analyticstracking

FavoritesBookmarksWelcome livre-d-or-nouveau (fermé) Blog Lomagman (ferné) Nous sommes le Samedi 17 Novembre 2018 et il est 16:18:11

 

 
 
banderolle_https_scriptes-dangereux-fausses-infos-des-navigateurs_16.10.18
 
tous_irresponsables_toxicologie_des_jeunes

Le joint repasse au Parlement   lire l'article              mercredi 24/09/2003 doc. TSR .

 

dossier parent:  Nouveau:organismes_ratages_antidrogue_ados modelisationdrogue_ados_urgences_bafoues.htm--  02/01/2004

civilité société          ../la_verite_sur_lama.htm     ../dossiers_mondiaux_guideparents_tox.htm ../propositions_europarl_risques_toxico.htm les fameuses "études" des nouveaux faiseurs de l'enfance comme jamais le monde n'a osé le faire !  interview: infos_tox_jeunes_refusparlement

Situation selon la partie bureaucratique des divers organes européens sur les drogues. sur site le 29/09/2003

Documents téléchargeables et pages Htm texte_depencannabisparlem_ch 2001

Courriel du 23/07/2004: Courriel d'un citoyen sur le sujet de drogue des ados. Mis en ligneé aprés avoir écarté maintes autres écritures assez

  dures, aprés tri de courrier, on est en mesureéde publier ceux qui ont plutét une tendance é la discussion respectueuse des avis de chacun. Sur site reéu le 23/07/2004. Courriel sans frontiére.é

Visionner les divers médias télévisuelles, ci-dessous

 

infos vidéos:2004

Derniére insertion 2006

 Page du site et Vidéo enfants contre les drogues des adultes Site le 12/01/2006

Emission Infrarouge de la TSR

tsr.ch - émissions - Infrarouge - Cannabis: la Suisse enfer du pétard?

Visionner l'émission Infrarouge Débat du mardi 10 janvier 2006

infos vidéos: 2004

../canna2004_medias/mediasprotectjeunes_cann11022004 Comment protéger les ados. Emission Infrarouge TSR
 

 

 infos vidéos: 2003

tj_videodr_klaus_pawlak_psy_mefaitscannabis_surles_ados_28092003  
Forte augmentation de la consommation de cannabis chez les adolescents (03:53 min.) 24/09
Cannabis: débat enflammé au Conseil national (02:29 min.)
24/09
Cannabis: un adolescent sur deux de 15-16 ans aurait déjé fumé un joint au moins une fois (02:45 min.) 24/09
Cannabis: interview du Dr Nelson Feldman, médecin division abus de substances, HUG (03:23 min.) 24/09
tj_video_refus_depenalisation_consei_nati_je25092003  25/09/2003
tj_video_regrets_pascouchep_refusdepencan_je25092003 25/09/2003
tj_video_echec_refuscons_nati25092003 25/09/2003

tj_video_duplex_varunasingh_be_echec_refuscons_nati25092003 25/09/2003

 

Pour télécharger Real Player

http://forms.real.com/real/player/blackjack.html?src=021218_intl_r1choice_fr_ch,sysreqs  real player ancienne version

 

Bulletin officiel de la séance . 24/09/2003 : http://www.parlament.ch/ab/frameset/f/n/4620/90093/f_n_4620_90093_90094.htm 

Petit préambule.                                                               par le site: webmaster...lomag-man.org 24/09/2003

Une situation créée entre autre de maniére artificielle, qui procure é ces "agences d'étude" mis sur pieds un peu partout en Europe et bureau de suivis de cas diverses sources d'occupation. Malgré les expériences et savoir ancestraux, il est é supposer que l'on ne souvient plus des méfaits de la drogue. Cette situation d'utilisation d'outils de management lourds et de nombreux intervenants de milieux scientifiques "corrompus" met des dizaines d'années é, soit disant étre opérationnel, sans pour autant avoir des instruments directs d'aide é la population dans les situations de vie courantes. Toutes les personnes dans le besoin, avec un enfant intoxiqué sont des simples sources d'informations destinées é leurs dossiers, et divers instances sont ainsi dopées,  friands de statistiques, é la limite d'un voyeurisme professionnel obsessionnel, le toute revendus par la suite avec bien souvent des indications qui seraient directement utiles pour les victimes qui ne peuvent en disposer, faute de moyens et méconnaissance d'institutions.

La plupart des résultats de ces "études" européennes ne sont pour ainsi dire pas atteignables, é moins d'étre d'une sphére privilégiée. On a fait tout arréter, les daelers ne sont que suivis soit disant pour "pécher le gros"..., et on se de mande si les livraisons de drogues se font "en toute invisibilité", nul ne doit intervenir et pendant ce temps on nous fais savoir que l'ége de la consommation est de plus en plus bas ! Si je comprends bien, dans les temps passés, on a dé aussi laisser rentrer des drogues durant des années pour en comprendre tout le mécanisme commercial et destructeur chez les enfants ? Sur 2000 mille ans, selon "leurs statistiques", on aurait méme pas de descendance sur terre, plutét des zombis.

Aucune forme réelle et efficace d'aide n'est nullement promulguée en fait. Il est plutét question de faire des clichés psychosociaux habituels sur les "gens" et leur faéon misérable de vivre. Ce qui est en parfait incompatibilité avec la puissance de pénétration des drogues dans la vie de tous les jours......Et d'importer des "études"des models américains sans aucun fondement intellectuel ! Ou sont donc passé ces personnes sages qui pourraient étre utiles en des temps de pareilles perditions. 

NUL N'A LE DROIT DE PERMETTRE PAR QUELQUES ETUDES SCIENTIFIQUES QUE CE SOIT D'AFFIRMER QUE LES TEMPS SONT A LA CONSOMMATION FACILITE DES DROGUES PAR LES JEUNES, PAR NOS ENFANTS. C'EST UN FLEAU VOLONTAIREMENT ACQUIS PAR FANTAISIE DE MILLENAIRE ET QUI NE REFLETTE EN RIEN LA DESTINEE DES HUMAINS.

Pour tout arranger on formate des "modéles" scolaires sur les "capacités" des jeunes fumeurs SELON DES CRITERES..., sur les méthodes de précaution, ( ces scientifiques savent qu'un enfants est capable de se maétriser face é ces genres de substance !!).

On formate les professeurs, on met é mal les relations parents écoles et on trouve é créer des "phrases type":LES PARENTS SONT DEMISSIONNAIRES". 

Dans le méme temps les "accros" peuvent étre virés de l'école par des articles de lois " d'une autre époque", du fait qu'ils sont en avance par rapport é la course d'instauration de nouvelles directives sur ce qu'on leur offre comme vie de société, mais qui n'est légales que selon la conduite de l'enfant !!??!! Donc si j'ai bien compris, on prévoit qu'é dix ans, on lui fournit le "mulet", la came, et lui il doit pouvoir se "maétriser, réussir en classe et se conduire comme un adulte responsable.

De l'autre cété on nous "guide" en faisant savoir que selon des "sondages" les intellos, sont pour cette nouvelle mode de vie, par contre les pauvres manéuvres, ne comprenant rien aux nouvelles mouvances, ne font pas avancer le monde ???

é suivre.

Le joint repasse au Parlement                                             source TSR mercredi 24/09/2003

En Suisse, plus de 500'000 personnes consomment du cannabis
En Suisse, plus de 500'000 personnes consomment du cannabis

Les esprits fument sous la coupole fédérale. Aprés la Chambre des cantons, celle du peuple planche é son tour sur la légalisation des drogues douces.
De leur cété, parents et enseignants ne cachent pas leur inquiétude face é léaugmentation de la consommation de cannabis chez les jeunes.

Sur une place publique de Berne, cinq jeunes gens, dont léun en uniforme de léarmée, tirent é tour de réle sur un joint. éFumer, éa me détendé, explique le soldat, qui préfére conserver léanonymat.

On lit éCalandaé sur le badge de sa tenue de camouflage, remplacé pour léoccasion par une étiquette pliée de la marque de biére. éComme éa, dit le militaire en permission trés spéciale, éa méaide quand il y a de la pression.é On le croit volontiers.

éKiffer, éa se fait en groupeé, ajoute son voisin blond aux yeux - bleus - rougis. éJe néai jamais eu é en pétir, assure-t-il, pas comme avec léalcool.é


Souvent, la police regarde ailleurs
Personne, dans la ronde, néa peur de la répression. éCéest relativement easy de fumer, si téas pas 15 ans é peine ou que téas pas la peau noire.é

Céest ainsi quéils décrivent leurs rapports occasionnels avec la Police municipale. éIl y a justement deux policiers en civil qui viennent de passer et ils ont fait comme séils ne nous voyaient pas.é

En Suisse, plus de 500'000 personnes consomment du cannabis occasionnellement ou réguliérement. Et 87'000 tous les jours.

Céest en tout cas ce quéindique une étude publiée léannée derniére par léInstitut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA).


Plus de la moitié ont essayé
Plus de la moitié des 15-24 ans admettent avoir essayé. Selon la méme enquéte de léISPA, léége minimum est descendu autour de 15 ans.

Prés déun jeune adulte sur quatre a déjé fumé, indique encore léinstitut, dont les spécialistes ne peignent pas pour autant le diable sur la muraille.

Déune part, ils estiment que le phénoméne est temporaire. De léautre, ils assurent que les risques encourus par la santé, en cas de consommation émodéréeé, ne sont pas plus importants quéavec des substances légales telles que le tabac ou léalcool.


Une nouvelle ligne gratuite
Pourtant, parents, enseignants et éducateurs manifestent une inquiétude croissante. Notamment en sollicitant léISPA de plus en plus souvent.

Céest déailleurs ce qui a décidé cette derniére de créer, é la mi-septembre, une ligne téléphonique éInfos parents cannabisé, qui séajoute aux centres déinformation et de conseil existants.

Sabine Dobler, qui travaille é la mi-journée pour éInfos-parents-cannabisé, est surprise par le nombre déappels reéus.

éLa premiére semaine, précise-t-elle, nous avons eu dans les 60 appels, de 20 é 30 minutes chacuné. Preuve que cette hotline gratuite répond donc é un besoin réel.

éMon enfant consomme du cannabis, quéest-ce que je dois faire?é Céest la question la plus souvent posée. Les appels émanent parfois de parents de jeunes de 13 et 14 ans, ajoute Sabine Dobler. Mais aussi de parents déenfants adultes.


La consommation précoce
éNos conseils dépendent beaucoup de léége du jeune concerné.é Une consommation précoce peut poser des problémes é léécole ou sur le lieu déapprentissage. Céest pourquoi Sabine Dobler recommande aux parents de séadresser é un service de conseil.

En cas de dépénalisation des drogues douces, le travail des spécialistes de léISPA, prendrait encore davantage déimportance. Parce que la loi serait assortie de toute une série de mesures de prévention et de protection de la jeunesse.

En effet, politiciens, autorités, médecins et spécialistes soutiennent la décriminalisation de la consommation des drogues douces. Ils espérent ainsi pouvoir supprimer les aspects les plus négatifs du marché noir.


Un contréle de la qualité
éUne libéralisation doit étre assortie déexigences de qualité. Comme léobligation de déclarer la provenance et le mode de production du chanvre ainsi que des valeurs limitesé, estime un collaborateur de éContact-Thouneé, service de conseil du Groupement bernois d'aide en matiére de dépendance.

Ce spécialiste exige une réglementation des additifs chimiques, en plus de la mention de la teneur en THC, la substance active du cannabis. Et cela pour répondre aux spécificités de la culture déintérieur.

éCe mode de culture recourt é des fongicides, des pesticides et des engrais parfois trés concentrés, éventuellement nocifsé, explique le Bernois.

La loi actuelle permet une teneur en THC de 0,3%. Au moyen de lampes puissantes et de divers produits chimiques, la culture indoor permet déatteindre jusquéé 20% de THC.

swissinfo 

23.09.2003 15:28
sur site : contact webmaster

13.01.2006 13:33:41

Emission Mise au point du

28 septembre 2003

tj_videodr_klaus_pawlak_psy_mefaitscannabis_surles_ados_28092003 vidéo Real Player

Présentation

Alain Hertig

Réalisation


Nicolas Pallay

Invité      


Claus Pawlak
psychiatre
A léheure oé les politiques se déchirent sur la question de la dépénalisation de la consommation de cannabis, de plus en plus de médecins et psychiatres mettent en lumiére les effets dévastateurs du cannabis sur les adolescents. La consommation des jeunes néa plus rien é voir avec la fumette des années 70, disent-ils. Interview du psychiatre Claus Pawlak.
sur site : contact webmaster

13.01.2006 13:33:41

 

 
Affichage optimisé: 1024/768
La Newsletter

Recevez régulierement les derničres actualités en logistique, magasinage et manutention ainsi que les derničres brčves et nouveautés du site Lomag-man.org

Inscription ici !

Contactez-nous

Imprimer

Livre d'Or (fermé)

Log Blog (Fermé)

 Publicite
 

Free Online Html To PDF Converter html-to-pdf Convert URL to PDF    Convert Text/Html to PDF

Option 1:Intégrale, Inclus graphisme, ou: Option 2,: Bouton imprimer (ci-dessus, ou en bas de page, choisir Imprimante PDF - Sans graphisme des pages.

Imprimer  Contactez-nous 

Inscrivez-vous a la newsletter ici !

Lomag-Man.org est © Copyright 2002 - 2018 Webmaster

Blog (fermé)

Log Blog (Fermé)

Contacte