analyticstracking

FavoritesBookmarksWelcome livre-d-or-nouveau (fermé) Blog Lomagman (ferné) Nous sommes le Mercredi 21 Novembre 2018 et il est 10:59:41

 

 
 
banderolle_https_scriptes-dangereux-fausses-infos-des-navigateurs_16.10.18
 
courriel_gestionflux_marchandises

Pages annexes :courriel vos emails    courriel_int_gestion_physique_stock   tenue de stock (Gestion physique de stock)  nouveau courriel: .courriel_stock_roulantcerclequal31102004

 
--- Courriel d'internaute pour une navigation sur les services des flux de marchandises.          Mise en ligne le 14/02/2004

--- Cette page est une pr�sentation condens�e d�offres de prestataires logistique. Page en cours de formatage. Merci.

De: .com
Objet: Contact (Service Livesupport Swisstools) 
Date: Sat, 14 Feb 2004 11:01:23 +0100 
A: .ch
Pi�ces jointes: 0 Version simple de l'imprimante 
-------------------------------------------------------------------------
Un visiteur a envoy� un formulaire du service LiveSupport sur votre site, voici son contenu

Date de l'envoi : 14.02.2004 11:01:23
Nom de la personne : 
Email de la personne : 
Message de la personne : Bonjour,
Je suis actuellement sta chez "la boite..", mon sujet de .. est d�f. des flux, "..le flux marchandise". J'aurais aim� avoir quelques conseils avis�s sur l'�volution de l'organisation du flux marchandises, quelques pistes de recherche �galement .
Je vous remercie d'avance . sinc�res salutations

De: Webmaster 
Objet: Re:gestionflux_marchandises Contact (Service Livesupport Swisstools)
Date: Sat, 14 Feb 2004 17:58:33 +0100
A:
Pi�ces jointes: 0
bonjour,
merci de votre passage sur le site.
vous trouverez sur la page ci-dessous le contenu d'une navigation sur le sujet.
courriel_gestionflux_marchandises.php (vous y �tes)
d�s que je re�ois du neuf je vous fais parvenir sans autre ou le rajoute sur site (m�me page). d'autre part des nombreuses sources sont sur le site et ne n�cessite pas n�cessairement le titre "gestion des flux", de m�me pour plus �largir votre cercle de recherche, les documents PDF sur des th�mes en progiciel, ou transport camouflent des v�ritable tabl�e de mati�re de synth�se � d�velopper.

Bon job, patience, recherche et obstination.
salutations good-week. En cas de prob. contactez moi.

webmaster
http://www.lomag-man.org/

remonter

Flux pouss� 

Les op�rations n�cessaires � l'ex�cution d'un flux sont faites les unes apr�s les autres. Exemple : lorsque l'op�ration d'emballage est termin�e et que le transport est appel�.

Flux tendu 

Toutes les op�rations n�cessaires � l�ex�cution d�un flux sont cha�n�es afin d��tre ex�cut�es les unes derri�res les autres. G�n�ralement on se trouve en pr�sence d'un flux tendu tir�.

Flux tendu () : Acheminement r�gulier, en temps utile, de produits destin�s � �tre vendus imm�diatement, sans stockage.  

Les op�rations n�cessaires � l�ex�cution d�un flux sont ex�cut�es en fonction d�un r�troplanning � partir de la date du besoin.

remonterLes op�rations n�cessaires � l�ex�cution d�un flux sont ex�cut�es en fonction d�un r�troplanning � partir de la date du besoin.

La Supply Chain en 10 questions

1 - Qu'est-ce que la "supply chain" ?

 

La description de l'ensemble des acteurs et de leurs apports dans la cha�ne de fourniture du produit final.

2 - Peut-on appeler cha�ne de fournitures, la "supply chain" ?

 

Oui, car l'entreprise n'existe qu'au travers de la cha�ne de valeur qu'elle apporte.

3 - Que modifie la "supply chain" ?

 

Les relations interentreprises dans la cha�ne de fourniture des composants du produit final. La mise en r�seau des diff�rents acteurs. Par contre, avez-vous d�j� vu d'excellents musiciens ne pas �tre dirig�s par un chef d'orchestre? Pour �viter le risque d'une belle cacophonie, il est imp�ratif d'orchestrer l'ensemble : Le "supply chain management".

4 - Depuis un certain temps on parle de la relation client / fournisseur, en avons nous tous la m�me interpr�tation ?

5 - La relation client / fournisseur va-t-elle �voluer ?

 

Oui, et m�me de mani�re tr�s importante. Pour la simple raison que dans la "supply chain" il ne reste qu'un consommateur qui tire suivant ses souhaits la conception d'un produit issu d'une cha�ne de fourniture.

Les op�rations n�cessaires � l�ex�cution d�un flux sont ex�cut�es en fonction d�un r�troplanning � partir de la date du besoin.

remonter

6 - Pensez-vous que la supply chain n�int�resse que la logistique ?  
Non, elle int�resse tous les flux de l'entreprise depuis l'�tude marketing et la conception du produit jusqu'� la fourniture du consommateur.
7 - La "supply chain" modifie-t-elle directement votre fa�on de travailler en interne ?

Non, la "supply chain" qui est une cha�ne de fourniture ne modifie en rien votre organisation directement interne. 

Votre savoir-faire est unique et vous appartient.
Ce qui est fondamentalement modifi�, ce sont vos relations avec les autres fournisseurs du produit final. 

8 - Peut-on r�sumer que la "supply chain" va modifier fondamentalement le mode de fonctionnement des entreprises ?

Oui, d'un mode "�gocentrique" qui r�gissait l'entreprise depuis des si�cles, la "supply chain" nous condamne � passer � un mode de relations en r�seau.
Chaque entreprise apporte sa comp�tence propre � une cha�ne de fourniture pour la conception et la r�alisation d'un produit r�pondant aux besoins du consommateur.

 

9 - Peut-on dire que la "supply chain" propose aux entreprises de faire partie d'une cha�ne de comp�tences ?

 

 

Oui, des entreprises � l'�coute du consommateur concevront un produit, d'autres entreprises piloteront (le management) la r�alisation du produit final � l'aide d'une collaboration de comp�tences r�unies au sein d'un m�me r�seau. 

C'est pour cette raison que chaque entreprise sera autonome en son sein et devra �tre la plus performante sur le march� mondial. 

 

10 - Que va-t-il se passer ?

 

Le flux tir� g�n�r� par le client final va transformer la cha�ne de fourniture et oblige les entreprises � sortir de leur isolement et entrer dans des r�seaux. Au risque de se r�p�ter, la modification n'est pas interne mais externe.
L'int�r�t est que le profit tir� de ces innovations internes ne soit pas "gaspill�" par une mauvaise ma�trise des flux.
En deux mots :

Continuez � �tre performant en interne, nous nous chargerons ensemble de "manager votre supply chain" afin d'obtenir une augmentation de votre profitabilit� et une reconnaissance mondiale.

http://www.global-logistics.com.fr  

Les op�rations n�cessaires � l�ex�cution d�un flux sont ex�cut�es en fonction d�un r�troplanning � partir de la date du besoin.

remonter

--- Courriel d'internaute pour une navigation sur les services des flux de marchandises.          Mise en ligne le 14/02/2004

--- Cette page est une pr�sentation condens�e d�offres de prestataires logistique.

Voir aussi:Nouvel insertion de lien en domaine de l'optimisation des chargements. Courriel du 17/05/2004

 

Documentation:

Cliquez ici pour t�l�charger gratuitement Acrobat Reader. Cet utilitaire visualise les fichiers PDF   

 

B&G

/introduction_lachainelogistique-et-levaluation_desaperformance_valeriebotta-genoulaz.pdf

docu_gestfluxmarchadise/optimisationde_lachaine_logistique_parlatracabilite-dupuy.pdf

docu_gestfluxmarchadise/distrib_automob_fluxtire-S20Ballot-Molet.pdf

Dossier Sp�cial Cha�ne Logistique 1999-2000, En Exemple d'entra�nement pour synth�se.

Compl�ment, synth�se:

Lecture compl�mentaire, br�ve synth�se sur Les tendances du march� de la prestation logistique

 

Nouvelle documentation: 25/05/2004

 

documentationecr_fr/optimisation_part1/optimisationtransp1.pdf   428 Ko

/optimisation_part2/optimisationunitesexped2.pdf    1801 Ko

 

Les op�rations n�cessaires � l�ex�cution d�un flux sont ex�cut�es en fonction d�un r�troplanning � partir de la date du besoin.

remonter


Des flux et des opportunit�s

Question : Pourquoi les barils de lessive ont-ils subitement disparu de la surface de la terre au profit d'emballages compacts parall�lip�diques ? R�ponse : parce que la logistique s'en est m�l�e. Que ce soit pour le transport, le stockage ou la distribution, les barils de poudre blanche cumulaient les inconv�nients. Mais quelle est donc cette logistique au pouvoir �tonnant, capable de transformer ainsi nos barils de lessive en petit paquets cubiques ?

Claude Maillard directeur des fili�res logistiques du groupe Esidec nous fournit les premiers �l�ments de r�ponse. "La logistique c'est le bon produit au bon moment sur le lieu de son utilisation dans la qualit� attendue."

Qualit� de service et co�t

Officiellement, la logistique appara�t dans les entreprises comme une fonction � part enti�re au d�but des ann�es 80. Elle s'impose comme une activit� nouvelle de l'entreprise, qu'elle soit industrielle, commerciale ou de prestation de services. D'aucuns, amateurs d'histoire, font remonter l'origine de la logistique � l'antiquit� romaine avec les campagnes d'Hannibal. C'�tait au temps o� les amphores ne ressemblaient pas encore � des barils ! Second exemple, plus proche: le d�barquement des Alli�s en juin 1944. Des op�rations militaires de grande envergure qui ont impliqu� � chaque fois des moyens mat�riels et humains gigantesques.

En fait, si l'on s'en tient � une d�finition plus �conomique, la logistique int�gre � la fois la garantie de la qualit� des services clients et la ma�trise des co�ts li�s au transport, � l'entreposage et au stock. Service et ma�trise des co�ts sont donc les deux piliers fondamentaux sur lesquels repose la logistique d'aujourd'hui. "Pour autant, la r�flexion ne s'est pas faite spontan�ment dit Claude Maillard. Les entreprises se sont int�ress�es � la logistique contraintes et forc�es parce qu'elles perdaient beaucoup d'argent. Jusqu'au milieu des ann�es 70 elles produisaient sans se soucier du reste."

Face � ce contexte de crise �conomique et parfois de perte de confiance de la part des clients, de nombreuses entreprises vont alors mettre en oeuvre, � marche forc�e, de nouvelles id�es reposant essentiellement sur la recherche de la "Qualit� Totale", seule approche susceptible de g�n�rer un gain global. C'est ainsi qu'une nouvelle forme d'organisation, privil�giant la qualit� et la gestion des flux, se retrouve au milieu des ann�es 80 chez bon nombre de constructeurs automobiles inspir�s par l'exemple japonais de Toyota. "La fonction logistique a obtenu sa reconnaissance gr�ce aux r�sultats de l'industrie automobile" constate Claude Maillard.

R�actions en cha�ne

Ces nouvelles formes d'organisation industrielle en flux tir�s, c'est-�-dire avec un minimum de stock pour un maximum de qualit�, n�cessiteront de ma�triser le d�placement des mati�res, des produits et des informations qui y sont associ�es. Un choix qui entra�ne automatiquement les fournisseurs de l'entreprise dans un syst�me commun. Le d�veloppement de l'informatique individuelle et des communications favorisera l'�change de donn�es en temps r�el entre tous les partenaires. C'est ainsi par exemple que le suivi minute par minute d'un camion ou d'un bateau qui paraissait inimaginable et inutile il y a 20 ans ne rel�ve plus de la fiction. C'est toute une nouvelle forme d'intelligence qui , par la logistique, s'est mise au service de l'acte de produire et de vendre.

Deux fili�res de formation efficaces.

Il n'est donc pas �tonnant que cette fonction nouvelle, transverse, agissant sur de nombreux secteurs d'activit�, s'impose rapidement comme l'un des maillons essentiels de l'entreprise. Elle a entra�n� de ce fait une demande consid�rable de professionnels form�s � ces nouveaux m�tiers.

Partant de ce constat la CCI de la Moselle cr�e d�s 1982 le CERELOG - le Centre d'Enseignement et de Recherche en Logistique - dont la formation d�bouche sur l'obtention d'un titre homologu� � niveau II (Bac +4) de cadre logisticien. Ouvert aux professionnels, le CERELOG forme trente stagiaires chaque ann�e.

Plus tard, en 1993, face � la demande croissante des entreprises, la CCI de la Moselle d�cide d'ouvrir une nouvelle fili�re de formation initiale: l'ESILOG, l'Ecole Sup�rieure Internationale de Logistique. Elle est ouverte � des jeunes de niveau Bac + 2 qui pr�parent par un cursus de deux ann�es le m�me dipl�me que celui du CERELOG. L'ESILOG forme 60 �l�ves par an.

Avec ces deux fili�res du Groupe ESIDEC la Lorraine dispose d�sormais de deux structures de formation originales, cibl�es sur des secteurs porteurs d'emplois et promis � un bel avenir. Le taux de placement des premi�res promotions est de 100% six mois apr�s l'obtention du dipl�me.

Les op�rations n�cessaires � l�ex�cution d�un flux sont ex�cut�es en fonction d�un r�troplanning � partir de la date du besoin.

remonter

High-Tech / Multimedia

> Contexte
> Attentes des chargeurs
> Savoir-faire 
> Les � + � de ...
> Les engagements de Geo BM

Contexte

Evolutions technologiques, am�lioration des process de fabrication et de distribution : le secteur High-Tech est en constante transformation.

Dans ce march� tr�s fortement concurrentiel, les tendances �voluent tr�s vite.

  Aujourd'hui, vous confiez votre fabrication aux EMS (Electronic Manufacturing Suppliers). Ces soci�t�s multinationales d�localisent la production vers la Chine, l'Europe de l'Est ou le Maghreb.

  Pour acc�l�rer les cycles de vie de vos produits, les flux tir�s (Build to Order) remplacent les flux tendus.

Vous externalisez vos magasins en amont de la production.
Les r�glementations environnementales �voluent tr�s vite aussi.

Vous devez d�sormais ma�triser la Reverse Logistics pour vos produits en fin de vie comme pour vos produits en milieu de vie.

Route

> Contexte de march�
> Attentes des chargeurs
> Savoir-faire 
> Les � + � de ...
> Les engagements de Geo... BM

Les op�rations n�cessaires � l�ex�cution d�un flux sont ex�cut�es en fonction d�un r�troplanning � partir de la date du besoin.

remonter

Contexte de march�

Le transport, nouvel �l�ment de diff�renciation.
Dans un univers hautement concurrentiel, les offres des entreprises deviennent de plus en plus globales : au-del� de la qualit� intrins�que des produits et de leur prix, les entreprises doivent chercher � valoriser l'ensemble de leurs services pour diff�rencier leur offre.

Dans ce contexte, l'activit� transport change de nature : hier service banalis� sans v�ritable valeur ajout�e, l'activit� transport devient de plus en plus un �l�ment � part enti�re de l'offre.
Comme tous les �l�ments de l'offre, le transport doit contribuer � la diff�renciation que toute entreprise cherche � d�velopper : diff�renciation par le prix et/ou diff�renciation par le service cr�� autour du produit.

Le transport, un �quilibre � trouver entre personnalisation et industrialisation
Faire du transport un �l�ment de diff�renciation par rapport � la concurrence n�cessite de d�velopper une prestation sur mesure qui s'int�gre parfaitement aux contraintes de production, commerciale ou organisationnelle de l'entreprise.
Le service apport� par le partenaire transport doit ainsi �tre personnalis� � chaque entreprise.
Dans le m�me temps, la n�cessit� de gagner en productivit� implique l'adoption de plans de transport industriels. Concilier personnalisation et industrialisation, tel est le nouveau d�fi du transport et partant du prestataire logistique transport.

  Une gestion de flux
Hier encore limit� au d�placement physique de mati�re, le transport englobe aujourd'hui la notion de gestion de flux : flux de produits � la base, mais aussi flux d'information et parall�lement flux financiers.
Le prestataire transport passe ainsi d'un r�le d'ex�cutant / sous traitant � celui de gestionnaire / pilote cr�ateur de valeur dans le service.
D�s lors, la notion de qualit� du service int�gre non seulement la bonne r�alisation du transport mais aussi la mise en place d'un syst�me d'am�lioration continue pour apporter � nos clients un service optimal.  

Les op�rations n�cessaires � l�ex�cution d�un flux sont ex�cut�es en fonction d�un r�troplanning � partir de la date du besoin.

remonter

Supply Chain

> Offre SCM
> Les 3 niveaux

Les 3 niveaux

Geo  propose � ses clients et prospects une offre logistique orient�e supply chain � trois niveaux :

- Conseil amont et pilotage avanc� : Geo met � la disposition de ses clients son savoir-faire en network design, mod�lisation, partage d'exp�rience� pour d�finir avec eux le sch�ma logistique le plus optimis� de leur supply chain.

- Pilotage des activit�s d'ex�cution du transport et de la logistique : D�l�gation � Geo de tout ou partie de la supply chain du client. Cette approche inclut les flux d'informations associ�s pour permettre au client de piloter sa supply chain en reporting de performance, pour correctif et optimisation constante mais aussi en temps r�el, pour une meilleure visibilit�.
Pour ce qui est du sourcing et du manufacturing, Geo met � la disposition de ses clients les flux d'informations n�cessaires pour les optimiser en synchronisation totale avec l'ensemble de la cha�ne logistique.

- Ex�cution de toutes ou partie des prestations logistiques aux niveaux nationaux et europ�ens : transport multimodal amont, logistique de pr�-production, gestion de flux inter-site, logistique post-production, process de diff�renciation retard�e, distribution� L'activit� du client peut faire appel � un ou plusieurs m�tiers de la cha�ne logistique, Geo est l'un des seuls groupes europ�ens � les exercer tous.

La vocation de ce dispositif � trois niveaux
Accompagner ses clients dans leurs objectifs de performance op�rationnelle, aussi bien sur leur march� domestique qu'� l'international. Pour cela Geo met � leur disposition, suivant la configuration de leur dossier, toutes ses expertises sectorielles et pays.

Cette organisation n'a qu'un seul but : satisfaire ses clients ainsi que les leurs. Cette ambition est partag�e par tous les collaborateurs et les partenaires de Geo  et s'enrichit chaque jour � l'�coute des clients.
La qualit� de service du Groupe est le fruit d'une r�elle proximit� et d'une totale implication sur lesquels Geo fonde ses relations au quotidien.

Grande consommation

> Contexte
> Vos attentes
> Savoir-faire Geo..
> Les plus
> Les engagements Geo...

--- Courriel d'internaute pour une navigation sur les services des flux de marchandises.          Mise en ligne le 14/02/2004

--- Cette page est une pr�sentation condens�e d�offres de prestataires logistique.

Savoir-faire Geo


Massification, rapidit� et fluidit� d'un bout � l'autre de votre cha�ne logistique

Partenaire privil�gi� des industriels des Produits de Grande Consommation et de la Distribution, Geodis est un sp�cialiste reconnu de la logistique des produits alimentaires et non alimentaires. Cette exp�rience nous a permis de concevoir une m�thodologie projet pour cr�er et faire �voluer les solutions logistiques les plus performantes.

Les op�rations n�cessaires � l�ex�cution d�un flux sont ex�cut�es en fonction d�un r�troplanning � partir de la date du besoin.

remonter


Une approche experte construite sur la connaissance de votre march�

  L'op�rationnel logistique
Geodis est responsable de la mise en oeuvre et de l'�volution du cahier des charges. Un interlocuteur unique - expert issu de votre secteur - mobilise et anime les ressources internes et externes n�cessaires � la r�ussite de vos objectifs.

  L'ing�nierie logistique
Le chef de projet et son �quipe d'experts (logistique, transport, ressources humaines, juridique, assurance...) vous accompagnent en v�ritable force de r�flexion et de proposition.

  La flexibilit� logistique
Toute solution est con�ue sur mesure pour un client et est �volutive :
> Logistique sur site client, sur site d�di� ou plate-forme multiclients
> Informatique client ou Geodis, interfa�able ou d�portable chez le client.


Des services cr�ateurs de valeur

Massification, rapidit� et fluidit� : toutes nos solutions logistiques sont fond�es sur l'utilisation de syst�mes d'information permettant de tendre les flux.

  Logistique amont
> Consolidation des approvisionnements multifournisseurs, tous modes de transport.
> Gestion des appels fournisseurs, d�douanement, r�ception, contr�le qualit�.
> Management des stocks consign�s.
> Pr�paration des commandes, approvisionnement des cha�nes de production en synchronisation avec les horaires de l'usine (2 x 8, 3 x 8, 5 x 8).

  Logistique aval
> R�ceptions optimis�es avec possibilit� de d�chargements massifs et acc�l�r�s.
> Adaptation des m�thodes de stockage � la r�f�rence.
> Pr�paration de commandes � la palette, � la couche, au colis, � l'unit�...
> Gestion des op�rations promotionnelles, co-packing, customisation, services � valeur ajout�e...
> Conception, pilotage et ex�cution des organisations combinant les diff�rents modes de distribution.
> Transports sp�cialis�s, d�di�s, s�curis�s...

Nos solutions int�grent la gestion des FIFO, FEFO, DLV, DLC, DLUO
.

--- Courriel d'internaute pour une navigation sur les services des flux de marchandises.          Mise en ligne le 14/02/2004

--- Cette page est une pr�sentation condens�e d'exemples d�offres de prestataires logistique.

Les op�rations n�cessaires � l�ex�cution d�un flux sont ex�cut�es en fonction d�un r�troplanning � partir de la date du besoin.

remonter

13.04.2011 5:10 PM



 
Affichage optimisé: 1024/768
La Newsletter

Recevez régulierement les derničres actualités en logistique, magasinage et manutention ainsi que les derničres brčves et nouveautés du site Lomag-man.org

Inscription ici !

Contactez-nous

Imprimer

Livre d'Or (fermé)

Log Blog (Fermé)

 Publicite
 

Free Online Html To PDF Converter html-to-pdf Convert URL to PDF    Convert Text/Html to PDF

Option 1:Intégrale, Inclus graphisme, ou: Option 2,: Bouton imprimer (ci-dessus, ou en bas de page, choisir Imprimante PDF - Sans graphisme des pages.

Imprimer  Contactez-nous 

Inscrivez-vous a la newsletter ici !

Lomag-Man.org est © Copyright 2002 - 2018 Webmaster

Blog (fermé)

Log Blog (Fermé)

Contacte