVP sur "YouTube Politique RDC", avec un traducteur du Lingala. Aucun grand média libre ne diffusent les vraies informations de FATSHI, Congo RDC. Tous corrompus !

NON-PROFIT ORGANIZATION      

rapport_accidents_milieux_evolution_des_chariots

accidents_milieuxevolution_chariots

 

Employ�s D'Entrep�t 

 

voir aussi la partie:| liste contr�le engins manutention  | New 01/08/2003  en cours d'introduction. Et question cariste globalchariot_reglesusa_euro stabilite_des_chariots_elevateur.php

  Syst�me stabilisateur pour chariot: En ligne 11/04/2005--- 1.- Pr�sentation sur circuit. Page d'introduction et Vid�os: sas_safetytoyo\sassystemactivestabilitytoy_lecture.php

Les statistiques des accidents professionnels en Suisse, page annexe. 15/08/2003

 

Derri�re les passages brillants de biens de consommation se trouve un monde de chariots �l�vateurs, des planchers d'�tag�res basculants et des accidents en attente de se produire.

Texte traduit par ordinateur sur Internet, correction approximative, on y comprends tout de m�me. webmaster, lomag-man.org   30/07/2003. Faire traduire : traducteur

Voir, exemples de rapports sur les accidents professionnels, s'inspirer et pouvoir comparer,  en travers des styles am�ricains et d'autres pays d'Europe.

 

Actualit�s, accidents professionnels. New. 17/03/2004

 

 

Par Michelle Holcenberg
SANT� DU CONSOMMATEUR INTERACTIVE

Septembre 6, 1995 : Obtenir fatigue outre du plus haut support de stockage � un entrep�t de la Caroline du Sud n'�tait aucun exploit moyen. Le directeur 47-year-old adjoint a figur� hors d'un plan : il s'est tenu sur une palette en bois et a fait le soulever au conducteur de fourche d'�l�vation 15 pieds dans le ciel, o� il a eu acc�s facile aux pneus. Malheureusement, la palette a commenc� le balancement, le faisant perdre son �quilibre. Avant que le conducteur de fourche d'�l�vation pourrait agir, le surveillant a gliss� et est tomb�, frappant sa t�te sur le plancher en b�ton. Il �tait l'un de presque 100 ouvriers tu�s dans les accidents de fourche d'�l�vation qui ann�e.

Les accidents de fourche d'�l�vation sont un risque tout trop commun pour des ouvriers d'entrep�t, avec des glissades et des chutes, �tant �cras� par les objets en chute, les flaques chimiques, et les feux. Mais les ouvriers d'entrep�t eux-m�mes choisissent une menace plus omnipr�sente : douleur dorsale.

C'est �vident � l'entrep�t de l'�picerie d'Albertson dans San Leandro, la Californie, particuli�rement sur les fruits de mer de jour va en vente. Pour des ouvriers d'entrep�t, ce n'est aucun pique-nique. "quand le crabe et la langoustine sont en vente, les caisses entrent enti�rement emball� avec de la glace," dit l'ouvrier Richard Fierro d'ancien Albertson. "juste le crabe et seule la langoustine p�sent environ 50 livres."vers la fin du jour, la glace a fondu partout le plancher, la convertissant en g�n�ral lisse, Fierro indique. Et le support de ces caisses lourdes prend dans les deux sens vraiment un p�age sur le dos.

"je ne peux pas penser � n'importe qui qui a �t� dans l'industrie d'�picerie sur une certaine p�riode de temps qui n'a pas des l�sions dorsales," dit l'ancien ouvrier Jack Peasley de l'entrep�t 52-year-old. "ils viennent avec le travail."

Peasley a pass� 31 ans pendant qu'un ouvrier d'entrep�t pour les magasins chanceux d'�picerie (maintenant Albertson), o� il a d�velopp� la douleur dorsale chronique. Il a appr�ci� la camaraderie et le bon salaire qui sont all�s avec son travail, mais les attributs ses probl�mes dorsaux inf�rieurs persistants au recourbement constant, au vrillage, au levage lourd, et � l'empilement. De nos jours il donne � ses vert�bres surcharg�es un repos et travaille comme agent d'affaires commercial pour l'union locale de Teamsters � Oakland, la Californie.

"appelez n'importe quels dommages, et nous les avons eus"

Une exp�rience de Peasley et de Fierro est typique des ouvriers qui passent leurs jours soulevant et d�pla�ant des marchandises pour des supermarch�s et des magasins tels que le d�p�t � la maison et l'Ikea. Les ouvriers d'entrep�t sont au moins huit fois plus probablement de souffrir dorsal des probl�mes que d'autres ouvriers, selon l'institut national de la s�ret� et de la sant� professionnelles (NIOSH). La perte de douleur, de douleur et de potentiel de vie pour l'ouvrier sont assez mauvaise. Mais les dommages prennent leur p�age sur des employeurs aussi bien. Le Conseil national de s�ret� estime que les industries aux Etats-Unis sont perdantes pas moins de $177 milliards par ann�e aux dommages non fatals des ouvriers.

Au del� de la contrainte arri�re, des ouvriers d'entrep�t sont infest�s par d'autres dommages musculoskeletal, y compris les muscles tir�s, nerfs pinc�s, contraintes, et entorses, selon des rapports f�d�raux. Les t�ches r�it�r�es, telles que le poignet-vrillage ont exig� d'actionner un transporteur, ont �galement comme cons�quence les milliers de cas de syndrome de tunnel carpal, d'un �tat atrocement douloureux et d�bilitant qui empi�te sur des nerfs dans le poignet. Les dommages r�it�r�s semblables de contrainte peuvent �galement se produire en �paules, coudes, genoux et pieds. "imaginer n'importe quels dommages, et nous les avons eus," dit Peasley.

Comment pouvez-vous emp�cher ces dommages potentiellement de neutralisation ? Beaucoup d'ouvriers d'entrep�t se tournent vers les ceintures et les appuis arri�res � la bou�e vers le haut des muscles vuln�rables, mais Fred Blosser de NIOSH indique que l'agence ne conseille pas de telles ceintures pour le levage lourd. En fait, �videmment les ceintures causent la perte de tonalit� de muscle et de temps fini de fatigue parce qu'elles lient les groupes de muscle ensemble. Ils peuvent �galement causer un sens faux des personnes d'incitation de s�curit� d'essayer de soulever le poids qu'ils normalement rejetteraient comme trop lourd. NIOSH recommande d'apprendre et employer des techniques de levage appropri�es � la place. Entre autres, l'agence recommande que les ouvriers �vitent de plier et tordre le corps dans le processus. (voir les bouts pour travailler sans risque, ci-dessous, pour plus de d�tails sur le levage.)

Les d�c�s d'entrep�t �vitables

Les glissades et les chutes sont une autre cause principale de beaucoup de dommages pour les entrep�t d' ouvriers, selon Steve Stallone, un directeur de communications pour le Longshore international et une union d'entrep�t.(voir la doc. s�curit� dans les manutentions maritimes: Longshoring and Marine Terminal) C'est pour cette raison qu'ils doivent apprendre � �tre l�gers sur leurs pieds et constamment sur la surveillance pour des flaques, des objets tomb�s, et des v�hicules mobiles.

Pour ces raisons, maintenir l'entrep�t organis� n'est pas simplement une question de bonne hygi�ne, mais un souci de la vie et mort, car il est pour beaucoup d'industries. "vous voulez vous assurer que les secteurs sont propres, ordonn�s, et d�gag�, sans encombrement," dit OSHA Russelle repr�sentatif R. McCollough. Maintenir des bas-c�t�s et des passages clairs � tout moment, nettoyant des flaques sans tarder, et des articles s'assurant sont stock�s correctement est crucial. Ce qui peut se produire quand ces d�tails sont n�glig�s s'est produit r�cemment dans un magasin � la maison de d�p�t dans le Connecticut r�cemment, quand un employ� 41-year-old a �t� �cras� � la mort par une charge de 2.000-livres de bois de charpente incorrectement empil�.

Les experts en mati�re de sant� professionnelle sont au courant de telles d�c�s, qu'ils disent sont presque toujours �vitables. J. Paul Leigh, un professeur de l'�pid�miologie et de la m�decine pr�ventive � l'universit� de la Californie, Davis, a trouv� les 10 � 15 d�c�s par 100.000 ouvriers d'entrep�t, lui faisant un des 100 travaux les plus mortels principaux. Les bo�tes et les r�cipients en chute ont caus� presque un tiers des d�c�s dans les entrep�ts, suivi de pr�s des accidents dans les forklifts et d'autres v�hicules. Le reste des ouvriers est mort des br�lures, de l'arr�t du coeur, de la chaleur, et des accidents impliquant de diverses machines ou marchandises.

Les quotes-parts peu r�alistes de production s'ajoutent seulement au danger. Quand les employ�s emballent contre l'horloge, ignorer la s�ret� pratique et le bon sens, mutilation peut r�sulter. les "gens se brisent dans l'un l'autre sur des transporteurs et les forklifts," Peasley indique. "la fourche d'�l�vation peut incliner plus de de surcharge avec des palettes."

Stallone convient. les "gens courent autour comme l'essai fol de r�pondre � des normes de production. C'est comment ils se blessent."il ajoute que quand la fatigue et l'�puisement placent dedans, le potentiel pour des accidents monte. (pour des bouts valables sur emp�cher des dommages, voir les nos 12 bouts pour le travail s�r d'entrep�t).

La liste du souhait de l'ouvrier d'entrep�t

Bien que quelques fabricants fassent l'�quipement ergonomique, il y a de beaucoup de chemin � faire immobile. La vibration des forklifts et d'autres v�hicules, par exemple, peut causer beaucoup d'usage et d�chirer sur les corps des ouvriers. M�me la vibration des forklifts d'autres peut �tre malsaine. Dans la vue de Peasley, les v�hicules ont besoin des amortisseurs. Sans eux, il dit, la conduite au-dessus d'un petit b�ton se sent comme "obtenir frapp�e sur le fond de votre �pine avec un marteau."

Le probl�me est, la plupart de ces v�hicules ne viennent pas avec des amortisseurs. Et voici le Catch-22 : Si un employeur devaient les ajouter, il serait dans la violation des normes d'OSHA qui interdisent n'importe qui mais dans le fabricant des articles ajoutant ou de modifications sur un v�hicule. L'employeur �galement serait responsable de tous les dommages aux ouvriers qui r�sultent des modifications.

Les ouvriers exp�riment�s peuvent penser � quelques autres les choses qui feraient fonctionner l'entrep�t plus facile sur leurs corps. Liste sur de Peasley et de Fierro souhait : �liminant le niveau le plus bas sur les supports multicouche sur lesquels des produits sont stock�s de sorte que les ouvriers ne doivent pas constamment se plier vers le bas � l'ascenseur et empiler des articles. Dans une �tude 1992 d'entrep�t d'�picerie, NIOSH a sugg�r� �lever des niveaux de support pour juste cette raison, et certains sont disponibles. Cependant, les supports multicouche sont des standard � l'�chelle industrielle et ne sont pas actuellement sous la r�vision. Peasley sugg�re �galement remplacer la poign�e de vrillage de la commande de transporteur avec une poign�e ergonomique, qui pourrait r�duire l'incidence du syndrome de tunnel carpal. En effet, certains ont nouvellement �tabli des forklifts, de ce type de Raymond Corporation de Greene, New York, comportent les avancements ergonomiques tels que des commandes tenues dans la main de poign�e.

En d�pit des maux, il n'est pas tout mauvais. Une fois demand� s'il irait de nouveau au travail dans l'entrep�t, Peasley est up beat.

"avec mon anciennet� ? Ouais, "il dit. "c'est emploi bloqu�, bons salaires, et une bonne pension."et pendant un jour, il dit, des dommages plus ne seront consid�r�s simplement une partie du travail.

-- Michele Holcenberg est l'auteur ind�pendant qui a travaill� pour Alternet et le magasin en ligne de sant� prosp�rent.

Voir, exemples de rapports sur les accidents professionnels, s'inspirer et pouvoir comparer,  se corriger en travers des styles am�ricains et d'autres pays d'Europe.


D'autres Ressources

Institut national pour la s�ret� et la sant� professionnelles (NIOSH)
Une agence f�d�rale qui fait des recommandations d'aider � emp�cher des dommages et des maladies professionnelles. NIOSH offre un certain nombre de publications sur la s�ret� de lieu de travail, y compris un guide des pratiques de levage s�res.
800/356-4674
http://www.cdc.gov/niosh/homepage.html
Pour le conseil complet et pratique sur emp�cher des dommages de fourche d'�l�vation, voyez les 1999 NIOSH alertes, "en emp�chant des dommages et des d�c�s des ouvriers qui op�rent ou travaillent pr�s de Forklifts" chariots �levateur: http://www.cdc.gov/niosh/2000112a.html

Occupational Safety and Health Administration (OSHA)
Partie du d�partement du travail, l'OSHA cr�e et impose des r�glements de salubrit� et de s�ret� de lieu de travail.
800/321-6742
http://www.osha.gov
OSHA's new Worker's Page
offre des informations sur les droits de l'ouvrier et vous permet de classer une plainte en ligne au sujet des violations de s�ret� de lieu de travail.

Entreposage du Conseil "Recherche" d'�ducation et
Une association internationale pour les directeurs d'entrep�t, WERC distribue "des directives de programme de s�ret� d'entrep�t" et a l'information � jour sur des r�glements d'OSHA pour des directeurs et des employ�s.
630/990-0001

Votre union locale de Teamsters. Il y a 568 chapitres locaux et de 1.5 millions de membres en Am�rique du Nord. (�num�r� dans l'annuaire t�l�phonique ou � : http://www.teamster.org/).

Si vous �tes Californie, � Washington, l'Or�gon, l'Alaska ou Hawa�, vous pouvez �galement entrer en contact avec l'union internationale de Longshore et d'entrep�t, qui a approximativement 42.000 membres.
415/775-0533
http://www.ilwu.org


R�f�rences

Institut national pour la s�ret� et la sant� professionnelles. HETA 91-405-2340. Une recherche sur des entrep�ts d'�picerie de Big Bear, Columbus, Ohio. Ao�t. 1993.

NIOSH. Rapport de t�moignage �crit de Linda Rosenstock, M.D., M.P.H., directeur de NIOSH comme soumis au sous-comit� sur la protection de main d'oeuvre. Mai 21, 1997.



Pass� en revue, Reviewed by, par Chris C.W. Kunis, MD, panneau certifi�, board certified, dans la m�decine interne et la m�decine professionnelle et environnementale et par Paul Manchester, MD, M/H, officier m�dical en chef pour les USA Healthworks de la Californie.

Voir, exemples de rapports sur les accidents professionnels, s'inspirer et pouvoir comparer,  se corriger en travers des styles am�ricains et d'autres pays d'Europe.

16.09.2010 13:58:46

Actualit�s, accidents professionnels

[ rapports_accidents_chariots_et_manutention2005 ] [rapports_accidents_chariots_et_manutention2006 ]  rapports_accidents_chariots_et_manutention2007  rapports_accidents_chariots_et_manutention2009

arretdu3avril 2007_defaut-de-formation-nouveaucollabo_france07 

condamanation-defautdinformation-deformation-et-deverification-appareildelevage-france-2008

 

Valais: accident mortel de travail
SwissInfo - Berne,Switzerland. 23/12/2004
GRANGES VS - Un ouvrier valaisan de 45 ans est d�c�d� � son travail �cras� par ... L'homme �tait seul au moment de l'accident qui s'est produit vers 17h40. ...

Le droit de refus du travailleur
Cyberpresse - Montr�al,Qu�bec,Canada. 18/12/2004
Jacques constate en arrivant au travail que les freins du chariot �l�vateur qu'on lui a attribu� sont d�fectueux. Aucun autre ...

Minist�re du Travail
Gouv. Ontario (Communiqu�s de presse) - Ontario,Canada. 09/12/2004
... Le 7 avril 2003, un technicien en chariots �l�vateurs � fourche �tait en train de r�parer un chariot �l�vateur � fourche � Costco Wholesale Canada Ltd ...

D�c�s d'un travailleur de Les Blocs Normand inc. : la CSST ...
Gouv. du Qu�bec (Communiqu�s de presse) - Qu�bec,Canada. 09/12/2004
... et mette en application une m�thode d'empilage et de d�sempilage s�curitaire; assure la formation de tous les travailleurs utilisant un chariot �l�vateur. ...

 

La CSST reconna�t les innovations des entreprises de la r�gion ...
Gouv. du Qu�bec (Communiqu�s de presse) - Qu�bec,Canada. 24/11/2004
... charger des paquets d'arceaux m�talliques de grande dimension sur la remorque d'un camion, les travailleurs utilisaient un chariot �l�vateur conventionnel. ...

 

 

Accident de travail mortel au port de Montr�al
Matinternet - Qu�bec,Canada. En ligne le 16/11/2004
Un accident de travail a co�t� la vie � un homme de 32 ans lundi matin dans le port de Montr�al. Selon les informations rapport�s ...
 

 

Huit intoxications � l'usine �lectrolux de L'Assomption
L'Artisan - Repentigny,Qu�bec,Canada. 09/11/2004
... Sur les lieux, les sapeurs ont vite r�alis� que les fuites de gaz provenaient d'un chariot �l�vateur d�fectueux. � 10h57 ...
 

 

D�c�s d'un camionneur-artisan chez Les chantiers de Chibougamau ...
Gouv. du Qu�bec (Communiqu�s de presse) - Qu�bec,Canada
... le chargement de son camion dans la cour � bois de l'usine Les chantiers de Chibougamau lt�e, le camionneur a �t� heurt� par un chariot �l�vateur. ...   Sur site le 25/10/2004

 

 

EMPLOYEUR bl�m� par la CSST. RC Saguenay-Lac Saint-Jean ,Quebec,Canada.
L'homme a fait une chute de plus de 5 m�tres, lorsque la plate-forme du chariot �l�vateur sur laquelle il prenait place est tomb�e. ...
http://www.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/nouvelles/200407/14/004-csst-blame.shtml  (de pr�f�rence dans la barre d'adresse de votre navigateur) En ligne le 15/07/2004

 

CNW Telbec (Communiqu�s de presse) - Canada. A l'attention du directeur de l'information:
... de cette entreprise l'a d�couvert, �cras� entre le m�t (long cylindre hydraulique servant au levage des charges) et le ch�ssis d'un chariot �l�vateur. ...       http://www.cnw.ca/fr/releases/archive/July2004/08/c1628.html  09/07/2004

 

 

LES jambes broy�es, un travailleur est entre la vie et la mort. Radio-Canada - Qu�bec,Canada. En ligne le 05/06/2004
... la scierie des Chantiers Chibougamau. L'homme a eu les jambes broy�es par un chariot �l�vateur. Selon H�l�ne Nepton de la S�ret� ...http://radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/nouvelles/200406/03/005-acciden_chantiers_chibougamau.shtml  --->>ATT! copier et collez dans la barre d'adresse de votre navigateur. Sinon Cliquez ici 

 

PERDRE sa vie � la gagner Jobboom Magazine - France. En ligne le 18/05/2004
... Quinze ouvriers ou contrema�tres sont morts d'un accident, les autres ... le risque est presque inexistant�, assure Patrice Duguay, professionnel scientifique � ... http://www.jobboom.com/jobmag/26-03-texte.html Inclus statistique : Top 10 des emplois mortels au Qu�bec en 2002 et Top 10 des emplois mortels aux �tats-Unis en 2002

D�c�s d'un travailleur de l'entreprise Soudure Unique Val-d'Or ... Gouv. du Qu�bec (Communiqu�s de presse) - Qu�bec,Canada
... Le 18 octobre 2002, le travailleur est �cras� mortellement par le chariot �l�vateur qu'il op�rait dans la cour arri�re de l'entreprise.... Sur site le 18/05/2004
http://communiques.gouv.qc.ca/gouvqc/communiques/GPQF/Mai2004/17/c4029.html 

Gen�ve. Vendredi 30/04/2004 Une rang�e de rayons s�effondre � Aligro.�Personne n�a �t� retrouv� sous les d�combres. Enqu�te en cours. GEN�VE �On pensait que c��tait un tremblement de terre, soupire un vendeur d�Aligro.�         En ligne, le 03/05/2004

ADOLESCENT �cras� par un chariot �l�vateur � Beauport : la ... Gouv. du Qu�bec (Communiqu�s de presse) - Qu�bec,Canada
Le 28 juillet 2003, l'adolescent travaille � l'entreprise et est �cras� par un chariot �l�vateur qu'il tente d'embarquer sur la plate-forme
d'une ... http://communiques.gouv.qc.ca/gouvqc/communiques/GPQF/Avril2004/29/c6681.html 
30/04/2004

Des accidents du travail li�s � la route Ouest France - France. sur site le 25/04/2004
... L'accident mortel le plus fr�quent au travail, c'est d'abord l'accident de la route, que ce soit au ... C'est un risque professionnel � part enti�re. �. ... http://www.larochesuryon.maville.com/actu/detail.asp?idDoc=135263&IdCla=15 

Teck News Agency (1977) Limited encourt une amende de 110 000 $ pour avoir enfreint la Loi sur la sant� et la s�curit� au travail.
Le chariot a d�gringol� de l'extr�mit� du quai de chargement et s'est �cras� plus bas, sur l'op�rateur, ....
http://www.cnw.ca/fr/releases/archive/April2004/07/c9331.html En ligne le
09/04/2004

Il reste coinc� sous un chariot �l�vateur. En ligne jeudi 01/04/2004. Employ� comme cariste dans l'entreprise Cisabac, est rest�
coinc� sous un chariot �l�vateur hier vers 10h30. ...
http://archives.lejsl.com/cgi/jsl_handle?artid=/setl/20040331.JSA0094.html 

Le transport est effectu� par un cariste de l'entreprise vend�enne, �quip� d'un chariot �l�vateur,  . Subitement,  Ouest France - France.  samedi 27 mars 2004. 

Si le lien ne fonctionne plus. Lire > Page annexe: actualites_pages_accidentsmanutention

http://www.larochesuryon.maville.com/actu/detail.asp?idDoc=129884&IdCla=15 

 

Un homme a �t� victime d'un accident de travail, le 17 mars, vers 11 h 30,...heurt� par un chariot �l�vateur
http://www.guidemtlnord.com/php/articleinfo.php?id=3363&journal=MN&articleid=3363  ve.
26/03/2004 

 

D�c�s d'un travailleur de chez Boa-Franc inc.: la CSST rend ...
Gouv. du Qu�bec (Communiqu�s de presse) - Qu�bec,Canada
... L'enqu�te r�v�le que la m�thode de manutention du bois r�duit
la visibilit� de l'op�rateur de la chargeuse et que la circulation dans
la cour est ... http://communiques.gouv.qc.ca/gouvqc/communiques/GPQF/Mars2004/16/c0583.html  En ligne
le 17/03/2004

 Suite [ rapports_accidents_chariots_et_manutention2005 ] [rapports_accidents_chariots_et_manutention2006 ]  rapports_accidents_chariots_et_manutention2007  rapports_accidents_chariots_et_manutention2008  rapports_accidents_chariots_et_manutention2009  arretdu3avril 2007_defaut-de-formation-nouveaucollabo_france07 

condamanation-defautdinformation-deformation-et-deverification-appareildelevage-france-2008
 

13.04.2011


LOMAGMAN EDITORIAL

 

[ Accueil ] [ news salons ] [question_cariste] [logiciel entrepot]  [ nouveautes index ] [ plan de site ] [ contactez nous ] [ sommaire ] [ service  formation ] [ physique electro ] [ gestion de stock ] [ chariot engins ] [ stockage ] [ manutention ] [ materiel outil ] [ les transports ] [ recherche ] [ edito du site ] [ urgences secours ] [ condition de travail ] [ liens et livres ] [ convertisseur calc ] [ humour blague ] [ animations video ]

LOMAGMAN ASSOCIATION

[ Remonter ] [ gestionstock baseswms ] [ documentation_gestionstock ] [ tenue de stock ] [ formule wilson ] [ optimisation_quantitecommande_eoq ] [ approvisionnement ] [ systemes aps ] [ introduction sigmasix ] [ layout implantation amenagement ] [ outils qualite partie1 ] [ financement chariot ] [ guide liensnormalisation ] [ production ] [ kaizen ] [ index_cpfr_industrie_distribution ] [ wms_documentation_anglophone ] [lesstandards_demanutention]  [barycentremethode_logistique1]  [courriel_vos_emails ] [quiz_plein_latete.php]

La Newsletter Inscription ici -

Liens publicitaires

Site Internet apprenants à but de recherche entraide étudiants et travailleurs.

Livre d'or FERME

Lomag Man .Org

Imprimer

Contactez-nous

Inscrivez-vous à la newsletter ici !

 
 

Site Internet ouvert en 2002 - 2019  Lomag Man .Org est une création S.K.  Laissez un commentaire (Livre d'or FERME)