analyticstracking

FavoritesBookmarksWelcome livre-d-or-nouveau (fermé) Blog Lomagman (ferné) Nous sommes le Jeudi 15 Novembre 2018 et il est 17:52:12

 

 
 
banderolle_https_scriptes-dangereux-fausses-infos-des-navigateurs_16.10.18
 
disparites_salariales_24heures_ch
Disparités salariales -suisse- Article de presse             du mercredi 19/11/2003

Cela ressort des données 2002 présentées hier é Berne par léOffice fédéral de la statistique (OFS), lors déune conférence de presse. 19/11/2003. Quotidien 24heures, Lausanne-CH.

Courriel Salaire nouvel insertion : Brochures d'inspiration comparatives, Cliquez y. 18/11/2003 autre secteur

 Afin d'élargir nos possibilités de "spéculations personnelles" et obtenir une vue différente de la question. sur site le 27/07/2003

Nouveau: calculateur de salaire de l'Union syndicale suisse. Lien vers le site.    13/06/2005

  Un salarié sur dix gagne moins de 3500 francs

La palme des hauts revenus revient aux banques et aux assurances, alors que les rémunérations dans les services personnels ou léhétellerie-restauration sont é la traéne.
DR
Le nombre déemplois é bas salaires diminue réguliérement en Suisse depuis quelques années. La proportion des postes dotés déun salaire inférieur é 3500 francs brut par mois pour un temps complet est passée de 12,8% en 1998 é 8,9% léan dernier.

Ces données globales masquent toutefois le fait que dans certaines activités, les faibles rémunérations sont quasiment la norme. Cela ressort des données 2002 présentées hier é Berne par léOffice fédéral de la statistique (OFS), lors déune conférence de presse.

Branches mal payées

Ainsi en est-il des postes proposés dans les services personnels, qui englobent par exemple les coiffeurs. Lé, 47,4% des emplois sont dotés de rémunérations inférieures é 3500 francs brut par mois pour un temps complet. Léindustrie de léhabillement séen sort un tout petit peu mieux, avec 45,7% des postes payés au-dessous de cette barre symbolique.

A léinverse, la chimie ne propose que 2,5% de léensemble de ses postes é de tels niveaux de salaires. Dans les banques, ce taux tombe méme é 0,4%.

Cette diminution de la proportion des faibles rémunérations ne doit en outre pas cacher que 22,8% des personnes employées en Suisse, soit 622 800, recevaient moins de 3000 francs net par mois en 2002. Parmi elles, 89 600 étaient méme dans cette situation alors quéelles travaillaient é plein temps.

Salaire type: 5417 francs

Considéré globalement, les salariés ont gagné en moyenne 5417 francs brut par mois en Suisse léan dernier, selon la valeur médiane. Cela signifie que 50% des employés gagnaient moins que cette somme et que les 50% restants gagnaient plus, a expliqué hier Didier Froidevaux, chef de section é léOFS.

Ici aussi, la médiane cache en fait déénormes disparités. Par branches économiques, les différences de rémunérations peuvent ainsi dépasser les 4000 francs mensuels. La preuve: le salaire brut médian était de 7642 francs dans les banques léan dernier contre 3593 francs dans les services personnels.

Entre deux, les salariés de la recherche et développement recevaient 7496 francs et les employés des assurances 7367 francs. Les vendeurs actifs dans le commerce de détail ne touchaient que 4152 francs et les collaborateurs de léhétellerie-restauration 3660 francs.

Disparités énormes

Vu sous léangle du niveau de qualification exigé par poste occupé, les différences sont encore pires. Les fonctions exigeant le plus haut niveau dans les banques affichaient des rémunérations de 14 683 francs, ce salaire tombant é 5919 francs é poste comparable dans léhétellerie-restauration.

Les disparités de salaires entre les hommes et les femmes é niveau égal de formation écontinuent é étre systématiquesé, a dit M. Froidevaux. LéOFS donne comme exemple une femme de niveau universitaire et cadre supérieure. Son salaire est prés déun tiers plus bas (29,8%) que celui déun homme de méme profil.

Le travail des femmes est en revanche davantage valorisé lorsquéil est exercé é temps partiel. Elles gagnent éproportionnellement davantageé (entre 4,5% et 9,2%) en ne travaillant pas é plein temps, note léOFS, alors que écéest exactement la situation inverse pour les hommesé.

Prime aux célibataires

Autre leéon: les femmes célibataires sont mieux payées que les femmes mariées. La différence va, selon les classes déége, de 6% é 29%.

De maniére générale, les données de léOFS font encore ressortir que les salaires des cadres ont tendance é stagner, du moins pour les plus hauts postes. Les cadres supérieurs néont ainsi vu leurs fiches de paie accrue que de 0,7% entre 2000 et 2002, tandis que pour les chefs de niveau moyen et inférieur, les augmentations étaient respectivement de 2,4% et 2%.

remonter

ATS


remonter

La mode des bonus prend de léampleur

COMPLéMENTS SALARIAUX
Plus du quart des salariés touchent des primes, dont la valeur moyenne est de 690 francs.

La pratique du bonus gagne du terrain en Suisse dans les rémunérations proposées aux employés. Léan dernier, 25,3% de léensemble des salariés ont touché des primes é déune valeur moyenne de 690 francs par mois é contre seulement 21,8% en 1998 et 23,9% en 2000.

Comme pour les salaires, les primes divergent trés largement en fonction des secteurs déactivités, a indiqué léOFS hier. Les collaborateurs du commerce de détail néont reéu que 251 francs de bonus mensuel en moyenne léan dernier, contre 1650 francs dans les banques, secteur dans lequel ce type de paiement correspond é 44,8% du salaire brut.

Les bonus ne sont pas tout. LéOFS a étudié pour la premiére fois en 2002 la part des compléments salariaux, appelés aussi éfringe benefitsé. Les statisticiens se sont concentrés sur les 400 plus grandes entreprises de Suisse, toutes employant plus de 500 personnes.

Résultat: 84% des grandes sociétés distribuent des compléments é tous leurs employés, 14% les réservant é leurs cadres. Parmi les éfringe benefitsé le plus souvent alloués figurent des services ou des produits gratuits ou au rabais (63%), le paiement déune part sur obligatoire pour le 2e pilier (49%) ou encore une contribution pour léutilisation de la voiture privée (48%).

Quelque 22% des entreprises prennent en charge tout ou partie de léassurance maladie/accidents. Dans 87% des firmes sondées, la valeur monétaire de ces compléments est évaluée comme représentant jusquéé 10% du salaire brut annuel total. Dans certaines entreprises (3,7%), cette proportion peut dépasser, pour les cadres supérieurs, les 20%.

ATS

remonter
Différences régionales

GéOGRAPHIE
Zurich et léarc lémanique sont au-dessus de la moyenne nationale.

Tous les Suisses ne sont pas logés é la méme enseigne en matiére de salaire. Si la rémunération mensuelle médiane nationale atteint 5417 francs, elle se chiffre en réalité é 5969 francs pour les Zurichois et é 4658 francs pour les Tessinois.
Les salariés de la région lémanique (Genéve, Vaud et Valais) se classent tout juste au-dessus de la norme nationale, avec 5422 francs par mois, a indiqué hier léOFS. Ceux du Plateau central, région qui comprend Fribourg, Jura et Neuchétel (aux cétés de Berne et Soleure), sont en revanche clairement au-dessous, avec 5201 francs. Dans la Suisse du Nord-Ouest (Béle et Argovie), le salaire médian 2002 se montait é 5602 francs, en Suisse orientale é 5103 francs et en Suisse centrale é 5278 francs. éEt les écarts entre les régions sont encore bien plus grands pour les postes qualifiésé, a commenté Didier Froidevaux, chef de section é léOFS, lors déune conférence de presse é Berne.
Céest la premiére fois que léadministration fédérale décortique la structure des salaires selon une base régionale.

Quotidien 24heures, Lausanne-CH.
ATS

Nouveau: calculateur de salaire de l'Union syndicale suisse. Lien vers le site.    13/06/2005

http://www.lohn-sgb.ch/index.F.html  Si le lien est toujours actif. Vous y trouverez également que vos résultat peuvent étre téléchargés sous format PDF.

Les salaires sont calculés sur la base de l'Enquéte suisse sur la structure des salaires (LSE) de l'Office fédéral de la statistique qui repose sur plus d'un million de données. La méthode appliquée est celle développée par le professeur Yves Fléckiger et ses collaborateurs de l'Observatoire Universitaire de l'Emploi (OUE) de l'Université de Genéve en collaboration avec l'Observatoire genevois du marché du travail (OGMT). Les calculs et la présente application ont été réalisés par Roman Graf de l'OUE.Vous trouverez une partie des résultats obtenus é l'aide de ce calculateur dans une brochure de 150 pages. Elle présente, pour les profils d'emploi les plus fréquents, les salaires en usage dans les branches du secteur privé.


Salaries Come Back to Earth  USA Secteur Log.
Logistics salaries headed downhill in 2005, nearly canceling out 2004's impressive gains. Lire...

Logistics-Salaries come back to Earth_JeffBerman 01032006.doc

Logistics-Salaries come back to Earth_JeffBerman 01032006.pdf 

21.05.2008 18:02:59

 



 
Affichage optimisé: 1024/768
La Newsletter

Recevez régulierement les derničres actualités en logistique, magasinage et manutention ainsi que les derničres brčves et nouveautés du site Lomag-man.org

Inscription ici !

Contactez-nous

Imprimer

Livre d'Or (fermé)

Log Blog (Fermé)

 Publicite
 

Free Online Html To PDF Converter html-to-pdf Convert URL to PDF    Convert Text/Html to PDF

Option 1:Intégrale, Inclus graphisme, ou: Option 2,: Bouton imprimer (ci-dessus, ou en bas de page, choisir Imprimante PDF - Sans graphisme des pages.

Imprimer  Contactez-nous 

Inscrivez-vous a la newsletter ici !

Lomag-Man.org est © Copyright 2002 - 2018 Webmaster

Blog (fermé)

Log Blog (Fermé)

Contacte