analyticstracking

Favorites Welcome  livre-d-or-nouveau  (fermé)

 

 
banderolle_https_scriptes-dangereux-fausses-infos-des-navigateurs_16.10.18
 

NON-PROFIT ORGANIZATION      

infos_tox_jeunes_refusparlement
La dépénalisation du joint divise le parlement  La suite...

dossier parent:  civilité société          ../la_verite_sur_lama.htm     ../dossiers_mondiaux_guideparents_tox.htm ../propositions_europarl_risques_toxico.htm les fameuses "études" des nouveaux faiseurs de l'enfance comme jamais le monde n'a osé le faire !  interview: infos_tox_jeunes_refusparlement

Situation selon la partie bureaucratique des divers organes européens sur les drogues. sur site le 29/09/2003

Documents téléchargeables et pages Htm.

Le débat sur la dépénalisation est remis é des jours meilleurs.
Le débat sur la dépénalisation est remis é des jours meilleurs. [TSR]

Les députés de la chambre du peuple ont refusé déentrer en matiére sur la révision de la loi sur les stupéfiants.
Les opposants é la dépénalisation du cannabis remportent une bataille. Le directeur adjoint de léInstitut de prévention des toxicomanies fustige ce émanque de courage.é

La dépénalisation du joint divise le parlement

 

Le Président de la Confédération avait plaidé pour une politique plus réaliste en la matiére. En vain.

Par 96 voix contre 89, la Chambre du peuple (Conseil national) a refusé jeudi d'entrer en matiére sur la révision de la loi sur les stupéfiants qui prévoit de dépénaliser la consommation de cannabis.

A léissue déun débat passionné entamé mercredi, les députés ont donc pris jeudi le contre-pied des sénateurs de la chambre des cantons (Conseil des Etats) qui avaient accepté la révision de cette loi en décembre 2001.

Léinstitut de prévention de léalcoolisme et autres toxicomanies (ISPA) a toujours préné la dépénalisation de la consommation du cannabis. Tout en refusant de la banaliser.

La réaction de son directeur adjoint, Michel Graf.


swissinfo: Quelle est votre premiére réaction face é ce nouveau report?
Michel Graf: Je suis consterné par le manque de courage politique qui séest une fois de plus manifesté. Ce refus montre que les politiciens ne sont pas du tout é léaise avec un sujet de santé publique.

Ils mélangent les valeurs morales, quéils ont le droit de défendre, avec les intéréts de la santé publique quéils devraient aussi défendre.

Ce qui fait que les consommateurs continuent é étre considérés comme des criminels, et donc sanctionnés par un juge.

Alors que léISPA aimerait les considérer comme des personnes é risques, - surtout si ce sont des jeunes. Et donc pouvoir entrer en dialogue avec eux.


swissinfo: Les raisons invoquées pour reporter le débat sont-elles politiques et liées aux prochaines élections fédérales ou correspondent-elles é un réel changement de perception du cannabis dans la société?
M. G: Je pense quéil y les deux. Déune part, une tactique électoraliste: le parlement ne veut pas se dévoiler avant les élections sur ce sujet de société extrémement complexe.

Justement, comme le sujet est complexe, les spécialistes néont pas réussi é expliquer ce que dépénaliser veut fondamentalement dire.

Et que les enjeux sont moins de léordre du laisser-faire que de se donner des moyens beaucoup plus clairs et efficaces pour contenir cette consommation. Afin aussi que notre message déadulte, aux adolescents en particulier, soit plus clair.

Aucun politicien ne souhaite voir tout le monde fumer. Mais la réalité indique bien quéinterdiction pénale ou pas, une proportion de la population continue é le faire.

Et nous, dans les milieux de la santé publique, nous voulons que ces personnes soient accompagnées et informées, avant que leur consommation ne devienne problématique. Et quéelles deviennent effectivement des criminels.


swissinfo: On a léimpression quéon retourne aux arguments qui prévalaient dans les années 80. Pourquoi?
M. G: Les grands mythes sur la consommation de cannabis semblent avoir la vie dure. Mais ce retour en arriére est difficile é expliquer.

Il y a certainement un cété revanchard autour de léinitiative éJeunesse sans drogueé refusée en 1997 par le peuple.

Déun autre cété, de nouvelles études sément le doute sur la réelle toxicité du cannabis déaujourdéhui.

Mais lé aussi, on mélange léélévation des taux de THC (la substance active) qui génére un certain nombre de dangers psychiques et la toxicité pure du produit qui néest é ce jour pas associée au taux de THC.

Ces considérations scientifiques néont pas été prises en compte. Jéai donc léimpression quéon crie au loup parce quéon ne comprend pas.


swissinfo: Les médias se sont déailleurs fait largement léécho de ces études qui contredisent la relative innocuité du cannabis.
M. G: Ces derniers mois, chaque fois que quelquéun de plus ou moins scientifique disait quelque chose sur le cannabis, céétait fortement relayé.

On nous a asséné que la toxicité du joint équivalait é 4 ou 5 cigarettes. Thése qui néa finalement pas été validée par la communauté scientifique.

On a ensuite relayé les propos trés préoccupés déun certain nombre de spécialistes de la psychiatrie adolescente qui, certes, ont constaté des problémes.

Mais on a négligé de dire quéil séagit déune minorité. Alors que la majeure partie des consommateurs épisodiques de cannabis ne subissent heureusement pas de conséquences négatives suite é leur comportement.

On a confondu la consommation occasionnelle qui est le fait déun certain nombre de jeunes et déadultes avec la consommation réguliére, chronique qui est de toute maniére dangereuse quel que soit léége.


swissinfo: LéISPA va donc devoir continuer é informer?
M. G: Oui, encore et encore. Alors que nous étions déjé pionniers en la matiére. Nous allons continuer é informer de la maniére la plus objective qui soit. En néoccultant pas les points sur lesquels on néest encore sér de rien.

Mais céest justement sur ces zones déombre que jouent les opposants é la dépénalisation du cannabis. En prétendant quéil vaut mieux faire comme si le probléme néexistait pas.

Mais en ce qui nous concerne, notre plus grosse téche, celle qui nous préoccupe le plus, céest la prévention et la sensibilisation des parents et des acteurs sociaux.

Ils doivent comprendre que ce néest pas parce que le débat sééternise que la situation va disparaétre. Et actuellement, il régne un flou extrémement grave. Plus personne ne sait de quelle loi on parle.

Les opposants é la loi voulaient plus dééclaircissement en repoussant le débat. Mais le débat séobscurcit plutét. Le monde politique a donc été trés incohérent, é ne pas oser prendre de positions.

Quelle que soit la loi, le travail des éducateurs et de la prévention sera toujours de rappeler que la consommation de cannabis néest pas souhaitable et quéelle doit rester aussi épisodique que possible.

swissinfo-interview, Anne Rubin


25.09.2003 17:54
site:webmaster: contacteznous

07.02.2005 21:49:07

 

LOMAGMAN EDITORIAL

 

[ Accueil ] [ news salons ] [question_cariste] [logiciel entrepot]  [ nouveautes index ] [ plan de site ] [ contactez nous ] [ sommaire ] [ service  formation ] [ physique electro ] [ gestion de stock ] [ chariot engins ] [ stockage ] [ manutention ] [ materiel outil ] [ les transports ] [ recherche ] [ edito du site ] [ urgences secours ] [ condition de travail ] [ liens et livres ] [ convertisseur calc ] [ humour blague ] [ animations video ]

LOMAGMAN ASSOCIATION

[ Remonter ] [ gestionstock baseswms ] [ documentation_gestionstock ] [ tenue de stock ] [ formule wilson ] [ optimisation_quantitecommande_eoq ] [ approvisionnement ] [ systemes aps ] [ introduction sigmasix ] [ layout implantation amenagement ] [ outils qualite partie1 ] [ financement chariot ] [ guide liensnormalisation ] [ production ] [ kaizen ] [ index_cpfr_industrie_distribution ] [ wms_documentation_anglophone ] [lesstandards_demanutention]  [barycentremethode_logistique1]  [courriel_vos_emails ] [quiz_plein_latete.php]

La Newsletter Inscription ici -

Liens publicitaires

Site Internet apprenants à but de recherche entraide étudiants et travailleurs.

Livre d'or FERME

Lomag Man .Org

Imprimer

Contactez-nous

Inscrivez-vous à la newsletter ici !

 
 

Site Internet ouvert en 2002 - 2019  Lomag Man .Org est une création S.K.  Laissez un commentaire (Livre d'or FERME)